• Ottawa 2017 et la CIBC annoncent un partenariat dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada

    Aujourd’hui, Ottawa 2017, en présence du maire d’Ottawa Jim Watson, a annoncé que la Banque CIBC (CM : TSX) (CM : NYSE) sera le principal partenaire d’Ottawa 2017 durant toute l’année de célébrations du 150e anniversaire du Canada.

    Ce partenariat assurera la tenue de nombreuses activités et manifestations de haut calibre dans la capitale nationale tout au long de 2017, année qui marque à la fois le 150e anniversaire du Canada et celui de la CIBC. L’engagement de la CIBC envers Ottawa 2017 ne se limite pas à une contribution financière : il comporte une stratégie commerciale globale, la gestion de programmes culturels et l’apport de sa longue et fructueuse expérience de mobilisation et d’initiatives enracinées dans la collectivité locale.

    « Le partenariat entre Ottawa 2017 et la CIBC est le plus grand jamais conclu pour un événement dans l’histoire d’Ottawa et représente une belle marque de confiance de la part de la CIBC à l’égard de notre ville, a affirmé le maire Watson, accompagné des conseillers Jean Cloutier et Mathieu Fleury, coprésidents des célébrations d’Ottawa 2017 à la Ville d’Ottawa. Ensemble, nous allons donner encore plus d’envergure aux célébrations du 150e anniversaire du Canada et offrir à la population canadienne et aux visiteurs du monde entier des expériences mémorables d’une qualité exceptionnelle tout au long de l’année. »

    « Pour souligner ensemble ces 150 ans d’existence, la CIBC et Ottawa 2017 présenteront conjointement ces célébrations historiques destinées à consolider les liens qui unissent les Canadiennes et les Canadiens, a promis Stephen Forbes, vice-président à la direction, CIBC. Ce partenariat avec Ottawa 2017 donnera lieu à des expériences mémorables qui susciteront la fierté, la créativité et l’enthousiasme. »

    Les détails de ce partenariat ont été annoncés ce matin lors du populaire petit-déjeuner du maire. Des célébrations se tiendront de janvier à décembre 2017 à l’échelle de la ville pour souligner ce grand anniversaire.

    L’un des événements incontournables se déroulera le 1er juillet 2017, alors qu’Ottawa 2017 et la CIBC présenteront une célébration officielle au Centre Shaw. Au programme, des divertissements jamais offerts à Ottawa et une vue imprenable des feux d’artifice. De plus, la capitale offrira une grande première,  le Village de l’inspiration, qui mettra en vedette à chaque semaine de l’été 2017 chacune des provinces et territoires du Canada. Tous les détails seront révélés sous peu.

    « C’est un immense honneur pour Ottawa 2017 d’être les récipiendaires de la première contribution d’importance du secteur privé aux célébrations du 150e anniversaire sur la scène nationale et de profiter de cette alliance avec cette grande institution canadienne qu’est la CIBC, a déclaré Guy Laflamme, directeur général du Bureau d’Ottawa 2017. Ensemble, nous mettrons en valeur le côté avant-gardiste de la capitale nationale et créeront des moments inoubliables pour les millions de Canadiens et Canadiennes de partout au pays qui prendront part à ces célébrations historiques. »

    Ottawa occupera le devant de la scène en 2017, alors qu’un nombre record de Canadiens et Canadiennes visiteront leur capitale pour célébrer le 150e anniversaire de la Confédération. Ottawa 2017 annoncera plusieurs autres initiatives dans les semaines et les mois à venir, à l’approche de ces célébrations historiques du 150e anniversaire du Canada, ici même, dans la capitale nationale.

    Nous vous invitons à consulter le site ottawa2017.ca pour demeurer à l’affût de la programmation.

  • Le pari des maires est officiel

    Ottawa – Le maire d’Ottawa, Jim Watson, et le maire d’Edmonton, Don Iveson, ont officiellement convenu des modalités de leur pari pour la finale de la Coupe Grey, qui aura lieu à Winnipeg.

    Ces modalités sont les suivantes :

    1. Le maire de la ville perdante portera le chandail de l’équipe gagnante à une réunion du Conseil municipal;

    2. Le maire de la ville gagnante fera un don à la banque d’alimentation de la ville perdante.

  • La délégation d’Ottawa rencontre plus de 100 investisseurs à Beijing

    mayor_watson_and_deputy_mayor_sui_zhenjiang

    Le maire d’Ottawa Jim Watson a présenté un chandail des Sénateurs d’Ottawa au maire suppléant de Beijing, Sui Zhenjiang, dont les responsabilités incluent la technologie et l’innovation. Ils ont tous deux offerts quelques remarques d’ouverture à une séance sur les affaires et l’innovation, organisée par Investir Ottawa, à laquelle plus de 100 investisseurs chinois ont assisté.

    BEIJING – Lors de leur deuxième journée à Beijing, le maire Jim Watson et les participants de la mission ont pris part à un séminaire sur l’investissement et l’innovation organisé par Investir Ottawa et tenu par la Zhongguancun (Z-Park) Private Equity & Venture Capital Association (ZVCA). L’événement a attiré plus de 100 investisseurs et gens d’affaires chinois, qui ont été jumelés à des entreprises d’Ottawa.

    « Aujourd’hui s’est avéré une belle occasion de faire valoir Ottawa en tant que centre d’innovation de premier ordre au Canada, affirme le maire Watson, qui a prononcé le mot d’ouverture de la séance. Le message aux investisseurs potentiels est clair : Ottawa est prête à faire des affaires! »

    La ZVCA est une association mutuelle à but non lucratif qui s’emploie à promouvoir l’industrie du capital‑investissement et du capital de risque en Chine. Elle a été cofondée par 10 entreprises de capital-investissement de renom établies dans le Z-Park, le plus grand centre technologique de Beijing. Le but de cet événement était de promouvoir Ottawa comme un centre d’innovation et de technologie auprès d’investisseurs chinois potentiels, plus particulièrement de ceux qui s’intéressent aux domaines de la technologie sans fil, des communications et des appareils médicaux.

    Pendant le séminaire, le maire Watson a aussi accordé plusieurs entrevues aux médias chinois locaux.

    Au cours des deux dernières années, Investir Ottawa a orchestré 10 missions en Chine et accueilli une trentaine de délégations. À ce jour, environ 120 entreprises locales de haute technologie ont bénéficié des échanges bilatéraux, des investissements et des partenariats engendrés.

    Compte-rendu de mission

    Lors de la deuxième journée de la mission, le maire Watson et Tourisme Ottawa ont aussi rencontré des représentants du Bureau municipal du tourisme de Beijing, de la World Tourism Cities Federation, du ministère chinois de la Culture et du Beijing Caissa International Travel Service, l’un des plus importants organisateurs de voyages à Beijing, afin de trouver des occasions de partenariat en lien avec les célébrations du 150e du Canada en 2017 et les Jeux olympiques d’hiver de 2022, qui auront lieu à Beijing.

    Avec l’introduction récente d’un vol direct Beijing-Montréal, Ottawa est maintenant une destination plus facile d’accès pour les entreprises en visite et les touristes. Entre 2005 et 2014, le nombre de Chinois visitant le Canada a considérablement augmenté, passant d’environ 117 000 à plus de 450 000 par année.

  • La Ville d’Ottawa rend hommage aux vétérans locaux

    Le 4 novembre 2015 – Ce soir, Ottawa a marqué le début de la Semaine des anciens combattants (du 5 au 11 novembre) avec une cérémonie d’hommage à la chandelle au Musée canadien de la guerre, présentée par le maire Jim Watson et l’honorable Kent Hehr, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale.

    La cérémonie marque le début d’une semaine d’événements permettant aux résidents de reconnaître les contributions des anciens combattants locaux et ainsi rendre hommage à ceux et celles qui ont sacrifié leur vie en servant le Canada.

    « Le passage symbolique du flambeau du Souvenir des anciens combattants aux jeunes nous rappelle une vérité toute simple : le monde est meilleur en raison des générations de courageux Canadiens et Canadiennes qui ont servi et continuent de servir leur pays, a déclaré le maire Jim Watson. Pour tout ce qu’ils ont donné à notre pays et à notre communauté, en temps de guerre comme en temps de paix, nous leur devons notre infinie gratitude. »

    Après l’Acte du Souvenir, le maire Watson a annoncé le nom de la personne qui sera honorée dans le cadre du programme de désignation de rues en l’honneur d’anciens combattants. Cette année, la Ville rend hommage au vice-amiral Ralph Hennessy, D.C.S., C.D.

    Né dans une famille de militaires de l’armée, le vice-amiral Hennessy a plutôt choisi une carrière dans la Marine royale canadienne – le premier Hennessy en quatre générations à ne pas servir dans l’armée britannique en temps de guerre. Bien qu’il ait rompu avec la tradition familiale, il s’est néanmoins distingué lors d’une longue et brillante carrière, notamment en servant pendant la guerre d’Espagne et la Deuxième Guerre mondiale.

    « Lors de son décès en 2014, à l’âge de 95 ans, il était le plus vieux vice-amiral au Canada, a souligné le maire Watson. Pour avoir dévoué sa vie aux Forces armées canadiennes, il me semble juste que le vice-amiral Hennessy rejoigne les rangs des autres braves hommes et femmes locaux dont la vie a déjà été célébrée par l’entremise du programme de désignation de rues en l’honneur d’anciens combattants. »

    Le vice-amiral Hennessy est né à Édimbourg, en Écosse, le 5 septembre 1918 et est décédé le 13 juin 2014. Le maire a offert ses remerciements et a présenté à Mme Diana E. Hennessy une réplique de la plaque de rue de l’avenue Ralph Hennessy, une nouvelle rue dans la communauté Riverside Sud.

    La Ville d’Ottawa tient à remercier Urbandale Corporation qui a fourni cette rue au programme de désignation de rues en l’honneur d’anciens combattants

     

    15k-383___242

  • L’Alliance canadienne du tourisme sportif annonce les retombées économiques locales de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA

    Le 5 novembre 2015 – Aujourd’hui, l’Alliance canadienne du tourisme sportif a publié un rapport qui indique qu’Ottawa a reçu 28,6 millions de dollars en retombées économiques générales à la suite de la tenue de la Coupe du Monde Féminine de la FIFAMC en juin 2015.

    Le rapport révèle également qu’Ottawa a bénéficié de 5,8 millions de dollars en répercussions directes du PIB (produit intérieur brut) sur l’économie locale dans le cadre de cet événement.

    « L’accueil de cet événement sportif prestigieux a permis de rehausser la réputation internationale d’Ottawa et de mettre en valeur les nombreux atouts qui font de cette ville un merveilleux endroit où vivre et à visiter, a déclaré le maire Jim Watson. La Coupe du Monde Féminine de la FIFA – Canada 2015MC a engendré des revenus touristiques importants pour l’économie locale et a clairement démontré au monde entier qu’Ottawa est bien placée pour accueillir ces types d’événements à l’avenir. »

    Ottawa était l’une des six villes du Canada à accueillir la Coupe du Monde Féminine de la FIFAMC du 6 juin au 5 juillet 2015. À Ottawa, plus de 270 bénévoles ont aidé à faire de cet événement une réussite.

    « Ce type d’événement laisse un héritage qui va au-delà de l’aspect économique. Ottawa possède maintenant trois terrains d’entraînement fantastiques, conformes aux normes Quality Pro de la FIFA, que tous les résidents actuels et futurs peuvent utiliser, a expliqué Jody Mitic, conseiller municipal du quartier Innes. En tant que commissaire aux sports, je m’engage à poursuivre le travail accompli pour que notre ville continue d’attirer et d’accueillir ces types d’événements de renommée mondiale. »

    « La tenue de l’événement à Ottawa a été une grande réussite, car elle a permis de dépasser les objectifs en matière de recettes et de spectateurs avec un taux de participation de 95 % pendant les six jours de match pour un total de 189 460 spectateurs », a indiqué Peter Montopoli, chef de la direction du Comité organisateur national de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015MC et secrétaire général de l’Association canadienne de soccer.

    La Coupe du Monde Féminine de la FIFA – Canada 2015MC et la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA –Canada 2014 ont entraîné des retombées économiques de 493,6 millions au Canada, dépassant de 46 % les prévisions préliminaires de 337 millions annoncées en février 2014.

    Les dépenses initiales totales pour les deux événements dans l’ensemble du Canada, établies à 216 millions de dollars, ont engendré des retombées économiques nettes de 249 millions de dollars (produit intérieur brut) et des recettes fiscales de 97,6 millions de dollars à travers le pays. De ces recettes fiscales, le gouvernement fédéral a perçu 46 millions de dollars, les gouvernements provinciaux, 36,7 millions de dollars, et les villes hôtes officielles, 14,9 millions de dollars.

    À l’échelle nationale, les événements de la FIFA ont connu un immense succès avec, au total, plus de 1,35 million de spectateurs, ce qui représente un nouveau record d’assistance à une compétition de la FIFA, hormis la Coupe du Monde Masculine de la FIFAMC.

    La Coupe du Monde Féminine de la FIFA – CanadaMC  tenue en juin 2015 a été organisée dans le cadre de l’initiative Plus de candidatures, plus de victoires, plus d’événements visant le développement économique de la ville.

     

    15k-388___034

  • Ottawa accueillera les Prix JUNO de 2017 de façon spectaculaire

    Ottawa – L’Académie canadienne des arts et des sciences de l’enregistrement (CARAS) a sélectionné Ottawa comme ville-hôte des Prix JUNO de 2017. La télédiffusion des Prix JUNO aura lieu du Centre Canadian Tire le dimanche 2 avril 2017 après une semaine de spectacles musicaux présentés dans différentes salles de la région de la capitale nationale.

    Le maire Jim Watson, coprésident du conseil d’administration d’Ottawa 2017 en a fait l’annonce au Mercury Lounge du Marché By avant que l’artiste local Rise Ashen et Ammoye établie à Toronto offrent une prestation surprise aux invités. Ces deux artistes déjà nommés pour un prix JUNO ont récemment collaboré à la création d’un nouvel album intitulé Haffi Win.

    L’annonce du maire Watson sert aussi d’invitation à la communauté artistique et musicale locale à commencer la planification d’une semaine de musique sans précédent dans la capitale. « Durant la semaine des Prix JUNO de 2017, nous voulons remplir toutes les salles. Nous voulons aussi organiser des ateliers, des séminaires et des formations en classe », dit-il.  « Vous avez l’occasion d’inspirer la prochaine génération d’artistes canadiens et de contribuer à l’héritage des célébrations du 150e anniversaire du Canada ».

    Allan Reid, président et directeur général, CARAS/Les Prix JUNO & MusiCompte, a cité le 150e anniversaire du Canada et l’appui enthousiaste de la province de l’Ontario et de la Ville d’Ottawa comme étant les raisons principales de la tenue de la cérémonie à Ottawa.  « Les passionnés de musique de la capitale sont des fervents enthousiastes de la musique locale et nationale et pour cette raison Ottawa est l’hôte idéale pour les Prix JUNO de 2017 », ajoute-t-il.

    « Lors des fêtes familiales ou dans des salles de concert, la musique est un moyen d’expression de notre culture et elle inspire nos célébrations », a dit Guy Laflamme, directeur général du Bureau d’Ottawa 2017. « Nous sommes très fébriles d’ajouter les Prix JUNO aux nombreux autres événements de haut calibre qui seront présentés aux Canadiens à Ottawa tout au long de l’année 2017 dans le cadre du 150e anniversaire du Canada ».

    S’adressant au nom de la province, le ministre Bob Chiarelli (député provincial, Ottawa-Ouest–Nepean) a ajouté que le « gouvernement de l’Ontario s’engage à soutenir les événements artistiques et culturels qui attirent les touristes, favorisent l’économie locale et créent des emplois à l’échelle de la province. Nous sommes fiers de travailler en partenariat avec Ottawa 2017 et la CARAS pour organiser des spectacles mémorables que tous les Canadiens pourront venir apprécier ».

    La semaine des JUNO à Ottawa aura lieu du 27 mars au 2 avril 2017 dans des salles d’un bout à l’autre de la capitale nationale. Pour obtenir plus de renseignements, visitez ottawa2017.ca/fr.

  • Transport offert pour les funérailles de Max Keeping

    Ottawa – Trois autobus d’OC Transpo seront mis à la disposition des résidents, selon le principe du premier arrivé, premier servi, afin qu’ils puissent se rendre au Centre Canadian Tire pour les la Célébration de la vie de Max Keeping.

    Les autobus partiront de l’entrée de la rue Lisgar de l’hôtel de ville à 11 h et quitteront le Centre Canadian Tire 15 minutes après la fin de l’événement.

    Max Keeping est décédé le 1er octobre. Il laisse un héritage communautaire que nous nous devons de préserver et d’enrichir.

    La ville honora également Max Keeping en volant les drapeaux à l’hôtel de ville en berne du lever au coucher du soleil, le mardi 13 octobre.

  • Les chefs de partis fédéraux soumettent leurs réponses au questionnaire sur les enjeux locaux du maire Watson

    Les réponses des quatre partis fédéraux au questionnaire du maire Jim Watson sont maintenant affichées en ligne

  • Mobilisation pour venir en aide aux réfugiés syriens

    Le maire Jim Watson préside au lancement de Réfugié 613 et de Ensemble pour les réfugiés lors d’une séance d’information publique

    Ottawa – Aujourd’hui, le maire Jim Watson a accueilli à l’hôtel de ville des résidents, des représentants d’organismes locaux et des spécialistes afin de mobiliser la communauté pour venir en aide aux réfugiés de la crise syrienne. La séance d’information publique du maire sur les efforts de réétablissement des réfugiés syriens a été l’occasion de lancer Réfugié 613, un projet à court terme qui vise à répondre à la crise mondiale des réfugiés, de même que Ensemble pour les réfugiés, une initiative locale de financement et de soutien des efforts de réétablissement.

    Des représentants de plus de 22 organismes communautaires et groupes religieux étaient présents à la séance d’information, où se tenait une foire d’information organisée par les organismes d’aide aux réfugiés, ainsi qu’une discussion de groupe suivie d’une période de questions.

    « Ottawa peut compter sur l’expérience, le discernement et la sagesse de ses résidents et organismes pour ce qui est du réétablissement des réfugiés, affirme le maire Watson. Nous ne savons pas combien de réfugiés nous recevrons, ni quand ils arriveront, mais nous voulons nous préparer à les accueillir convenablement. Ottawa, tout comme le Canada, a la réputation d’être accueillante envers les nouveaux arrivants de partout dans le monde, peu importe leurs origines. Nous demandons aux résidents d’incarner la générosité d’Ottawa, et ce, de deux façons : soit en parrainant une famille dans le cadre du projet Réfugié 613, soit en faisant un don à Ensemble pour les réfugiés. »

    Réfugié 613

    Des organismes communautaires et des citoyens engagés se sont mobilisés pour lancer Refugié 613, un projet ponctuel qui vise à répondre à la crise mondiale des réfugiés. Réfugié 613 coordonnera les efforts de réétablissement des réfugiés à Ottawa et fera office de centre d’échange pour obtenir des renseignements ou participer à des activités liées à cette question. Toutes les personnes qui souhaitent parrainer un réfugié, offrir de leur temps ou faire un don sont invitées à se rendre sur le site Refugie613.ca.

    « L’objectif de Réfugié 613 est de soutenir les organismes d’établissement locaux et les résidents qui souhaitent offrir un refuge sécuritaire aux réfugiés au Moyen-Orient et en Europe, dit Louisa Taylor, directrice de Réfugié 613. Nous savons que les Ottaviens ont un grand cœur, et nous sommes là pour aider. »

     

    Ensemble pour les réfugiés

    Ville unie pour les réfugiés a été lancée de concert par Centraide Ottawa, la Fondation communautaire d’Ottawa, la Ville d’Ottawa, Réfugié 613 et d’autres partenaires communautaires. Cette initiative vise à amasser des fonds pour financer le réétablissement des réfugiés syriens.

    « Les résidents et les organismes d’Ottawa s’unissent pour accueillir dans la communauté les réfugiés de la crise syrienne, se réjouit Michael Allen, président et chef de la direction de Centraide Ottawa. Nous sommes très fiers de faire partie de cette importante initiative. Ensemble, nous pouvons sortir ces familles de la misère et leur donner de l’espoir. Nous pouvons aider les réfugiés à s’intégrer à notre communauté et à bien commencer leur nouvelle vie. »

    Il est possible de contribuer à cette initiative en visitant Ensemblepourlesrefugies.ca(#EnsemblePourLesRefugies) ou en téléphonant au 613‑228‑6767.

    Programme d’appui au parrainage de réfugiés

    Des membres de la communauté juridique étaient également présents pour proposer des moyens de faciliter le processus de parrainage des réfugiés. Ainsi, quelque 40 avocats du Programme d’appui au parrainage de réfugiés ont été jumelés à des résidents souhaitant participer à cette initiative, à qui ils offriront gratuitement des conseils juridiques et du soutien relativement au processus de demande au cours des prochains mois.

    Le Programme d’appui au parrainage de réfugiés du Carrefour des réfugiés de l’Université d’Ottawa compte dans ses rangs des avocats bénévoles, des étudiants en droit et des spécialistes du parrainage, qui offriront du soutien aux Canadiens souhaitant parrainer des réfugiés. Ce programme vise à aider plus de Canadiens à venir en aide à plus de réfugiés, plus rapidement. Pour ce faire, des groupes de parrains sont jumelés à des avocats, de sorte que chaque groupe soit aidé par un « guide juridique » lors du processus de demande, qui est complexe. Les groupes de parrainage qui ont besoin de soutien et les avocats qui aimeraient participer peuvent se rendre à l’adresse refugeessp.ca.

  • Déclaration : Max Keeping

    Ottawa a eu la chance de pouvoir compter sur Max Keeping comme membre important de sa grande famille depuis aussi longtemps qu’on puisse se souvenir. Comme journaliste, il partageait l’heure du repas avec nous tous les soirs, nous communiquant des nouvelles importantes au sujet de notre ville et du monde dans lequel nous vivons. En tant que leader communautaire, il a travaillé inlassablement afin d’amasser des fonds pour aider les enfants à retrouver la santé, à demeurer positifs et à réaliser leur plein potentiel.

    Max a su relever tous les défis qui se présentaient à lui et se dévouer corps et âme au service des gens. Il a aussi gardé l’attitude positive qui l’a toujours caractérisé dans le combat qu’il a mené contre le cancer ces dernières années. Même dans les moments les plus difficiles, il a trouvé le moyen de nous inspirer à bâtir une meilleure collectivité.

    Nous garderons de Max le souvenir d’un homme qui nous a incités à aller plus haut et à rêver plus grand. Il nous laisse un héritage communautaire à protéger et à amplifier. Cet héritage est celui d’une ville qui protège ses résidents les plus vulnérables, où l’on s’encourage les uns les autres et où l’on aborde l’avenir avec espoir et optimisme.

Page 1 sur 41234