• Un nouveau groupe de travail pour stimuler l’industrie de la musique à Ottawa

    Ottawa – La Ville d’Ottawa, en collaboration avec la Coalition de l’industrie de la musique d’Ottawa (CIMO), mènera un groupe de travail constitué de chefs de file des industries musicale et cinématographique afin de mettre au point une stratégie municipale sur la musique. Le maire Jim Watson et le conseiller Jeff Leiper en ont fait l’annonce aujourd’hui, lors de la table ronde « Ottawa as a Music City » au Centre d’innovation.

    La CIMO est un regroupement de membres à but non lucratif dont le mandat est de faire croître l’industrie de la musique à Ottawa pour qu’elle soit bénéfique aux artistes, aux entreprises et à l’ensemble de la ville. Depuis sa création en 2015, dans le cadre du Plan d’action renouvelé pour les arts, le patrimoine et la culture à Ottawa, la CIMO a :

    • créé des liens entre les membres et l’industrie nationale, la Ville ainsi que le grand public;
    • offert des programmes axés sur la musique en partenariat avec la Ville, Ottawa 2017 et les prix JUNO;
    • mené d’importantes recherches sur la croissance de l’industrie à Ottawa.

    La Ville et la CIMO collaboreront avec des partenaires des industries musicale et cinématographique ainsi qu’avec des chefs d’entreprise pour élaborer une stratégie favorisant et renforçant la scène musicale d’Ottawa et d’autres de ses secteurs culturels.

    La Ville investit 30 000 $ pour aider la CIMO à mener les recherches et les consultations nécessaires à l’élaboration d’une stratégie sur la musique.

    Citations

    « Les spectacles de musique sont un secteur en croissance à Ottawa, qui façonne notre identité en tant que ville. Au-delà des retombées culturelles, une industrie de la musique en santé contribue à rendre nos entreprises locales concurrentielles pour ce qui est d’attirer les artistes du monde entier. Notre stratégie municipale s’inscrira dans l’héritage des prix JUNO 2017, qui auront lieu à Ottawa. »
    Jim Watson, maire de la Ville d’Ottawa

    « La musique est l’un des grands atouts d’Ottawa. En effet, la ville compte des artistes au talent incroyable, des entrepreneurs dévoués et une scène musicale dynamique. La stratégie municipale sur la musique établira un pont entre l’industrie et la municipalité, afin de créer un milieu qui nourrit le potentiel transformateur de cette forme d’art. En tant que représentante de l’industrie de la musique à Ottawa, la CIMO est ravie et fière de pouvoir travailler avec la Ville et des chefs d’entreprise de secteurs connexes sur les mesures importantes à prendre pour favoriser la croissance de l’industrie musicale et de notre ville. »
    Andrew Vincent, directeur général de la Coalition de l’industrie de la musique d’Ottawa (CIMO)

  • Appel aux artistes pour soumissions pour la 105e édition du festival de la Coupe Grey

    DATE LIMITE POUR SOUMISSIONS | 21 AVRIL À MINUIT

    C’est à votre tour de monter sur scène.

    La 105e édition du festival de la Coupe Grey, présenté par Shaw fait appel aux artistes canadiens pour jouer à Lansdowne pendant la semaine qui mène au grand match du 26 novembre. Le festival devra :

    • Mettre en vedette la culture canadienne
    • Attirer plus de 250 000 visiteurs pendant la semaine
    • Mettre un point d’exclamation sur les célébrations du 150e anniversaire du Canada !

    Vous voulez soumettre votre groupe ?
    Cliquez ici et remplissez le formulaire d’ici le vendredi 21 avril à minuit.

    Vous connaissez un groupe ou un artiste ?
    Cliquez ici afin de transmettre ce message à vos amis talentueux !

  • Réponses au Questionnaire du maire à l’intention des candidates et des candidats de la circonscription d’Ottawa-Vanier pour l’Élection fédérale partielle 2017

    1)  La Ville a entrepris un projet ambitieux de train léger; l’étape 2 de ce projet étendra le réseau à l’est, à l’ouest et au sud de la ville. Si vous êtes élue ou élu, est-ce que vous, et votre parti, appuierez l’étape 2 du projet de train léger?

    Nira Dookeran, candidate du Parti vert du Canada

    La candidate n’a pas fourni de réponse en français. Voir sa réponse en anglais.

    Mona Fortier, candidate du Parti libéral du Canada

    Oui
    Commentaires : La phase 2 du TLR d’Ottawa est un projet pour les gens d’Ottawa-Vanier, et c’est une des raisons pour lesquelles je suis fière que le gouvernement libéral ait introduit dans le budget de 2016 le Fonds pour l’infrastructure du transport public par lequel la Ville d’Ottawa a déjà reçu plus de 155 millions de dollars pour 57 projets de transport en commun. Cela comprenait 45 millions de dollars pour les travaux  et l’ingénierie préliminaires de l’Étape 2 du TLR.

    En investissant dans l’infrastructure maintenant, dans les projets dont le Canada a besoin et dans les hommes et les femmes qui peuvent les construire, nous pouvons renforcer et faire croître la classe moyenne et faire du Canada un endroit encore meilleur. Aider les communautés à devenir plus propres et moins dépendantes des sources d’énergie qui polluent l’air, nuisent à l’environnement et compromettent notre santé est essentiel aux investissements à venir.

    Le budget de 2017 comprend 20,1 milliards de dollars sur 11 ans grâce à des ententes bilatérales avec les provinces et les territoires pour appuyer la prochaine phase des projets ambitieux de transport en commun. Ce financement permettra aux collectivités canadiennes de construire de nouveaux réseaux de transport en commun et de prolonger le service actuel. Ceci transformera la façon dont les Canadiens vivent, se déplace et travaille.

    Je suis engagé à me battre pour qu’Ottawa-Vanier ait sa juste part d’investissement en infrastructures et je suis ravi de travailler avec mes collègues provinciaux et municipaux pour voir à ce que le projet TLR de la ville d’Ottawa soit financé.

    Adrian Papara, candidat du Parti conservateur du Canada

    Le candidat n’a pas fourni de réponse en français. Voir sa réponse en anglais.

    Emilie Taman, candidate du Nouveau Parti démocratique du Canada

    Oui
    Commentaires : J’appuie entièrement l’Étape 2 du projet de train léger sur rail comme solution pour améliorer les temps de déplacement et aider à réduire la quantité de trafic sur les rues d’Ottawa-Vanier. En augmentant l’offre dans la circonscription, la vie des résidents d’Ottawa-Vanier.

    Le Nouveau Parti démocratique fait pression depuis plusieurs années sur le gouvernement fédéral pour augmenter le financement du transport collectif et offrir aux municipalités un financement stable.

     

    2)  La circulation des camions au centre-ville, plus particulièrement sur l’avenue King Edward et sur les rues Rideau et Waller, est souvent périlleuse et nuit à la qualité de vie des résidents et des visiteurs. La Ville a approuvé un plan qui prévoit la réalisation d’une évaluation environnementale pour un projet de tunnel pour camions qui libérerait le centre-ville de la majorité des poids lourds qui y circulent. Est-ce que vous et votre parti accepterez de financer le tiers du coût de cette évaluation au prochain exercice financier, pour que l’étude puisse commencer dès l’année prochaine?

    Nira Dookeran, candidate du Parti vert du Canada

    La candidate n’a pas fourni de réponse en français. Voir sa réponse en anglais.

    Mona Fortier, candidate du Parti libéral du Canada

    Oui
    Commentaires : Nous devons veiller à ce que tout nouveau projet d’infrastructure de transport prenne une approche intégrée à l’échelle du système. La Ville d’Ottawa a entrepris une étude de faisabilité, qui démontré, qu’un tunnel est effectivement possible.

    Si je suis élu, je m’engage à travailler avec mes collègues provinciaux et municipaux afin de s’assurer que la ville dispose d’un financement pour une évaluation environnementale appropriée. En attendant, je m’engage à travailler sur des solutions pour aider à atténuer le trafic de camion à travers la basse-ville et sur l’avenue King Edward

    Adrian Papara, candidat du Parti conservateur du Canada

    Le candidat n’a pas fourni de réponse en français. Voir sa réponse en anglais.

    Emilie Taman, candidate du Nouveau Parti démocratique du Canada

    Oui
    Commentaires : J’ai vécu sur la rue St Patrick en Basseville et je peux vous dire que je suis bien au fait du problème causé par l’abondance de camions sur l’avenue King Edward. La quantité de camions qui circulent met la vie des résidents de la Basseville en danger depuis plusieurs années. Autant le NPD que moi appuyons le financement du tiers du coût de l’évaluation environnementale par le gouvernement fédéral. Je vais également tout faire pour m’assurer que le financement nécessaire soit alloué pour que ce projet soit finalement réalisé.

     

    3)  Est-ce que vous et votre parti allez contribuer, avec le gouvernement provincial et la Ville d’Ottawa, à accroître le financement du logement abordable? Si oui, quel type de soutien envisagez-vous?

    Nira Dookeran, candidate du Parti vert du Canada

    La candidate n’a pas fourni de réponse en français. Voir sa réponse en anglais.

    Mona Fortier, candidate du Parti libéral du Canada

    Oui
    Commentaires : Tous les Canadiens méritent de vivre dans un endroit sûr et abordable et c’est pourquoi que le gouvernement libéral travaille fort pour établir une stratégie nationale en matière de logement afin de renouveler le leadership fédérale dans le domaine du logement.

    Dans le budget de 2017, plus de 11,2 milliards de dollars ont été alloués à une Stratégie nationale en matière de logement pour aider les Canadiens à avoir des logements abordables qui répondent à leurs besoins. Cette stratégie aura une approche intégrée pour aborder l’ensemble du continuum des défis du logement à travers le pays, y compris l’itinérance.

    De ce financement total, 3,2 milliards de dollars seront accordés à la province et aux territoires pour appuyer les priorités du logement abordable grâce à un nouveau cadre d’investissement multilatéral élargi qui remplacera l’initiative en matière d’investissement dans le logement abordable.

    Je vais travailler fort pour que les résidents d’Ottawa-Vanier puissent profiter des investissements dans le logement abordable, pour faire accroitre le soutien aux groupes vulnérables et pour lutter contre l’itinérance.

    Adrian Papara, candidat du Parti conservateur du Canada

    Le candidat n’a pas fourni de réponse en français. Voir sa réponse en anglais.

    Emilie Taman, candidate du Nouveau Parti démocratique du Canada

    Oui
    Commentaires : Avec 10 000 personnes sur la liste d’attente pour un logement à Ottawa, la construction de nouvelles unités de logement abordable doit être une priorité. Malgré le fait que le Budget 2017 ait annoncé des investissements pour le logement, près de 90% des fonds promis ne seront pas dépensés avant la prochaine élection. Présentement, seulement 10 millions $ seront alloués à l’échelle du pays, ce qui est nettement insuffisant pour les besoins de notre ville.

     

    4)  Comme vous le savez, Ottawa, à l’instar d’autres villes au Canada, affronte une douloureuse crise d’opioïdes chez nos jeunes. Les responsables de la santé publique estiment qu’il y a eu environ 20 à 25 décès par surdose à Ottawa sur une période d’un an. La Ville d’Ottawa, conjointement avec de nombreux partenaires, a tenu une séance publique le 27 février 2017afin de discuter des mesures que nous pouvons prendre ensemble pour lutter contre ce problème. Est-ce que vous et votre parti consentez à consacrer davantage de financement pour les établissements de traitement de la toxicomanie, pour ajouter des lits dans ces établissements et publier davantage de statistiques opportunes afin d’aider à résoudre cette crise dans notre communauté?

    Nira Dookeran, candidate du Parti vert du Canada

    La candidate n’a pas fourni de réponse en français. Voir sa réponse en anglais.

    Mona Fortier, candidate du Parti libéral du Canada

    Oui
    Commentaires : La crise actuelle des opioïdes a un impact dévastateur dans de nombreuses communautés. Le gouvernement libéral s’engage à fournir une réponse compréhensive, collaborative, compatissante et fondée sur les faits et épuisera toutes les voies possibles pour faire face à cette crise.

    Au total, le gouvernement libéral a annoncé un financement de 81 millions de dollars pour faire face à la crise en cours. En plus du financement d’urgence annoncé pour l’Alberta, un financement d’urgence de 10 millions de dollars a été accordé à la Colombie-Britannique et 65 millions de dollars sur cinq ans ont été annoncés pour des initiatives fédérales, notamment pour appuyer la mise en œuvre du Plan d’action pour les opioïdes.

    Ce financement est une étape importante pour répondre aux besoins immédiats ainsi qu’au besoin à long terme. Si je suis élu, je m’engage à travailler avec mes homologues provinciaux et municipaux afin de veiller à ce que des programmes de traitement et de prévention soient disponibles.

    Adrian Papara, candidat du Parti conservateur du Canada

    Le candidat n’a pas fourni de réponse en français. Voir sa réponse en anglais.

    Emilie Taman, candidate du Nouveau Parti démocratique du Canada

    Oui
    Commentaires : Nous devons immédiatement nous attaquer à la crise des opioïdes. Nous devons mettre en place une stratégie de réduction des méfaits qui comprend, entre autres, des centres d’injections supervisés. Il faut s’assurer que personne ne soit laissé pour compte. Tous ceux qui ont besoin de soins devraient avoir accès aux traitements.

    C’est le NPD qui a été le premier à faire pression sur le gouvernement pour étudier le problème. Le NPD tente également de faire accélérer l’adoption des mesures législatives pour contrer le problème. Trop de Canadiens perdent leur vie en raison des opioïdes. Je vais faire pression pour que les fonds fédéraux nécessaires soient alloués afin que les personnes qui ont besoin d’aide puissent recevoir le soutien dont elles ont besoin.

     

    5) La Ville d’Ottawa a entrepris un ambitieux plan visant à revitaliser le marché By, le plus ancien marché fermier continuellement en activité au Canada. Dans le cadre de cet effort de revitalisation, la Ville prévoit investir 10 millions de dollars pour améliorer les espaces publics autour de l’édifice du marché By, y compris l’amélioration des liens piétonniers et cyclables et les lieux de rassemblement public. La Ville a déjà investi 1 million de dollars dans ce projet. Appuierez-vous la demande de la Ville au gouvernement du Canada pour un tiers du financement à l’appui de l’initiative de revitalisation du marché By?

    Nira Dookeran, candidate du Parti vert du Canada

    La candidate n’a pas fourni de réponse en français. Voir sa réponse en anglais.

    Mona Fortier, candidate du Parti libéral du Canada

    Oui
    Commentaires : Le marché By est un important centre historique et touristique d’Ottawa-Vanier.

    Si je suis élu, je travaillerai sans relâche pour qu’Ottawa-Vanier reçoive sa juste part d’investissements pour les centres culturels et récréatifs. Le gouvernement libéral s’est engagé à améliorer l’accès aux espaces publics qui contribuent à la vitalité et à la santé des communautés. La revitalisation du Marché By améliorera un quartier déjà spectaculaire de notre circonscription. 

    Adrian Papara, candidat du Parti conservateur du Canada

    Le candidat n’a pas fourni de réponse en français. Voir sa réponse en anglais.

    Emilie Taman, candidate du Nouveau Parti démocratique du Canada

    Oui
    Commentaires : Je suis entièrement d’avis que le gouvernement fédéral doit financer le tiers des coûts de l’initiative de revitalisation du marché By. Je crois également qu’il faut investir pour revitaliser les autres parties d’Ottawa-Vanier. À mon avis, le gouvernement fédéral devrait mettre en place un modèle de financement des infrastructures plus stable, plus efficace et plus transparent qui est basé sur la population et les besoins au lieu de forcer les municipalités à supplier le gouvernement continuellement pour avoir des fonds.

     

  • La Ville d’Ottawa parmi les meilleurs employeurs pour la diversité au Canada

    Ottawa – Pour la sixième année consécutive, la Ville d’Ottawa a été reconnue comme l’un des meilleurs employeurs au pays en matière de diversité dans le cadre d’un concours qui récompense les organisations ayant des programmes exceptionnels de diversité et d’inclusion en milieu de travail.

    Les gagnants ont été choisis par des rédacteurs de Mediacorp et sont présentés aujourd’hui dans un dossier spécial du Globe and Mail. Les membres du jury ont salué l’engagement de la Ville à refléter au sein de son personnel la diversité de la communauté d’Ottawa. Ils ont notamment souligné :

    • la tenue d’une Journée de l’accessibilité annuelle donnant aux résidents l’occasion de s’exprimer sur des questions liées à ce sujet et de se renseigner sur les initiatives et les programmes de la Ville;
    • le respect de normes de conception accessible afin que les lieux et installations que possède et exploite la Ville soient inclusifs et accessibles;
    • la promotion de la diversité à l’interne, qui passe par la conception et la mise en œuvre d’un plan de diversité dans chaque service;
    • la stratégie d’immigration, qui comprend des initiatives d’emploi et des programmes de développement économique comme la remise annuelle des Prix aux entrepreneurs immigrants, qui soulignent les réalisations de nouveaux Canadiens, et le Programme de stages professionnels pour les nouveaux arrivants, qui offre des stages temporaires aux nouveaux arrivants.

    Citations

    « Nous sommes honorés d’avoir été à nouveau reconnus comme un chef de file national en matière de diversité au travail. Nous nous efforçons constamment d’offrir un milieu de travail aussi inclusif, accueillant et diversifié que notre merveilleuse ville, où des gens de divers horizons sont reconnus et valorisés. »
    Jim Watson, maire de la Ville d’Ottawa

    « Nous devons féliciter nos employés pour cette reconnaissance. Ce sont des gens exceptionnels et travaillants, qui représentent toutes les facettes de la population diversifiée d’Ottawa. Ensemble, nous cherchons toujours de nouvelles façons de favoriser l’inclusion et d’éliminer les obstacles.
    Steve Kanellakos, directeur municipal

  • Poste d’Adjoint(e) spécial(e)

    Le Bureau du maire Jim Watson accueille actuellement les candidatures à de futurs postes.

    Le candidat idéal au poste d’adjoint(e) spécial(e) :

    • a un sens poussé de l’organisation, est motivé(e), ponctuel(le) et capable de bien travailler sous pression;
    • possède de fortes aptitudes en matière de relations interpersonnelles, y compris du tact, de la diplomatie et une capacité à interagir avec les personnes;
    • doit faire preuve d’un intérêt pour les affaires municipales et d’une capacité à collaborer avec les résidents concernant leurs questions et leurs inquiétudes;
    • doit être en mesure de travailler selon un horaire souple, y compris en soirée de mercredi à vendredi et en fin de semaine;
    • assiste le maire lors d’activités communautaires aux quatre coins de la ville;
    • doit posséder un permis de conduire valide de l’Ontario de catégorie « G » sans restriction;
    • effectue d’autres tâches telles qu’assignées, y compris mais pas limitées à fournir un soutien administratif général, et préparer la correspondance et les informations relatives aux demandes de renseignements des résidents.

    Vous pouvez envoyer votre curriculum vitæ en toute confidentialité à la personne indiquée ci-dessous, au plus tard le 7 avril 2017.

    Serge Arpin, chef de cabinet du maire Jim Watson
    Office of Mayor Jim Watson / Bureau du maire Jim Watson
    City of Ottawa / Ville d’Ottawa
    110 Laurier Ave West / 110, avenue Laurier Ouest
    Ottawa (Ontario)  K1P 1J1
    Courriel : Justine.Ibrahim@Ottawa.ca

    Nous remercions tous les candidats de leur intérêt, mais nous ne communiquerons qu’avec les personnes dont la candidature aura été retenue pour les prochaines étapes du processus de sélection.

  • Plus de 1 300 jeunes musiciens rendent hommage au Canada lors du concert Éclat musical

    Ottawa – Aujourd’hui, le Bureau d’Ottawa 2017 et le maire Jim Watson, en collaboration avec le partenaire principal d’Ottawa 2017, la Banque CIBC, le Centre national des arts (CNA) et les quatre conseils scolaires d’Ottawa, ont tenu au pavillon Aberdeen le concert Éclat musical célébrant le 150e anniversaire du Canada.

    Sous la direction d’Alexander Shelley, directeur musical de l’Orchestre du CNA, plus de 1 300 élèves de 26 orchestres de diverses écoles secondaires locales ont exécuté l’Ô Canada ainsi que Hallelujah, de Leonard Cohen.

    En plus de ces prestations orchestrales, le public a pu entendre de jeunes chanteurs du Sing House Studios interpréter l’hymne non officiel de l’Ontario, Où l’on se tient.

    Organisé dans le cadre du programme Éclat 150 d’Ottawa 2017 et des célébrations de notre 150e anniversaire, l’événement mettait en vedette des élèves du Conseil des écoles publiques de l’est de l’Ontario, du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est, de l’Ottawa Carleton District School Board et de l’Ottawa Catholic School Board.

    Une vidéo des meilleurs moments du spectacle sera diffusée sur les médias sociaux d’Ottawa 2017.

    CITATIONS

     

    « La grande année du Canada se célèbre ici, dans la capitale nationale, et nous sommes enchantés de présenter des événements comme Éclat musical, qui produiront un effet favorable et durable sur les jeunes, leurs familles et notre collectivité, a déclaré le maire Jim Watson. Nous remercions les conseils scolaires d’Ottawa et le CNA d’avoir soutenu dans l’enthousiasme les occasions données aux jeunes de contribuer aux célébrations d’Ottawa 2017. »

    « Diriger le concert tout à fait spécial d’aujourd’hui a été un honneur pour moi, a précisé Alexander Shelley, directeur musical de l’Orchestre du Centre national des arts. Je salue les élèves qui ont pris part au concert, de même que tous les professeurs de musique dévoués qui y ont contribué. »

    « La musique a le pouvoir de nous transporter, de nous inspirer la joie, de nous unir et de transcender les barrières linguistiques. La province est fière d’appuyer le programme Éclat 150 qui met en valeur le talent incroyable que recèle l’Ontario, comme en témoignent le chœur du Sing House Studios, le pianiste et les 1 300 élèves qui se sont produits aujourd’hui. Je tiens d’ailleurs à remercier les professeurs de musique qui ont guidé les jeunes dans leur travail », a indiqué l’honorable Eleanor McMahon, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport.

    « La CIBC applaudit les centaines d’élèves musiciens qui ont apporté leur énergie et la fraîcheur de leur jeunesse à la célébration du 150e anniversaire du Canada. Ce rassemblement de jeunes talents canadiens était une merveilleuse façon d’unir les canadiens alors que nous célébrons une année importante dans l’histoire de notre pays », a expliqué Monique Giroux, vice-présidente, Commandites, marketing et partenariats stratégiques, Banque CIBC.

    « Stimuler la jeunesse canadienne et lui ouvrir de nouveaux horizons sont parmi les principaux objectifs d’Ottawa 2017, a dit Guy Laflamme, directeur général du Bureau d’Ottawa 2017. Éclat musical illustre parfaitement notre volonté de faire participer les jeunes aux célébrations du 150e du Canada et de mettre leur talent et leur apport au pays en valeur. »

    À propos d’Ottawa 2017
    Les célébrations du 150e anniversaire du Canada offriront aux Canadiens et aux visiteurs de partout dans le monde une année exceptionnelle et mémorable d’expériences de haut calibre tout en attirant un nombre record de visiteurs à Ottawa en 2017 pour célébrer ce jalon important pour notre pays.

    Ottawa 2017 remercie son partenaire principal la Banque CIBC, son partenaire majeur Bell, le gouvernement de l’Ontario (www.ontario.ca/150 #ontario150) et le gouvernement du Canada (www.canada.ca/150 #canada150) pour leur contribution afin d’aider à présenter, pendant 12 mois, des événements audacieux, des expériences immersives et des célébrations extraordinaires.

    Tenez-vous au courant des célébrations du 150e anniversaire du Canada dans la capitale. Visitez ottawa2017.ca, suivez-nous sur Twitter @Ottawa2017_fr (#Ottawa2017) et sur Facebook.

  • Red Bull Global Rallycross fait ses débuts au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada en partenariat avec Ottawa 2017

    Los Angeles, CA (23 mars 2017) – Pour la première fois depuis sa création il y a sept ans, le Red Bull Global Rallycross (GRC) tiendra une épreuve de championnat au Canada en 2017. Le samedi 17 juin et le dimanche 18 juin, Red Bull GRC sera à Ottawa, la capitale nationale, pour deux rondes d’action au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada. L’événement s’inscrit dans le calendrier d’Ottawa 2017, célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne qui se dérouleront pendant toute l’année.

    « Ottawa est un lieu parfait pour Red Bull GRC alors que nous reprenons la compétition sur la scène internationale en 2017 », a déclaré Colin Dyne, chef de la direction de Red Bull GRC. « Nous avons eu la chance d’accueillir de nombreux amateurs canadiens à nos épreuves qui ont eu lieu aux États-Unis au cours des dernières années et nous sommes enthousiastes à l’idée de présenter pour la toute première fois notre format de course au nord, de même qu’au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada. Alors qu’Ottawa 2017 célèbre le 150e anniversaire du Canada, nous ne pouvons imaginer de meilleure façon de participer aux célébrations que de tenir une épreuve dans la capitale du pays. »

    Le musée est facilement accessible depuis la promenade Sir-George-Étienne-Cartier, pour ce programme double qui se tiendra en partie sur les terrains de l’aéroport Rockcliffe. La piste comportera de longues lignes droites et de larges virages permettant aux superbolides de 600 chevaux d’atteindre leur vitesse maximale. La piste principale et le « joker lap » asphaltés déboucheront dans la section de terre battue, juste avant que les voitures survolent la ligne d’arrivée dans un saut de 21 mètres (70 pieds) qui caractérise la série. Depuis les estrades longeant toute la section sur terre battue jusqu’à la ligne d’arrivée, les amateurs assisteront de près à certains des moments les plus palpitants de la saison 2017.

    Cette année, à l’occasion des célébrations du 150e anniversaire du Canada, un nombre record de Canadiens et de visiteurs se rendront dans la capitale nationale pour participer aux festivités prévues tout au long de 2017. Ottawa 2017 présente 12 mois complets d’expériences audacieuses, stimulantes et immersives qui compléteront les célébrations nationales ainsi que les événements et les festivals annuels. Les résidents et les visiteurs du Canada et d’ailleurs sont invités à découvrir l’histoire et la culture du Canada par l’intermédiaire d’événements dynamiques qui stimuleront notre imagination et nous inspireront un avenir promoteur.

    « La capitale nationale est heureuse d’accueillir cet événement captivant qui se tiendra pour la première fois au Canada. Le Red Bull Global Rallycross captivera les participants et les spectateurs de partout au pays et de partout dans le monde, tout en présentant notre ville d’une manière nouvelle et dynamique », a déclaré Jim Watson, maire d’Ottawa. « En soutien au projet d’Écologie Ottawa visant à planter un million d’arbres et pour appuyer davantage cet important patrimoine du 150e anniversaire, les organisateurs de la série se sont engagés à planter 10 000 arbres à Ottawa. »

    « Le Red Bull Global Rallycross sera un autre legs des célébrations d’Ottawa 2017, car la course pourrait revenir au cours des prochaines années. Il fait partie des nouveaux événements audacieux que nous contribuons à amener dans la capitale du Canada avec le soutien de partenaires comme la Banque CIBC et Tourisme Ottawa. Nous sommes ravis d’engager nos partenaires fédéraux au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada pour faire connaître cette importante institution sur la scène internationale », a indiqué Guy Laflamme, directeur général d’Ottawa 2017.

    Mettant en vedette les plus grandes étoiles du sport et équipes de course appuyées par les fabricants, le Red Bull Global Rallycross a une longue et riche histoire d’événements et de concurrents internationaux. En 2013, il est devenu la première série de rallycross à couvrir trois continents en une seule saison. L’an dernier, les pilotes des superbolides représentaient 10 pays différents, dont le Canada. Steve Arpin, natif de Fort Frances, en Ontario, a fait partie des cinq gagnants des courses de l’an dernier et devrait se joindre aux étoiles internationales comme Tanner Foust, Scott Speed, Chris Atkinson et de nombreux autres.

    Les billets pour assister au Red Bull Global Rallycross Ottawa sont maintenant en vente à www.redbullglobalrallycross.com/tickets. Des billets d’admission générale et de classe Club sont offerts. À la porte, le prix des billets augmentera de 5 $. Le prix de tous les billets comprend un accès complet au paddock, où les amateurs pourront contempler de près les bolides et les vedettes du Red Bull GRC. Les enfants de 12 ans est moins peuvent assister à l’événement gratuitement s’ils sont accompagnés d’un adulte payant. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site www.redbullglobalrallycross.com, ou suivez le Red Bull GRC sur Facebook, Twitter et Instagram à @GRCseries.

    À propos du Red Bull Global Rallycross

    Créé pour offrir l’action la plus captivante des sports motorisés, le Red Bull Global Rallycross combine les meilleurs éléments du rallye en étapes, de la course hors route et de la course sur piste dans un environnement conçu pour les amateurs de sport. Au volant de leur superbolide de 600 chevaux, des superstars internationales s’affrontent roue à roue sur une piste en terre battue et en gravier ainsi que dans un saut de 70 pieds caractéristique de la série. L’événement comprend aussi la classe GRC Lites en développement et une nouvelle division électrique devant commencer à concourir en 2018. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter www.RedBullGlobalRallycross.com.

  • Michel Picard reçoit la clé de la Ville

    Ottawa – Lors d’une cérémonie tenue ce soir à l’hôtel de ville d’Ottawa, le maire Jim Watson a remis la clé de la Ville à Michel Picard.

    Voix bien connue du monde de l’information francophone et ayant appuyé fidèlement de nombreuses œuvres de bienfaisance et causes locales, M. Picard a été au service de la collectivité d’Ottawa-Gatineau durant 41 des 45 ans de sa remarquable carrière de communicateur à la télévision et à la radio.

    C’est en 1976 que M. Picard s’est joint au bureau d’Ottawa de Radio-Canada, où il a animé des émissions variées, telles que Place 1250, Les Matineux, Tournée d’Amérique et Le Midi trente. En 1997, il devenait le chef d’antenne du populaire Téléjournal Ottawa-Gatineau, qu’il a animé jusqu’en 2013.

    En plus d’être chef d’antenne, M. Picard a couvert de nombreuses élections fédérales, provinciales et municipales, et sans doute autant de cérémonies de la fête du Canada et du jour du Souvenir. Il a aussi prêté ses talents à la couverture des Jeux olympiques de Montréal, de Los Angeles et de Séoul diffusés par Radio-Canada. Il a en outre enseigné les communications et le journalisme à l’Université Saint-Paul et au collège La Cité, à Ottawa. Il poursuit sa carrière en qualité d’animateur à la station 94.5 Unique FM.

    Bénévole dévoué, M. Picard a soutenu un grand nombre d’initiatives communautaires et d’organismes de bienfaisance, dont la Caisse populaire Rideau-Vision d’Ottawa, la Fédération des caisses populaires de l’Ontario, le Festival franco-ontarien, le Bal de Neige, les Soins continus Bruyère, le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO), des téléthons appuyant les gens atteints de paralysie cérébrale, l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, Centraide, l’Université d’Ottawa, le Patro d’Ottawa et le Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO).

    Citations

    « Michel Picard a été la voix d’une génération d’information en français à Ottawa. Ces 41 dernières années, il a mérité l’admiration et le respect des résidents d’Ottawa, certes par son travail de communicateur de confiance, mais aussi par son dévouement à des œuvres de bienfaisance locales. La Ville est fière de rendre hommage à monsieur Michel Picard, un membre estimé de notre communauté. » (Jim Watson, maire d’Ottawa)

    « Je suis très ému de recevoir cette clé de la Ville. Je suis honoré et reconnaissant que le maire Jim Watson et le Conseil municipal m’aient choisi. Je n’ai fait que mon travail de citoyen engagé. Et je resterai toujours un fier ambassadeur de la capitale du pays. » (Michel Picard)

    Faits en bref :

    Michel Picard

    • M. Picard a grandi à Montréal, où il a fait et terminé des études en arts dramatiques et en animation à l’Université du Québec.
    • En 1972, il commence sa carrière de communicateur à Radio-Canada, qui lui donne différentes affectations à Vancouver et à Saskatoon. En 1976, il se joint au bureau d’Ottawa de Radio-Canada, où il restera jusqu’à sa retraite en 2013. Après quoi, il poursuit sa carrière en qualité d’animateur radio à la station 94.5 Unique FM.
    • M. Picard a enseigné à temps partiel à l’Université Saint-Paul, au collège La Cité et à l’Institut coopératif Desjardins, où il a transmis ses connaissances à des journalistes en devenir.
    • Il a coprésidé la campagne de financement du collège La Cité de 2001-2002.
    • Il a siégé au conseil d’administration d’une coopérative de crédit, la Caisse populaire Rideau-Vision d’Ottawa, pendant plus de 25 ans, et siège actuellement au Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa. Il a aussi dirigé pendant dix ans le chapitre d’Ottawa de la Fédération des caisses populaires de l’Ontario.
    • M. Picard a reçu nombre de récompenses communautaires, tels le Prix de bâtisseur communautaire de Centraide, un prix de reconnaissance du Regroupement des gens d’affaires de la capitale (RGA) et l’Ordre de la francophonie de l’ACFO Prescott-Russell.
    • Enfin, Michel Picard a aussi reçu le prix Communications et Société, le prix René-Lecavalier-Molson, le prix Reel Awards, la Médaille Gérard-Lesage de l’Université du Québec en Outaouais, et l’Ordre National du Mérite de la République française.

    La clé de la Ville

    • La clé de la Ville est le prix le plus prestigieux que décerne la Ville d’Ottawa.
    • Il s’agit d’une clé ornementale que la Ville remet aux résidents, visiteurs et autres personnalités distinguées auxquels elle souhaite rendre hommage. Empreinte de symbolisme, cette pratique évoque les villes ceintes médiévales, dont les portes étaient gardées le jour et verrouillées la nuit. La clé représente la liberté accordée à son récipiendaire d’entrer dans la ville et d’en sortir comme bon lui semble, car il est digne de la confiance des citoyens.
    • Depuis 1935, Ottawa a remis la clé de la Ville à 82 personnes et organisations, dont :
    • Son Altesse Royale la princesse Elizabeth (devenue reine Elizabeth II)
    • Son Altesse Royale la princesse Margriet des Pays-Bas
    • L’auteure Margaret Atwood
    • Les photographes Yousuf et Malak Karsh
    • La Fondation communautaire d’Ottawa
    • L’actrice Sandra Oh
    • L’ancien capitaine des Sénateurs d’Ottawa Daniel Alfredsson
    • La très honorable Beverley McLachlin, juge en chef à la Cour suprême du Canada
    • L’animateur du jeu télévisé Jeopardy Alex Trebek

     

  • Le maire Watson demande aux candidats fédéraux d’Ottawa-Vanier de se prononcer sur des enjeux importants pour la Ville d’Ottawa

    Ottawa – Aujourd’hui, le maire Jim Watson a envoyé un court questionnaire aux candidats fédéraux d’Ottawa-Vanier leur demandant de se prononcer sur des enjeux très importants pour la Ville d’Ottawa.

    Toutes les réponses seront publiées simultanément sur le site Web du maire Watson, www.JimWatsonOttawa.ca, sans les commenter, le mercredi 29 mars. Cette initiative, menée avec grand respect, vise à ce que les enjeux qui tiennent à cœur aux résidents d’Ottawa-Vanier reçoivent l’attention des partis fédéraux d’ici les élections complémentaires du 3 avril.

    Les réponses au questionnaire donneront un aperçu de la position de chaque parti par rapport aux enjeux qui intéressent la Ville d’Ottawa, ses résidents et ses commerçants.

    Cliquez ici pour consulter le questionnaire.

  • Rendez-vous au Cinéparc du Canada pour assister au film Maurice Richard

    Les billets gratuits pour la projection en plein air seront disponibles ce jeudi

    Ottawa – Le Bureau d’Ottawa 2017 et le maire Jim Watson, en collaboration avec la Banque CIBC, partenaire principal d’Ottawa 2017, sont ravis d’accueillir REEL CANADA à titre de partenaire de programmation et d’annoncer la projection en plein air du film Maurice Richard.

    Le 19 avril, pour souligner le 150e anniversaire de notre pays, le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada fera plaisir aux résidents et aux visiteurs en leur présentant un film canadien d’exception.

    Dans le confort de leurs voitures, les spectateurs assisteront à la projection en plein air de Maurice Richard, un film canadien primé relatant la carrière du légendaire joueur de hockey le Rocket. Pour l’occasion, le hangar d’aviation du musée sera transformé en cinéparc novateur et un de ses murs servira d’écran géant.

    S’inscrivant dans le programme Éclat 150 d’Ottawa 2017, l’événement débutera à 18 h 30 par des divertissements préprojection, y compris un échange avec Charles Binamé, réalisateur de Maurice Richard (le film commence à 20 h).

    Les amateurs de hockey ne voudront pas manquer la séance d’accueil et de signature d’autographes à laquelle se prêteront Serge Savard et Jean-Guy Talbot, deux grands des Canadiens de Montréal. Ces anciens joueurs, dont l’un a évolué avec Maurice Richard et l’autre a présidé la Fondation Maurice-Richard, ont remporté à eux deux 15 Coupes Stanley.

    À l’occasion du Cinéparc du Canada, le Musée tiendra une exposition spéciale montrant le trophée Maurice-Richard, décerné chaque année au meilleur marqueur de la LNH, un chandail et un bâton du Rocket, ainsi que d’autres artéfacts de l’exposition du Centenaire de la LNH organisée par le Temple de la renommée du hockey.

    Bibliothèque et Archives Canada (BAC) contribuera fièrement au succès de la projection du film ‘Le Rocket’ en plein air en offrant aux participants un paquet de cartes de hockey créées à partir de sa vaste collection d’archives photos sur le sport national des Canadiennes et Canadiens.

    Le Cinéparc du Canada est un événement porte-drapeau de la Journée du cinéma canadien 150 (JCC 150) et un projet phare de Canada 150. Les salles de cinéma, les bibliothèques, les bases militaires et les festivals de films réuniront des gens de partout au pays pour célébrer le Canada sous le thème de son grand cinéma. Avec plus de 1 500 événements dans le cadre de la JCC 150, le cinéparc sera une activité de premier plan du plus grand festival de films du monde d’un jour DE TOUS LES TEMPS.

    Présenté par Ottawa 2017 et REEL CANADA, en partenariat avec le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada, l’événement accueillera 125 voitures et ses passagers et aura lieu beau temps, mauvais temps. Du maïs soufflé et des boissons seront vendus sur place tant qu’il y en aura. Le film pourra être visionné dans la langue de votre choix (anglais ou français).

    L’événement Cinéparc du Canada est gratuit. On pourra réserver son billet dès 10 h, le jeudi 23 mars, sur Ottawa2017.ca.

    CITATIONS

     

    « Parmi les festivités du 150e anniversaire de notre nation, le cinéparc du Canada offre aux résidents et aux visiteurs une occasion exceptionnelle de célébrer le cinéma d’ici et la passion des Canadiens pour le hockey. Nous sommes ravis de nous associer avec REEL CANADA pour cet événement, qui attirera encore plus de visiteurs dans le secteur est de la ville », a déclaré le maire Jim Watson.

    « La projection du film Maurice Richard dans la capitale nationale évoque quatre piliers de notre culture – la langue, le cinéma, le hockey et l’engagement civique –, ce qui s’inscrit parfaitement l’esprit de la Journée du cinéma canadien 150. D’autant plus que ce film est excellent », a précisé Jack Blum, directeur général de REEL CANADA.

    « Le 19 avril prochain sera une journée où le cinéma canadien sera mis en valeur à l’occasion de Canada 150. Partout au pays, des centaines de films seront projetés sur nos écrans. Le projet de ciné-parc éphémère permettra aux Canadiens de vivre une expérience cinématique unique grâce à la projection en plein air du film Maurice Richard. Quelle belle occasion de souligner la place qu’occupe l’histoire du hockey au Canada! » a relevé la ministre du Patrimoine canadien Mélanie Joly.

    « En cette année historique, la culture, le sport et la fierté d’appartenance sont des thèmes importants pour l’Ontario. C’est avec enthousiasme que nous appuyons Ottawa 2017 et REEL CANADA dans le cadre du programme Ontario 150. Nous encourageons vivement tous les Ontariens à profiter des grands événements qui, comme celui-ci, célèbrent le 150e anniversaire de notre nation », a indiqué l’honorable Eleanor McMahon, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport.

    « Nous nous réjouissons que ce cinéparc, présenté dans le cadre du programme Éclat 150, figure au premier plan de la série de REEL CANADA célébrant le cinéma canadien et qu’il nous permette de mettre en lumière un de nos partenaires nationaux, soit le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada, lieu tout indiqué pour la tenue de cet événement », a expliqué Guy Laflamme, directeur général du Bureau des célébrations d’Ottawa 2017.

    À propos de REEL CANADA
    REEL CANADA est un organisme à but non-lucratif qui célèbre le Canada au moyen du cinéma. Les films canadiens sont des histoires qui parlent de nous. Ils ouvrent la porte à une multitude de conversations qui traitent de lieux, de la nation, de l’identité, et de ce que cela signifie d’être canadien. REEL CANADA fait la promotion du pouvoir et de la diversité du cinéma canadien et encourage ce dialogue permanent au moyen de trois programmes principaux : Nos films dans nos écoles, Bienvenue au Canada, et La Journée du cinéma canadien. Ces programmes permettent à REEL CANADA d’augmenter les auditoires pour nos films, d’encourager le dialogue et surtout, d’offrir une occasion de profiter des magnifiques histoires de notre grand pays grâce aux merveilleux récits que nous racontons. En célébrant le cinéma canadien, nous pouvons bâtir un pays plus fort et plus fier.

    À propos de la Journée du cinéma canadien (JCC 150)
    La Journée du cinéma canadien (JCC 150), une initiative de REEL CANADA, a été créée comme une nouvelle façon de célébrer ce grand pays, de reconnaître le cinéma canadien et d’avoir du PLAISIR. Dans le cadre de ses programmes éducatifs, REEL CANADA a présenté plus de 1 100 festivals de films canadiens pour plus de 400 000 élèves du secondaire et néo-Canadiens de partout au pays depuis 2005. En 2017, La Journée du cinéma canadien 150 deviendra le plus grand festival de films d’un jour au monde. Le cinéma canadien sera partout — en salles, en ligne et sur petit écran —, grâce au généreux soutien des gouvernements du Canada et de l’Ontario. La JCC 150 n’existerait pas sans des partenaires et des commanditaires sensationnels : Cineplex et Téléfilm Canada, Quebec Cinema, eOne, Google Canada, le Festival international du film de Toronto, Landmark Cinemas, VIA Rail, REDspace, Air Canada, Tim Hortons, William F. White International Inc. et Mercury Filmworks. Les importants diffuseurs qui soutiennent la JCC 150 comprennent la SRC, Bell Média, Hollywood Suite, Sportsnet, Corus, l’APTN, CHCH, OUTtv, Vision TV, Super Channel et Québecor Média inc. Les importants distributeurs qui soutiennent la JCC 150 comprennent Mongrel Media, Elevation Pictures, dFilms, KinoSmith, Winnipeg Film Group, TVA, CFMDC, IndieCan Entertainment et Pacific Northwest Pictures. Suivez-nous sur FacebookTwitter et Instagram avec le hashtag #JourCineCan.

    À propos d’Ottawa 2017
    Les célébrations du 150e anniversaire du Canada offriront aux Canadiens et aux visiteurs de partout dans le monde une année exceptionnelle et mémorable d’expériences de haut calibre tout en attirant un nombre record de visiteurs à Ottawa en 2017 pour célébrer ce jalon important pour notre pays.

    Ottawa 2017 remercie son partenaire principal la Banque CIBC, son partenaire majeur Bell, le gouvernement de l’Ontario (www.ontario.ca/150 #ontario150) et le gouvernement du Canada (www.canada.ca/150 #canada150) pour leur contribution afin d’aider à présenter, pendant 12 mois, des événements audacieux, des expériences immersives et des célébrations extraordinaires.

    Tenez-vous au courant des célébrations du 150e anniversaire du Canada dans la capitale. Visitez ottawa2017.ca, suivez-nous sur Twitter @Ottawa2017_fr (#Ottawa2017) et sur Facebook.

Page 1 sur 212