• Le Conseil municipal approuve le budget de 2018 et respecte son engagement envers les résidents d’Ottawa de maintenir le plafond d’imposition à 2 %

    Aujourd’hui, le Conseil municipal a approuvé un budget de 2018 équilibré, abordable et progressiste. Le budget de fonctionnement de 2018 de la Ville se chiffrera à 3,4 milliards de dollars, et le budget d’immobilisations, à 729 millions de dollars.

    Je suis fier de souligner que pour la cinquième année consécutive, nous avons respecté notre engagement envers les résidents et maintenu l’augmentation de la taxe à deux pour cent ou moins, tout en continuant de bâtir une ville prospère, sécuritaire et durable sur le plan de l’environnement.

    La trésorière municipale Marian Simulik a présenté au Conseil les toutes dernières informations portant sur les recettes fiscales de cette année. À la fin de l’exercice 2017, la Ville prévoit qu’elle finira l’année avec un excédent de 10 millions de dollars grâce, en partie, à un surcroît plus grand que prévu des croissances de l’évaluation. Le Conseil a  vote à l’unanimité  d’affecter ces 10 millions de dollars à la réfection d’infrastructures supplémentaires, notamment les rues, les trottoirs, les voies cyclables et les bâtiments. Le Conseil va approuver la répartition de ces dépenses au début de 2018.

    Le budget de 2018 témoigne de l’engagement du Conseil envers la croissance de notre ville en investissant dans ce qui compte le plus pour les résidents : le transport en commun, la protection continue de nos infrastructures et actifs essentiels, la sécurité et le dynamisme de nos collectivités et la priorité accordée à l’environnement.

    Voici les faits saillants du budget de 2018 tel qu’approuvé :

    Transport 

    • Augmentation de 2,3 M$ pour l’entretien hivernal, pour un total de 68,3 M$, à l’appui de tous les modes de transport hivernaux, y compris les nouvelles voies cyclables de la rue O’Connor et de la rue Main
    • Augmentation de 8 % depuis 2016 pour la réparation routière, pour un montant total de 8 M$, y compris une augmentation 600 000 $ pour réparer les nids-de-poule
    • Augmentation de 5,6 M$ pour resuffaçage des routes, une augmentation de 17 %, pour un total de 39,2 M$
    • 5,5 M$ pour le développement des installations piétonnières et cyclables
    • 3,5 M$ pour le programme de sécurité ferroviaire de Barrhaven

    Transport en commun

    • Lancement du nouveau laissez-passer à fort rabais EquiTarif (50 % du tarif de passage unique), faisant passer la subvention totale pour EquiPass/EquiTarif de 2,7 M$ à 3,7 M$, soit une augmentation de 37 % L’EquiTarif complète le laissez-passer mensuel à rabais EquiPass lancé en 2017
    • Financement supplémentaire de 9,8 M$ pour prolonger le service de transport en commun et augmenter la fréquence des circuits pour les secteurs de la ville en pleine croissance. Par exemple: Wateridge Village dans l’est, Abbottsville Crossing à Kanata, Bradley Estates à Orléans et Findlay Creek dans le sud. Le plan de 2018 comprend également le remplacement de 80 autobus d’OC Transpo, la remise à neuf de 85 autres autobus et des projets routiers et de signalisation visant à améliorer la vitesse et la fiabilité du transport en commun ainsi que l’amélioration des arrêts et des stations de transport en commun
    • Plus de 550 M$ pour la construction de la Ligne de la Confédération en 2018, créant des emplois et favorisant un avenir plus vert
    • 60 M$ pour la planification et l’approvisionnement préliminaires pour l’Étape 2 du projet de train léger sur rail de la Ligne de la Confédération, qui ajoutera 39 kilomètres de rail et 23 stations au réseau de train léger sur rail d’Ottawa, afin d’aller plus vite et plus loin vers l’ouest jusqu’à la promenade Moodie et le Collège Algonquin, plus à l’est jusqu’au chemin Trim et plus au sud jusqu’à Riverside Sud et Bowesville, avec un lien vers l’Aéroport international d’Ottawa

    Services communautaires et de protection 

    • 1,3 G$ en dépenses de fonctionnement pour les Services communautaires et de protection, y compris 293,2 M$ pour les Services de protection et d’urgence, 695,9 M$ pour les Services sociaux et communautaires, 300,8 M$ pour la Direction générale des loisirs, de la culture et des installations et 38 M$ pour les Services des parcs
    • La majorité des dépenses d’immobilisations de 48,9 M$ seront consacrées aux parcs, aux loisirs et à la culture, et une somme de 21,4 M$ sera destinée au renouvellement des parcs et des bâtiments. Les faits saillants comprennent la réfection du Sportsplex de Nepean, du Complexe récréatif Bob-MacQuarrie et de l’Aréna Howard-Darwin. La Ville remplacera également les structures de jeu des parcs Alta Vista, Greely Ouest, Blue Rock et Beaton
    • Embauche de 14 nouveaux paramédics et acquisition d’un véhicule d’intervention d’urgence supplémentaire, s’ajoutant aux 36 paramédics déjà embauchés pendant le mandat du Conseil de 2014-2018
    • Embauche de 25 nouveaux policiers
    • Ajout de 28 nouveaux employés pour fournir des services à l’enfance et augmentation de 2,9 M$ pour la programmation de la petite enfance et de 7,3 M$ pour les services de garde d’enfants
    • Augmentation de 1 M$ pour les organismes qui reçoivent un financement communautaire renouvelable, pour un total de 23,5 M$, et un montant de 100,000 de dollars du financement existant a été redéfini pour créer un fonds de projet ponctuel et non renouvelable pour les organismes qui ne reçoivent pas de financement de la Ville
    • Augmentation de 3 %, pour un total de 11,3 M$, du financement de base pour les arts et la culture, ce qui permet à ce secteur de gérer les coûts liés à l’inflation et de faire face à la pression de la croissance et du salaire minimum
    • Frais d’inscription aux activités offertes par Parcs, Loisirs et Culture plafonnés à 2 %

    Secteur rural 

    • 12 M$ pour le renouvellement de l’infrastructure rurale municipale, y compris plus de 8 M$ pour la réfection des ponts et des ponceaux des ponts
    • 1,8 M$ pour le pont Richmond sur la rue McBean, 760 000 $ pour le pont Ashton sur le chemin Ashton Station, 520 000 $ pour le pont du chemin Peter Robinson et 470 000 $ pour le pont Monaghan sur le chemin Old Richmond
    • 3,1 M$ pour reconstruire et moderniser les routes dans le secteur rural, y compris le renouvellement des garde-fous

    Logement abordable 

    • 15,7 M$ pour créer plus de 100 nouveaux logements locatifs abordables ou logements en milieu de soutien et favoriser des modifications et des rénovations en matière d’accessibilité pour plus de 100 aînés à faible revenu et personnes handicapées

    Environnement 

    • 15,1 M$ de plus pour les services d’eau potable, de traitement des eaux usées et de gestion des eaux pluviales, pour un total de 365,2 M$. De cette somme, 201,6 M$ seront consacrés au renouvellement et au développement de l’infrastructure d’eau de la Ville
    • 2 M$ pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, initiatives de parc automobile vert et pour la gestion de l’énergie

    Le budget de 2018 prévoit des investissements sûrs et abordables dans les infrastructures sociales et physiques d’Ottawa qui ouvriront la voie à un avenir progressiste pour notre ville et ses résidents. Il met l’accent sur l’abordabilité, la croissance progressiste, la sécurité des quartiers, la qualité de vie et la durabilité de l’environnement.

    Je suis fier des progrès que nous avons réalisés ensemble en tant que ville. Notre économie se renforce, nous créons des emplois et attirons des familles et des entreprises, la qualité de vie pour tous nos résidents s’améliore, et nous avons élaboré un plan financier durable pour 2018 et pour l’avenir.

  • Les bénévoles d’Ottawa 2017 reçoivent le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Ottawa – Le maire Jim Watson, accompagné des conseillers Mathieu Fleury et Jean Cloutier, a rendu hommage aux bénévoles d’Ottawa 2017 lors de la réunion du Conseil municipal d’aujourd’hui en leur remettant le Prix de bâtisseur de la Ville.

    Ottawa 2017 compte plus de 2 500 bénévoles, et le prix vise à reconnaître le dévouement de tous ceux qui ont donné de leur temps au cours des 12 derniers mois. Au total, plus de 25 000 heures de bénévolat ont été enregistrées cette année à l’occasion de plus de 100 événements, dont le Red Bull Crashed Ice, les prix JUNO, le Village de l’inspiration, l’expérience Kontinuum, le théâtre de rue La Machine, la Tablée du Canada, Ottawa accueille le monde et Mìwàte.

    Les bénévoles d’Ottawa 2017 ont incarné sans relâche des qualités exemplaires telles que la force, l’esprit d’initiative, la bienveillance, l’hospitalité, le leadership et l’esprit d’équipe. Sans eux, Ottawa 2017 n’aurait pas vu le jour. Ils ont fait preuve de dévouement et ont gardé le sourire pendant de longues heures de travail à l’extérieur, par des températures oscillant entre -30 °C lors du Red Bull Crashed Ice et plus de 30 °C durant les journées de 14 heures de l’événement La Machine.

    Ces bénévoles ont su inspirer tous ceux qui les ont côtoyés, de l’équipe d’Ottawa 2017 aux millions de touristes qui ont visité la ville au cours de l’année. Ils ont donné un nouveau sens au bénévolat, et leur contribution aura des échos des années durant.

  • Le sénateur Murray Sinclair reçoit la clé de la ville d’Ottawa

    Ottawa – Ce soir, le maire Jim Watson a présenté la clé de la ville d’Ottawa à l’honorable Murray Sinclair, sénateur, à l’occasion d’une cérémonie qui avait lieu à l’hôtel de ville. La clé de la ville a été remise au sénateur Sinclair afin de souligner sa carrière illustre et bien remplie en tant que juriste, universitaire, président de la Commission de vérité et réconciliation du Canada et sénateur.

    Le sénateur Sinclair, nommé au Sénat en 2016, a été le premier juge autochtone nommé au Manitoba et le deuxième au Canada. Il est reconnu pour ses vastes connaissances des questions de droit autochtone et pour sa représentation des groupes autochtones au cours de sa carrière. Le sénateur Sinclair a dirigé la Commission de vérité et réconciliation (CVR) du Canada, qui a étudié les cas d’agression d’enfants et d’adolescents dans les pensionnats autochtones. Le mandat de la CVR est d’informer tous les Canadiens de ce qui s’est passé dans les pensionnats autochtones.

    Citations

    « C’est un honneur de présenter la plus haute distinction de la Ville au sénateur Murray Sinclair. En tant qu’avocat, juge et sénateur, il a beaucoup donné à la population canadienne. Son travail à titre de président de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) est inestimable car il a permis de donner une voix aux enfants et aux jeunes autochtones qui ont souffert dans les pensionnats autochtones, et d’aider notre nation à franchir les étapes vers la réconciliation avec les Premières nations. »
    Jim Watson, maire de la Ville d’Ottawa 

    Faits saillants

    La clé de la ville

    • La clé de la ville est le prix le plus prestigieux que décerne la Ville d’Ottawa.
    • Il s’agit d’une clé ornementale que la Ville remet aux résidents, visiteurs et autres personnalités distingués auxquels elle souhaite rendre hommage. Cette pratique a une valeur symbolique rappelant les villes médiévales fortifiées dont les portes étaient gardées le jour et fermées à clé la nuit. La clé représente la liberté accordée à son récipiendaire d’entrer dans la ville et d’en sortir comme bon lui semble, car il est digne de la confiance des citoyens.
    • Ottawa a remis la clé de la ville à plusieurs personnes, notamment :
    • Son Altesse Royale la princesse Elizabeth (devenue reine Elizabeth II);
    • Son Altesse Royale la princesse Margriet des Pays-Bas;
    • L’auteure Margaret Atwood;
    • Les photographes Yousuf et Malak Karsh;
    • La Fondation communautaire d’Ottawa;
    • L’actrice Sandra Oh;
    • L’ancien capitaine des Sénateurs d’Ottawa Daniel Alfredsson;
    • La très honorable Beverley McLachlin, conseillère privée et juge en chef à la Cour suprême du Canada;
    • L’animateur du jeu télévisé Jeopardy! Alex Trebek;
    • Le journaliste dans le domaine de l’actualité, à la radio et à la télévision, Michel Picard.

    L’honorable Murray Sinclair

    • L’honorable Murray Sinclair, sénateur, a été pendant plus de 25 ans au service du système judiciaire manitobain. Il est nommé juge en chef associé de la Cour provinciale du Manitoba en mars 1988 et à la Cour du Banc de la Reine du Manitoba en janvier 2001.
    • Il a été le premier juge autochtone nommé au Manitoba et le deuxième au Canada.
    • Murray Sinclair a été coprésident de l’Enquête publique sur l’administration de la justice et les peuples autochtones au Manitoba ainsi que président de la Commission de vérité et réconciliation (CVR).
    • Il a participé à des centaines d’audiences qui ont eu lieu partout au Canada et qui ont abouti, en 2015, à la présentation du rapport de la CVR.
    • Il a également supervisé un programme intensif de collecte de plusieurs millions de dollars pour soutenir divers événements et activités de la CVR et permettre aux personnes ayant survécu aux pensionnats autochtones de se rendre aux événements organisés dans le cadre de la CVR.
    • Le sénateur Sinclair a été invité à prendre la parole un peu partout au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde, notamment dans le cadre des conférences de Cambridge.
    • Il a remporté de nombreux prix, dont le Prix national d’excellence décerné aux Autochtones, le Prix Égalité de l’Association du Barreau du Manitoba (2001) et le Prix de reconnaissance pour services exceptionnels (2016). Dix universités canadiennes lui ont également décerné un doctorat honorifique.
    • L’honorable Murray Sinclair a été nommé au Sénat le 2 avril 2016.

    Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, consultez ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (TTY : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.