• Ottawa accueillera les Prix JUNO de 2017 de façon spectaculaire

    Ottawa – L’Académie canadienne des arts et des sciences de l’enregistrement (CARAS) a sélectionné Ottawa comme ville-hôte des Prix JUNO de 2017. La télédiffusion des Prix JUNO aura lieu du Centre Canadian Tire le dimanche 2 avril 2017 après une semaine de spectacles musicaux présentés dans différentes salles de la région de la capitale nationale.

    Le maire Jim Watson, coprésident du conseil d’administration d’Ottawa 2017 en a fait l’annonce au Mercury Lounge du Marché By avant que l’artiste local Rise Ashen et Ammoye établie à Toronto offrent une prestation surprise aux invités. Ces deux artistes déjà nommés pour un prix JUNO ont récemment collaboré à la création d’un nouvel album intitulé Haffi Win.

    L’annonce du maire Watson sert aussi d’invitation à la communauté artistique et musicale locale à commencer la planification d’une semaine de musique sans précédent dans la capitale. « Durant la semaine des Prix JUNO de 2017, nous voulons remplir toutes les salles. Nous voulons aussi organiser des ateliers, des séminaires et des formations en classe », dit-il.  « Vous avez l’occasion d’inspirer la prochaine génération d’artistes canadiens et de contribuer à l’héritage des célébrations du 150e anniversaire du Canada ».

    Allan Reid, président et directeur général, CARAS/Les Prix JUNO & MusiCompte, a cité le 150e anniversaire du Canada et l’appui enthousiaste de la province de l’Ontario et de la Ville d’Ottawa comme étant les raisons principales de la tenue de la cérémonie à Ottawa.  « Les passionnés de musique de la capitale sont des fervents enthousiastes de la musique locale et nationale et pour cette raison Ottawa est l’hôte idéale pour les Prix JUNO de 2017 », ajoute-t-il.

    « Lors des fêtes familiales ou dans des salles de concert, la musique est un moyen d’expression de notre culture et elle inspire nos célébrations », a dit Guy Laflamme, directeur général du Bureau d’Ottawa 2017. « Nous sommes très fébriles d’ajouter les Prix JUNO aux nombreux autres événements de haut calibre qui seront présentés aux Canadiens à Ottawa tout au long de l’année 2017 dans le cadre du 150e anniversaire du Canada ».

    S’adressant au nom de la province, le ministre Bob Chiarelli (député provincial, Ottawa-Ouest–Nepean) a ajouté que le « gouvernement de l’Ontario s’engage à soutenir les événements artistiques et culturels qui attirent les touristes, favorisent l’économie locale et créent des emplois à l’échelle de la province. Nous sommes fiers de travailler en partenariat avec Ottawa 2017 et la CARAS pour organiser des spectacles mémorables que tous les Canadiens pourront venir apprécier ».

    La semaine des JUNO à Ottawa aura lieu du 27 mars au 2 avril 2017 dans des salles d’un bout à l’autre de la capitale nationale. Pour obtenir plus de renseignements, visitez ottawa2017.ca/fr.

  • Transport offert pour les funérailles de Max Keeping

    Ottawa – Trois autobus d’OC Transpo seront mis à la disposition des résidents, selon le principe du premier arrivé, premier servi, afin qu’ils puissent se rendre au Centre Canadian Tire pour les la Célébration de la vie de Max Keeping.

    Les autobus partiront de l’entrée de la rue Lisgar de l’hôtel de ville à 11 h et quitteront le Centre Canadian Tire 15 minutes après la fin de l’événement.

    Max Keeping est décédé le 1er octobre. Il laisse un héritage communautaire que nous nous devons de préserver et d’enrichir.

    La ville honora également Max Keeping en volant les drapeaux à l’hôtel de ville en berne du lever au coucher du soleil, le mardi 13 octobre.

  • Les chefs de partis fédéraux soumettent leurs réponses au questionnaire sur les enjeux locaux du maire Watson

    Les réponses des quatre partis fédéraux au questionnaire du maire Jim Watson sont maintenant affichées en ligne

  • Mobilisation pour venir en aide aux réfugiés syriens

    Le maire Jim Watson préside au lancement de Réfugié 613 et de Ensemble pour les réfugiés lors d’une séance d’information publique

    Ottawa – Aujourd’hui, le maire Jim Watson a accueilli à l’hôtel de ville des résidents, des représentants d’organismes locaux et des spécialistes afin de mobiliser la communauté pour venir en aide aux réfugiés de la crise syrienne. La séance d’information publique du maire sur les efforts de réétablissement des réfugiés syriens a été l’occasion de lancer Réfugié 613, un projet à court terme qui vise à répondre à la crise mondiale des réfugiés, de même que Ensemble pour les réfugiés, une initiative locale de financement et de soutien des efforts de réétablissement.

    Des représentants de plus de 22 organismes communautaires et groupes religieux étaient présents à la séance d’information, où se tenait une foire d’information organisée par les organismes d’aide aux réfugiés, ainsi qu’une discussion de groupe suivie d’une période de questions.

    « Ottawa peut compter sur l’expérience, le discernement et la sagesse de ses résidents et organismes pour ce qui est du réétablissement des réfugiés, affirme le maire Watson. Nous ne savons pas combien de réfugiés nous recevrons, ni quand ils arriveront, mais nous voulons nous préparer à les accueillir convenablement. Ottawa, tout comme le Canada, a la réputation d’être accueillante envers les nouveaux arrivants de partout dans le monde, peu importe leurs origines. Nous demandons aux résidents d’incarner la générosité d’Ottawa, et ce, de deux façons : soit en parrainant une famille dans le cadre du projet Réfugié 613, soit en faisant un don à Ensemble pour les réfugiés. »

    Réfugié 613

    Des organismes communautaires et des citoyens engagés se sont mobilisés pour lancer Refugié 613, un projet ponctuel qui vise à répondre à la crise mondiale des réfugiés. Réfugié 613 coordonnera les efforts de réétablissement des réfugiés à Ottawa et fera office de centre d’échange pour obtenir des renseignements ou participer à des activités liées à cette question. Toutes les personnes qui souhaitent parrainer un réfugié, offrir de leur temps ou faire un don sont invitées à se rendre sur le site Refugie613.ca.

    « L’objectif de Réfugié 613 est de soutenir les organismes d’établissement locaux et les résidents qui souhaitent offrir un refuge sécuritaire aux réfugiés au Moyen-Orient et en Europe, dit Louisa Taylor, directrice de Réfugié 613. Nous savons que les Ottaviens ont un grand cœur, et nous sommes là pour aider. »

     

    Ensemble pour les réfugiés

    Ville unie pour les réfugiés a été lancée de concert par Centraide Ottawa, la Fondation communautaire d’Ottawa, la Ville d’Ottawa, Réfugié 613 et d’autres partenaires communautaires. Cette initiative vise à amasser des fonds pour financer le réétablissement des réfugiés syriens.

    « Les résidents et les organismes d’Ottawa s’unissent pour accueillir dans la communauté les réfugiés de la crise syrienne, se réjouit Michael Allen, président et chef de la direction de Centraide Ottawa. Nous sommes très fiers de faire partie de cette importante initiative. Ensemble, nous pouvons sortir ces familles de la misère et leur donner de l’espoir. Nous pouvons aider les réfugiés à s’intégrer à notre communauté et à bien commencer leur nouvelle vie. »

    Il est possible de contribuer à cette initiative en visitant Ensemblepourlesrefugies.ca(#EnsemblePourLesRefugies) ou en téléphonant au 613‑228‑6767.

    Programme d’appui au parrainage de réfugiés

    Des membres de la communauté juridique étaient également présents pour proposer des moyens de faciliter le processus de parrainage des réfugiés. Ainsi, quelque 40 avocats du Programme d’appui au parrainage de réfugiés ont été jumelés à des résidents souhaitant participer à cette initiative, à qui ils offriront gratuitement des conseils juridiques et du soutien relativement au processus de demande au cours des prochains mois.

    Le Programme d’appui au parrainage de réfugiés du Carrefour des réfugiés de l’Université d’Ottawa compte dans ses rangs des avocats bénévoles, des étudiants en droit et des spécialistes du parrainage, qui offriront du soutien aux Canadiens souhaitant parrainer des réfugiés. Ce programme vise à aider plus de Canadiens à venir en aide à plus de réfugiés, plus rapidement. Pour ce faire, des groupes de parrains sont jumelés à des avocats, de sorte que chaque groupe soit aidé par un « guide juridique » lors du processus de demande, qui est complexe. Les groupes de parrainage qui ont besoin de soutien et les avocats qui aimeraient participer peuvent se rendre à l’adresse refugeessp.ca.

  • Déclaration : Max Keeping

    Ottawa a eu la chance de pouvoir compter sur Max Keeping comme membre important de sa grande famille depuis aussi longtemps qu’on puisse se souvenir. Comme journaliste, il partageait l’heure du repas avec nous tous les soirs, nous communiquant des nouvelles importantes au sujet de notre ville et du monde dans lequel nous vivons. En tant que leader communautaire, il a travaillé inlassablement afin d’amasser des fonds pour aider les enfants à retrouver la santé, à demeurer positifs et à réaliser leur plein potentiel.

    Max a su relever tous les défis qui se présentaient à lui et se dévouer corps et âme au service des gens. Il a aussi gardé l’attitude positive qui l’a toujours caractérisé dans le combat qu’il a mené contre le cancer ces dernières années. Même dans les moments les plus difficiles, il a trouvé le moyen de nous inspirer à bâtir une meilleure collectivité.

    Nous garderons de Max le souvenir d’un homme qui nous a incités à aller plus haut et à rêver plus grand. Il nous laisse un héritage communautaire à protéger et à amplifier. Cet héritage est celui d’une ville qui protège ses résidents les plus vulnérables, où l’on s’encourage les uns les autres et où l’on aborde l’avenir avec espoir et optimisme.