• Motion afin d’introduire une option de transport en commun « passage unique » équitable

    Le 4 octobre 2016, le conseiller municipal et président de la Commission du transport en commun Stephen Blais et moi avons annoncé la création d’un nouveau laissez-passer EquiPass visant à rendre la ville d’Ottawa plus abordable pour tous ses résidents.

    Le 10 mars 2017, OC Transpo a lancé l’EquiPass à 57 $ par mois, soit 50 % de moins que le laissez-passer mensuel ordinaire pour adulte. Depuis, plus de 2 300 résidents admissibles ont présenté des demandes d’EquiPass qui ont été approuvées.

    Nous demandons aujourd’hui à la Commission du transport en commun de travailler étroitement avec OC Transpo à la création d’une option « passage unique » équitable, qui concorde avec le budget de 2018, pour les résidents et les familles dont le revenu est égal ou inférieur au seuil de faible revenu défini par Statistique Canada.

    Après consultation des intervenants, et vu le succès initial de la mise en œuvre de l’EquiPass, nous estimons que l’offre d’une option « passage unique » est la prochaine étape logique de l’évolution de ce laissez-passer. Ces changements nous aideront à atteindre le but que nous nous sommes fixé d’élargir les notions d’inclusion et d’équité des tarifs pour les résidents admissibles d’Ottawa.

    Nous proposons que le nouveau tarif « passage unique » – qu’on appellera « EquiTarif »  ou « EquiFare » – soit financé par le processus budgétaire de 2018. Nous invitons la Commission du transport en commun à collaborer avec OC Transpo à la mise en place en 2018 d’un tarif « passage unique » équitable.

    Nous entendons continuer à montrer que nous pouvons et allons concilier les exigences d‘une ville qui se veut à la fois abordable et bienveillante.

    À cette fin, le conseiller Blais présentera mercredi à la Commission du transport en commun une motion demandant au personnel de poursuivre l’élaboration de ce programme et de formuler une recommandation à examiner dans le cadre du processus budgétaire de 2018.

    Salutations distinguées.

    Jim Watson                                                   Stephen Blais
    Le maire d’Ottawa                                        Le conseiller du quartier Cumberland

  • Protéger le droit des femmes de choisir

    La province présentera un projet de loi qui assure un accès sécuritaire aux centres de santé pour femmes

    L’Ontario prend des mesures en vue de protéger les femmes qui souhaitent obtenir des soins de santé génésique.

    La province a l’intention de présenter, à l’automne 2017, un projet de loi qui, s’il est adopté, créera « des zones d’accès sécuritaire » dans certains centres de soins de santé qui offrent des services de santé génésique aux femmes. Dans ces zones, la sécurité et la vie privée des femmes, des visiteurs et des travailleurs des soins de santé seront protégées.

    Au cours des prochains mois, l’Ontario mènera des consultations auprès du secteur des soins de santé, du secteur de la justice et de groupes de défense des intérêts au sujet du contenu de la nouvelle loi.

    Faits en bref

    • La Colombie-Britannique et Terre-Neuve et Labrador ont déjà adopté une loi qui limite les protestations dirigées contre les centres de soins de santé pour femmes afin de protéger la sécurité des patientes et du personnel.
    • En Ontario, plusieurs injonctions judiciaires ont été délivrées en vue de protéger la sécurité et la vie privée des femmes et des professionnels des soins de santé en limitant les démonstrations à certains endroits bien précis de la province et autour de ces endroits.
    • L’avortement est financé en Ontario à titre de service assuré en vertu de la Loi sur l’assurance-santé.

    Ressources additionnelles

    Citations

    « Toutes les femmes de l’Ontario ont le droit de prendre des décisions au sujet de leurs soins de santé – et elles méritent de pouvoir le faire librement et sans crainte. C’est pourquoi notre gouvernement agit en vue de présenter un projet de loi qui assurera aux femmes et à leurs fournisseurs de soins de santé un accès sécuritaire et protégé à des centres de soins de santé pour femmes. »
    Yasir Naqvi
    procureur général

    « Depuis de nombreuses années, les gens qui cherchent des services de santé génésique dans des cliniques en Ontario font l’objet d’actes d’hostilité et d’agression d’une intensité croissante — ce qui leur cause un stress énorme dans une période de leur vie déjà difficile. J’attends avec impatience toute mesure gouvernementale qui faciliterait la vie de ces gens et de ceux qui se préoccupent d’eux. »
    Catherine Macnab
    directrice exécutive, Planning des naissances d’Ottawa

  • Le Très révérend père Ghattas Hajal reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Ottawa – Le maire Jim Watson, le conseiller du quartier Rivière Riley Brockington et le conseiller du quartier Gloucester-Nepean-Sud Michael Qaqish ont remis aujourd’hui le Prix de bâtisseur de la Ville au Très révérend père Ghattas Hajal, doyen et pasteur de la cathédrale chrétienne orthodoxe antiochienne St-Elias. Membre du clergé depuis plus de 40 ans, le père Ghattas mérite pleinement cet honneur, lui qui enrichit la vie de la cathédrale et de ses fidèles grâce à son expérience et à son autorité pastorale.

    Né au Liban, le père Ghattas a été ordonné prêtre le 27 mai 1977, jour de la grande fête de la Pentecôte.   En 1990, sa famille et lui ont émigré au Canada. À Montréal, il a fondé l’église St. Mary, dont il fut le premier prêtre responsable. Puis, en 1992, il a accepté le pastorat de la cathédrale chrétienne orthodoxe antiochienne St-Elias à Ottawa. Sous sa gouverne, le nombre de fidèles a connu une hausse impressionnante, grimpant à 1 800, la construction de la nouvelle église a été achevée et l’hypothèque, payée. Le père Ghattas occupe par ailleurs d’autres postes de direction au sein de l’Église orthodoxe. Il est dirigeant du doyenné et conseiller spirituel de l’Ordre de Saint Ignace d’Antioche pour le diocèse d’Ottawa, l’est du Canada et le nord-ouest de l’État de New York; président de l’Eastern Orthodox Clergy Association of Ottawa; aumônier de l’association chrétienne orthodoxe de l’Université Carleton; et membre du comité directeur interconfessionnel d’Ottawa.

    Le père Ghattas est une figure très active reconnue pour son franc-parler; la passion qu’il manifeste pour sa foi orthodoxe et son héritage libanais sert de phare non seulement à ses paroissiens, mais aussi à toute la communauté libanaise d’Ottawa. Sous son égide, le Festival libanais d’Ottawa, qui a lieu en juillet et que préside George Hanna, a permis à des milliers de participants de connaître un peu mieux la culture libanaise et la cathédrale. Le père Ghattas a toujours été féru de danse, si bien qu’à la cérémonie d’ouverture du Festival, il met un point d’honneur à afficher son patriotisme en dansant, le drapeau de son pays à la main. Quiconque a croisé son chemin – au sein de la communauté libanaise ou ailleurs – vous dira tout le bien qu’il a tiré de la rencontre.

  • Accorder aux municipalités une voix plus forte au plan de l’aménagement du territoire

    L’Ontario réforme le système d’appel des décisions en matière d’aménagement du territoire

    L’Ontario prend des mesures pour réformer le système d’appel de la province en matière d’aménagement du territoire afin d’accorder aux collectivités une voix plus forte et de veiller à ce que la population ait accès à des audiences plus rapides, équitables et abordables.

    Au cours des prochaines semaines, un projet de loi sera déposé en vue de la création du Tribunal d’appel de l’aménagement local. Si ce projet est adopté, ce tribunal remplacera la Commission des affaires municipales de l’Ontario. Le nouveau tribunal aura pour mandat d’accorder un plus grand poids aux décisions des collectivités locales, tout en s’assurant que l’aménagement et la croissance sont bénéfiques pour l’Ontario, dont Ottawa, et son avenir. Pour ce faire, les audiences « de novo » de la majorité des appels des décisions en matière d’aménagement du territoire, qui sont longues et coûteuses, seront éliminées. Le terme « de novo » a été utilisé pour décrire la façon dont la Commission des affaires municipales de l’Ontario traite les appels des décisions municipales en matière d’aménagement du territoire, en examinant le même problème que celui qui a été exposé devant la municipalité, comme si aucune décision préalable n’avait été prise.

    L’Ontario rendra aussi les appels des décisions d’aménagement du territoire plus accessibles au public grâce à la création du Centre d’assistance pour les appels en matière d’aménagement, un nouvel organisme qui offrira des renseignements et un soutien gratuits et qui pourra représenter devant le tribunal les citoyens qui souhaitent participer au processus d’appel.

    Le nouveau projet de loi inclura des mesures supplémentaires visant à renouveler le système d’appel des décisions d’aménagement du territoire de l’Ontario, notamment :

    • Exempter tout un éventail de décisions majeures en matière d’aménagement du territoire du processus d’appel, y compris les nouveaux plans officiels, les principales mises à jour des plans officiels et les plans détaillés afin de soutenir la croissance dans les principales zones protégées de grande station de transport en commun.
    • Créer une conférence de gestion des cas obligatoire pour les audiences complexes afin d’encourager les règlements précoces qui permettraient de réduire le délai et le coût des appels et de créer un système moins conflictuel.

    Les changements proposés sont le fruit de consultations publiques exhaustives, qui ont débuté par la publication d’un document de consultation, en octobre 2016. Le gouvernement a reçu plus de 1 100 mémoires par écrit et organisé 12 réunions publiques dans toute la province, auxquelles plus de 700 personnes ont assisté.

    Améliorer le système d’aménagement du territoire fait partie de notre plan visant à créer des emplois, à stimuler notre économie et à améliorer la vie quotidienne de notre population.

    CITATIONS

    « Nous voulons nous assurer que le système d’aménagement du territoire fonctionne bien pour tout le monde. Nos propositions habiliteront les collectivités et les municipalités et leur permettront de mieux choisir le mode d’aménagement futur de leurs quartiers. »
    — Bill Mauro, ministre des Affaires municipales

    « L’aménagement du territoire influe directement sur les familles ontariennes et leurs collectivités. Par conséquent, il est important que les résidents se sentent habilités et soutenus dans le processus de prise de décision. Nous voulons veiller à ce que la voix des Ontariennes et des Ontariens soit entendue par tous les ordres de gouvernement et c’est la raison pour laquelle nous introduirons bientôt des réformes qui accorderont la priorité à la population et aux collectivités. »
    — Yasir Naqvi, procureur général de l’Ontario

    « L’aménagement du territoire constitue un outil important pour la croissance viable de notre ville à long terme. Nous sommes heureux de voir la Province de l’Ontario prendre des mesures afin que le système d’appels des décisions relatives à l’aménagement du territoire soit plus efficace et favorable aux résidents. Nous avons hâte d’examiner la loi proposée visant à assurer que les résultats des audiences à Ottawa sont équilibrés et livrés en temps opportun. »
    — Maire Jim Watson, Ville d’Ottawa

     

    FAITS EN BREF

    • Le Tribunal d’appel de l’aménagement local sera un tribunal indépendant qui prend des décisions indépendamment du gouvernement. Si le projet de loi est adopté, il remplacera la Commission des affaires municipales de l’Ontario qui a vu le jour en 1906 et qui s’appelait la Commission ontarienne des affaires municipales et du réseau ferroviaire.
    • En 2015-2016 (la dernière année pour laquelle il existe des données), 1 460 causes ont été adressées à la Commission des affaires municipales de l’Ontario, dans toute la province.

    RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES

     

     

    Ministère des Affaires municipales
    ontario.ca/nouvelles-municipal
    Mark Cripps, Bureau du ministre, 416 585-6842
    Conrad Spezowka, Direction des communications, 416 585-7066
    Ministère du Procureur général
    ontario.ca/nouvelles-procureur-général
    Clare Graham, Bureau du ministre, 416 326-7071
    Emilie Smith, Direction des communications, 416 326-2210
  • Ma lettre faisant appel à la révision des politiques de la Ville d’Ottawa qui portent sur les proclamations et sur le lever des drapeaux

    Rick O’Connor, CMO
    Greffier municipal et avocat général
    Bureau du greffier municipal et de l’avocat général
    Ville d’Ottawa

     

    Monsieur O’Connor,

    Je vous demanderais d’entreprendre une révision immédiate des politiques de la Ville d’Ottawa qui portent sur les proclamations et sur le lever des drapeaux.

    Je vous demanderais de bien vouloir me faire part de vos recommandations dans le prochain mois.

    Jim Watson
    Maire
    Ville d’Ottawa

     

  • Glenn Mooney reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Ottawa – Aujourd’hui, à l’occasion de la réunion du Conseil municipal, le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Osgoode George Darouze ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire à Glenn Mooney afin de souligner ses nombreuses années de service au sein de Camp Quality, un organisme national de bienfaisance visant à offrir aux enfants atteints d’un cancer des séjours en camp gratuits ainsi que d’autres activités tout au long de l’année.

    Glenn Mooney est le directeur de Camp Quality pour l’est de l’Ontario; lui et sa femme Pam s’engagent au sein de l’organisation depuis plus de 15 ans. Camp Quality Canada fait partie d’un groupe international d’organisations fondé en Australie en 1983, dont la présence au Canada remonte à 1988. Sa mission est d’offrir des programmes de soutien aux enfants atteints de cancer et à leur famille, un secteur qu’aucune autre organisation ne couvre. L’objectif est de faire vivre des expériences réconfortantes aux enfants cancéreux, et l’accent est mis sur la création de programmes pour encourager ces enfants extraordinaires et, surtout, leur procurer du plaisir.

    Glenn affiche une attitude chaleureuse et enjouée auprès des campeurs, des parents, des bénévoles et de tous ceux avec qui il interagit. Il résout les conflits et gère les situations difficiles avec une patience et un tact admirables. Il aime les gens, travaille fort et cherche toujours à remonter le moral de ceux qui l’entourent. Sa volonté de prendre en charge des projets ambitieux, comme amasser des dizaines de milliers de dollars pour diriger les camps, et travailler en coordination avec les équipes de bénévoles pour les voir réussir, est impressionnante.

  • Programme de report d’impôts pour les résidents touchés par les inondations à Ottawa

    Le niveau de l’eau dans la rivière des Outaouais est plus élevé depuis quelques semaines à la suite de la fonte des neiges dans les secteurs au nord de la rivière et des précipitations plus élevées que la moyenne au cours du dernier mois.

    Ces conditions ont entraîné l’inondation des basses terres longeant la rivière des Outaouais et, par conséquent, l’inondation de certains sentiers et de certaines routes.

    Environ 310 maisons dans la ville d’Ottawa ont été directement touchées par les inondations, et 75 familles ont dû quitter leur résidence. 275 de ces maisons sont dans Carleton-Ouest, 25 sont à Cumberland et 10 sont dans le quartier Baie.

    Tandis que le personnel de la Ville aide les résidents, le personnel de la Direction des recettes s’apprête à poster les factures finales des impôts fonciers à tous les résidents de la ville d’Ottawa. Les factures d’impôts fonciers seront postées dans une semaine environ.

    Je propose que l’on reporte la date limite de paiement des impôts fonciers des résidents touchés ou déplacés au 7 décembre 2017 pour refléter celle du programme de subventions pour terres agricoles de la Ville. Cela procurera un répit temporaire aux résidents les plus touchés par les inondations en cette période difficile et leur permettra de reconstruire leur vie et leur propriété.

    Au cours des prochains mois, nous déterminerons quelles sont les propriétés touchées par les inondations, et un processus sera élaboré afin de prolonger la date d’échéance.

    J’ai demandé au conseiller Eli El-Chantiry (Carleton Ouest), appuyé par le conseiller Stephen Blais (Cumberland), de présenter une motion au Conseil mercredi demandant au personnel d’élaborer le programme de report d’impôts au cours des 30 prochains jours et de le présenter au Conseil par l’intermédiaire du Comité des finances et du développement économique pour approbation finale.

    Je demanderai au Conseil de suspendre les règles de procédure afin de permettre l’examen immédiat de cette motion et d’accélérer la mise en œuvre du programme de report d’impôts pour les résidents touchés par les inondations de 2017.

     

  • Séances d’information pour les résidents d’Ottawa touchés par les inondations printanières

    La Ville d’Ottawa tiendra des séances d’information pour les résidents touchés par les inondations printanières.

    Des représentants du Bureau d’assurance du Canada, de la Croix-Rouge canadienne, de Santé publique Ottawa, de la Direction générale des travaux publics et de l’environnement, et du ministère des Affaires municipales de l’Ontario, qui est responsable du programme d’Aide pour la reprise après une catastrophe, prendront part aux séances.

    Heures et emplacements :

     Le mardi 9 mai 2017

    • De 13 h à 14 h, Sportsplex de Nepean, salle C et D, 1701, avenue Woodroffe
    • De 15 h 30 à 16 h 30, Aréna R.-J.-Kennedy, 1115, chemin Dunning, Cumberland
    • De 18 h 30 à 19 h 30, Association communautaire de Fitzroy Harbour, 100 rue Clifford-Campbell, Fitzroy Harbour

    Le mercredi 10 mai 2017

    • De 18 h 30 à 19 h 30, Centre communautaire de Constance et Buckham’s Bay, 262 promenade Len-Purcell, Woodlawn

    Si les résidents ne peuvent pas assister à une des séances d’information, ils peuvent consulter ottawa.ca pour plus de renseignements.

    On peut trouver de l’information sur le Programme d’aide aux sinistrés pour la reprise après une catastrophe de la Province à Ontario.ca/disasterassistance.

  • Ma déclaration suite à l’annonce de réforme du système correctionnel de la Province de l’Ontario

    J’appuie la décision de la Province de recommencer à neuf et construire un nouveau centre correctionnel holistique à usages multiples dans la Ville d’Ottawa. Je suis ravi que la Province mettra en œuvre un environnement de services correctionnels ancrés dans la prise de décision fondée sur les faits, et déterminera la meilleure façon de servir la population carcérale diversifiée de l’Ontario.

    La nouvelle installation sera essentielle à la réhabilitation et réintégration de ceux et celles qui ont été pris en charge par le système correctionnel.

    Je suis également ravi de voir que la Province modernisera la loi afin d’améliorer les résultats et de définir clairement les buts de réforme et du traitement des personnes placées dans le système correctionnel.

    La Ville d’Ottawa est prête à collaborer avec la Province pour répondre aux besoins en matière d’urbanisme.

    Cliquez ici pour lire le communiqué de la Province de l’Ontario.

     

  • Quatre nouvelles expériences Agri 150, toutes dans le secteur rural d’Ottawa

    Ottawa – Le Bureau d’Ottawa 2017 et le maire Jim Watson, en collaboration avec le partenaire principal d’Ottawa 2017 la Banque CIBC, sont heureux d’annoncer quatre nouveaux événements d’Agri 150. Les billets pour les expériences culinaires Peuples fondateurs, Secrets gourmands bien gardés et Du vin et des mots seront en vente à compter de 10 h, le vendredi 5 mai 2017.

     

    Peuples fondateurs

    Le samedi 17 juin, de 18 h à 22 h

    966, rue Cameron, au bord de la rivière des Outaouais

    Cette expérience de la ferme à la table se déroulera en bordure de la rivière des Outaouais, dans le village de Cumberland. Au menu : dégustation, divertissement et discussions au cours desquelles les convives seront invités à réfléchir sur les peuples fondateurs qui ont influencé le développement du Canada.

    On y servira un repas 4 services préparé par :

     

    • Le chef Noah John Para, Cri du Nord de la Saskatchewan et un chef de file de la cuisine autochtone contemporaine du Canada, en collaboration avec le centre de santé autochtone Wabano d’Ottawa;

     

    • Ramsay Sillini, chef principal du nouveau restaurant de Cumberland, Ze Kitchen, qui allie la cuisine fusion avec les saveurs françaises;

     

    • Le chef Stephane Frelon du restaurant Signatures à L’institut d’arts culinaires Le Cordon Bleu Ottawa.

     

    Issue de la Première Nation de Temagami et danseuse professionnelle depuis 25 ans, Christine Friday signera la chorégraphie illustrant le récit de danseurs d’origines autochtone, anglaise et française avec des prestations mariant danse traditionnelle et contemporaine.

    Le prix des billets pour l’expérience culinaire Peuples fondateurs est de 170 $*, ou de 200$* avec accord mets-vins. (*Taxes et frais de service en sus)

    Présenté en collaboration avec le Centre de santé autochtone Wabano et Savourez Ottawa.

     

     

    Secrets gourmands bien gardés – Rideau-Goulbourn

    Le dimanche 25 juin

    Première promenade : de 11 h 30 à 17 h 30 (bilingue)

    Seconde promenade : de 12 h 45 à 18 h 45 (en anglais)

    Les navettes quitteront à partir de la station du Transitway Greenboro d’OC Transpo, au niveau de l’aire de stationnement.

    Les participants sont invités à s’imprégner des saveurs du quartier Rideau-Goulbourn!

    Animée par le conseiller Scott Moffatt, cette tournée conduira les participants à quatre endroits où ils découvriront les éléments culinaires, les endroits et les gens ayant marqué l’histoire et contribué à forger le caractère de Rideau-Goulbourn.

    À chaque arrêt de l’aventure, les foodies dégusteront des échantillons de la cuisine locale du secteur rural d’Ottawa.

    Le prix des billets pour Secrets gourmands bien gardés – Rideau-Goulbourn est de 40 $ (taxes et frais de service en sus). Votre billet vous permet de monter à bord des autobus OC Transpo ainsi que la ligne Trillium de l’O-Train, en direction ou en provenance de la station Greenboro. Présentez votre billet au chauffeur lorsque vous montez à bord. Le service gratuit est offert à compter de trois heures avant le début de la tournée, et pour une durée de trois heures suite à la tournée.

     

     

    Du vin et des mots

    Le samedi 15 juillet

    Première promenade : de 11 h 45 à 17 h 45 (bilingue)

    Seconde promenade : de 13 h 00 à 19 h 00 (en anglais)

    Les navettes quitteront à partir de la station Trim d’OC Transpo

    Appel aux amateurs de vin, de littérature et d’aliments locaux! Cette tournée vous conduira à trois différents vignobles situés à Ottawa : Vignoble Clos du Vully, Domaine Perrault et Jabulani.

    À chaque établissement vinicole, les visiteurs découvriront les différentes méthodes employées pour cultiver, sélectionner et mélanger la récolte. Les participants apprendront également le processus de fermentation, lequel transforme le raisin en boisson divine.

    Les auteurs choisis liront leurs œuvres dans le charmant décor des vignobles alors que les invités savourent le terroir local. La dégustation de vins sera accompagnée de produits alimentaires locaux.

     

    Santé!

    Le prix des billets pour Du vin et des mots est de 80 $ (taxes et frais de service en sus). Votre billet vous permet de monter à bord d’un autobus OC Transpo en direction ou en provenance de la station Trim. Présentez votre billet au chauffeur lorsque vous montez à bord. Le service gratuit est offert à compter de trois heures avant le début de la tournée, et pour une durée de trois heures suite à la tournée.

     

    Secrets gourmands bien gardés – Cumberland

    Le dimanche 6 août

    Première promenade : de 11 h 30 à 17 h 15 (bilingue)

    Seconde promenade : de 12 h 45 à 18 h 15 (en anglais)

    Les navettes quitteront à partir de la station du Transitway Place d’Orléans d’OC Transpo, située en face de la Place d’Orléans, côté nord de l’autoroute 174.

    Animée par le conseiller Stephen Blais, cette découverte de Secrets gourmands bien gardés éveillera vos papilles gustatives et vous familiarisera aux diverses destinations agrotouristiques à seulement quelques kilomètres du centre-ville.

    La visite comprend quatre arrêts, chacun vous donnant la chance de découvrir un établissement secret et déguster un des nombreux et délicieux aliments locaux dont regorgent les secteurs ruraux d’Ottawa.

    Montez à bord pour des dégustations et des visites, mais aussi pour apprendre à connaître les gens et les lieux qui ont fait du quartier Cumberland ce qu’il est.

    Le prix des billets pour Secrets gourmands bien gardés – Cumberland est de 40 $ (taxes et frais de service en sus). Votre billet vous permet de monter à bord d’un autobus OC Transpo en direction ou en provenance de la station Place d’Orléans. Présentez votre billet au chauffeur lorsque vous montez à bord. Le service gratuit est offert à compter de trois heures avant le début de la tournée, et pour une durée de trois heures suite à la tournée.

     

    Pour vous procurer des billets, rendez-vous au Ottawa2017.ca.

     

    Agri 150 est un programme d’Ottawa 2017 géré par Alimentation juste dans le but de stimuler le tourisme rural pendant les célébrations du 150e anniversaire du Canada dans la capitale nationale et pour des années à venir. Plus de 20 événements uniques auront lieu au cours de l’année pour permettre aux gens de découvrir nos collectivités rurales pendant les quatre saisons et d’enrichir leurs connaissances et leur appréciation des ressources rurales, tout en profitant d’aventures stimulantes.

    Les célébrations du 150e anniversaire du Canada offrent aux Canadiens et aux visiteurs de partout dans le monde une année exceptionnelle et mémorable d’expériences de haut calibre tout en attirant un nombre record de visiteurs à Ottawa en 2017 pour célébrer ce jalon important pour notre pays.

    Ottawa 2017 remercie son partenaire principal la Banque CIBC, son partenaire majeur Bell, le gouvernement de l’Ontario (www.ontario.ca/150 #ontario150) et le gouvernement du Canada (www.canada.ca/150 #canada150) pour leur contribution afin d’aider à présenter, pendant 12 mois, des événements audacieux, des expériences immersives et des célébrations extraordinaires.

    Pour télécharger l’application gratuite Ottawa 2017, rendez-vous à : App Store, Google Play ou Ottawa2017.ca.

    Tenez-vous au courant des célébrations du 150e anniversaire du Canada dans la capitale. Visitez ottawa2017.ca, suivez-nous sur Twitter @Ottawa2017_fr (#Ottawa2017) et sur Facebook.