• Jacob Baylin reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Jacob Baylin a reçu aujourd’hui le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire, lors de la réunion du Conseil municipal. Le prix lui a été remis par le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Baie, Mark Taylor.

    Peu de jeunes âgés de 16 ans penseraient à faire don de leur argent à un club sportif. Toutefois, en voyant les difficultés financières auxquelles se heurtaient de nombreuses familles du club de football Bell Warriors, Jacob Baylin a décidé d’agir. Jacob remportait de nombreux titres lorsqu’il jouait pour le club. Et même s’il ne joue plus, il continue à faire des dons. Récemment, il est devenu la plus jeune personne, au cours des 62 années d’existence du club, à être nommée commanditaire « Amis des Warriors ».

    L’une des missions principales du club de football Bell Warriors est de rendre ce sport « accessible à tous ». Le club cherche également à inculquer des valeurs telles que montrer l’exemple par ses propres actions. Cette notion figure maintenant au cœur des stratégies de communication du club et plus d’une demi-douzaine de commanditaires se sont manifestés depuis pour aider ce club sportif pour jeunes, à but non lucrative.

    Les vrais leaders s’efforcent de trouver en eux-mêmes une partie de la solution. Et c’est bien la raison d’être de Jacob. Sa contribution altruiste est un exemple de leadership et de prévenance. Devenu tout récemment ancien joueur de l’équipe, il a appris en suivant l’exemple et est maintenant un catalyseur du changement.

     

  • La Ville d’Ottawa lauréate du Prix de reconnaissance des collectivités amies des aînés en Ontario

    Ottawa – Le gouvernement de l’Ontario a remis à la Ville d’Ottawa le Prix de reconnaissance des collectivités amies des aînés en Ontario pour l’élaboration et la mise en œuvre du Plan relatif aux personnes âgées. C’est la première fois que ce prix est attribué; il s’agit d’un prix octroyé par la province aux collectivités qui ont pris des mesures pour rendre leurs environnements plus accessibles et adaptés aux personnes âgées.

    Plus précisément, les collectivités choisies pour recevoir ce prix sont celles qui ont établi des liens et collaboré avec les personnes âgées et des partenaires communautaires afin de mettre au point des plans et des initiatives visant à rendre les villes plus accueillantes et accessibles pour les personnes âgées.

    Le Plan relatif aux personnes âgées de la Ville – créé en 2012 et mis à jour en 2015 – contient des mesures à prendre pour combler les besoins des résidents âgés d’Ottawa; il s’articule autour de huit domaines sous le thème des collectivités amies des aînés :

    • Espaces extérieurs et bâtiments de la Ville
    • Transport et mobilité
    • Logement
    • Communication et information
    • Participation sociale, récréative et culturelle
    • Participation citoyenne et bénévolat
    • Soutien communautaire et services de santé
    • Respect et inclusion sociale

    Dès le départ, la Ville a travaillé de concert avec le Conseil sur le vieillissement par l’intermédiaire de l’initiative Ottawa ville‑amie des aînés pour veiller à ce que ses efforts soient coordonnés avec ceux du Conseil et pour faire plus que de simplement répondre aux besoins des aînés.

    Citations

    « Ottawa s’efforce de se faire connaître comme une ville qui veille à l’inclusion et au respect des personnes âgées. Ce prix prouve que la Ville est sur la bonne voie dans ses démarches pour devenir plus accessible et adaptée aux aînés. Dans les vingt prochaines années, à Ottawa, on s’attend à ce que la croissance démographique des personnes âgées double. Nous continuerons d’investir dans des projets comme celui du Plan relatif aux personnes âgées pour que la Ville soit dotée d’infrastructures et de programmes qui soutiennent cette population grandissante ».
    Le maire d’Ottawa, Jim Watson

    « C’est un honneur de recevoir ce prix, puisqu’il souligne l’excellent travail que la Ville a accompli dans le cadre du Plan relatif aux personnes âgées. Le Plan a été mis à jour en 2015 et le personnel de toutes les directions générales a pris part aux projets et aux initiatives qui ont aidé à rendre Ottawa plus sécuritaire, plus accessible et plus accueillante pour tous. La Ville accorde une grande importance à ses personnes âgées et à leurs contributions pour faire d’Ottawa un endroit où il fait si bon vivre ».
    Conseillère Diane Deans, présidente du Comité des services communautaires et de protection

    Principales réalisations
    Plan relatif aux personnes âgées – 2015-2018

    Voici quelques‑unes des principales réalisations depuis 2015 :

    • En tout, 13 installations aux quatre coins de la ville, hautement fréquentées par les aînés, ont été rénovées pour en améliorer l’accessibilité; on y a ajouté, entre autres, 14 portes à commande automatique, des plans de marche, des indicateurs tactiles de surface de marche, des mains courantes, des rampes et des aides de suppléance à l’audition.
    • On a installé 39 bancs accessibles dans divers secteurs de la ville à forte concentration de personnes âgées.
    • Un total de 2 637 bateaux de trottoir ont été aménagés dans la ville afin d’atténuer les risques de chute et de trébuchement entre les tronçons de trottoir.
    • À 22 stations du Transitway de la ville, 152 nouveaux bancs accessibles ont été installés.
    • Une étude de la durée des feux de signalisation et du temps alloué aux piétons pour traverser à diverses intersections de la ville s’est traduite par la modification du temps accordé aux piétons à 53 intersections où la concentration de personnes âgées est forte.
    • Un total de 81 bacs de gravillon ont été mis à la disposition du public un peu partout dans la ville afin que l’on puisse garder les trottoirs sécuritaires pour les piétons en saison hivernale.
    • Des signaux accessibles pour piétons et des signaux à décompte ont été installés à 48 intersections dans la ville où la concentration de personnes âgées est importante.
    • De nombreux projets de logements pour les aînés ont été approuvés et sont en cours de réalisation; il s’agit de131 logements au total, dont 12 logements accessibles.
    • Quelque 104 personnes âgées, handicapées ou non, ont reçu l’approbation requise pour bénéficier du programme Rénovations Ontario.
    • Une deuxième édition du Guide des services et programmes pour les personnes âgées a été produite, et ce, en cinq langues, soit en français, en anglais, en espagnol, en arabe et en chinois traditionnel.
    • Un dépliant d’une page a été produit et il a été distribué aux personnes âgées par l’intermédiaire de la Table ronde des aînés, d’organismes et de centres pour aînés issus de communautés ethnoculturelles, de résidences pour personnes âgées ainsi que de centres de soins de longue durée, entre autres, pour faire la promotion des numéros 2‑1‑1, 3‑1‑1 et 9‑1‑1 auprès des personnes âgées et bien leur faire connaître ces numéros.
    • On continue d’annoncer les occasions de bénévolat pour les aînés et d’en faire la promotion, régulièrement, dans le cadre de démarches auprès de la collectivité.
    • En tout, 795 copies (205 en français et 590 en anglais) du Guide des aidants en santé mentale ont été distribuées aux personnes âgées et aux fournisseurs de services aux aidants, y compris à des organismes francophones, anglophones et bilingues.
    • Plus de 3 000 trousses de survie en cas d’urgence ont été distribuées aux personnes âgées de la collectivité. Les documents sont disponibles en six langues, soit en français, en anglais, en somali, en arabe, en espagnol et en chinois.
    • À Ottawa, 14 centres de ressources et de santé communautaires offrent aux personnes âgées, en collaboration avec Santé publique Ottawa, des services dentaires dans le cadre de visites mensuelles.
    • Le Mois des aînés est souligné annuellement en juin au moyen d’événements sociaux animés par des conseillers municipaux à l’intention des personnes âgées; de plus, une cérémonie du lever du drapeau a lieu chaque année pour souligner la Journée internationale des personnes âgées.
    • Le Prix de la personne âgée de l’année est remis chaque année, en juin, à un citoyen exceptionnel âgé de plus de 65 ans lors d’une réunion du conseil municipal.
    • Quatre projets d’arts communautaires ont été lancés et réalisés; 40 personnes âgées y ont pris part.
    • Des équipements de mise en forme pour les personnes âgées ont été achetés et installés dans 17 sites de la ville qui sont hautement fréquentés par des aînés

    Pour en savoir plus sur le Plan relatif aux personnes âgées, vous pouvez composer le 3-1-1 ou envoyer un courriel à l’adresse personnesagees@ottawa.ca.

  • Programme de bacs verts élargi pour mieux servir les résidents

    Ottawa – D’après un rapport du Comité de l’environnement et de la protection climatique qui devrait être examiné le lundi 26 mars, le programme de bacs verts de la Ville d’Ottawa devrait être élargi en vertu d’un nouveau contrat avec Orgaworld Canada Ltd.

    À compter du milieu de 2019, il serait ainsi possible de jeter les sacs de plastique et les excréments de chiens dans les bacs verts en vue d’une cueillette hebdomadaire, ce qui éliminerait la nécessité d’utiliser des doublures spéciales et réduirait les problèmes d’odeurs et d’animaux nuisibles. Ce service élargi coûterait chaque année à la Ville 626 000 $ de plus, ce qui représenterait 0,15 $ par mois pour un foyer moyen.

    « Un service de cueillette des ordures plus commode et efficace et un meilleur rapport qualité-prix constituent des avantages considérables du nouveau contrat proposé avec Orgaworld, déclare le maire Watson. Je suis ravi que la Ville recommande dans ce rapport une meilleure approche de l’élimination des matières organiques, car cela permettra aux résidents d’éviter plus facilement que ces matières se retrouvent dans nos décharges et mettra fin à un conflit permanent avec notre entrepreneur. »

    Selon le conseiller David Chernushenko, président du Comité de l’environnement et de la protection climatique, la réorientation des déchets organiques des sites d’enfouissement constitue l’un des moyens les plus importants que peut prendre la Ville pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre tout en prolongeant la vie de notre site d’enfouissement, l’un des actifs les plus importants de la Ville. « La diversification du programme, qui permettra de gérer les sacs de plastique et les excréments de chiens, facilitera l’utilisation des bacs verts pour tous les résidents, et en particulier les résidents dans les immeubles résidentiels à logements multiples. »

    Pour régler les éventuels problèmes d’odeurs causés par les sacs de plastique, Orgaworld investirait 3,9 millions de dollars pour augmenter la capacité de son usine en vue de ce service et améliorer la gestion des odeurs, et elle soumettrait un plan de protection à la Ville et au ministère Environnement et Changement climatique Canada. La Ville embaucherait aussi un consultant indépendant pour examiner le plan.

    Le Programme de bacs verts a réorienté plus de 533 000 tonnes de matières organiques depuis 2010, matières qui sont réutilisées sous forme de compost et autres produits utiles. En vertu du nouveau contrat, Orgaworld continuerait de fournir 2000 tonnes de compost AA chaque année. Le produit dérivé des matières organiques pourrait aussi servir à la production de fertilisants et d’engrais.

    Le nouveau contrat mettrait fin aux arbitrages en cours, permettant ainsi d’éviter des litiges coûteux.

    Grâce aux modifications suivantes, ce contrat serait plus avantageux pour la Ville au cours des 12 années restantes :

    • réduction de 151 $ à 125 $ des coûts de traitement pour les sacs de plastique et les excréments de chiens;
    • abaissement de 80 000 à 75 000 tonnes du poids minimal de matières organiques que la Ville doit confier à Orgaworld, représentant une réduction de 2,7 millions de dollars en coûts injustifiés d’ici 2022;
    • augmentation de la flexibilité pendant les périodes de pointe du ramassage de feuilles et de résidus de jardin en passant d’une limite quotidienne de 540 tonnes à une limite hebdomadaire de 2700 tonnes.

    Le nouveau contrat permettrait de réorienter plus de déchets, contribuant ainsi à prolonger la vie de la décharge du chemin Trail et satisfaisant aux nouveaux objectifs provinciaux de réorientation des déchets. Plus tard cette année, le personnel mettra d’ailleurs à jour le Conseil sur la nouvelle loi provinciale en matière de réorientation des déchets.

    Comme suite à la réunion du Comité le 26 mars, la Ville tiendra une rencontre avec les médias pour les informer du nouveau contrat.

    Le Conseil municipal examinera le rapport pendant sa réunion du mercredi 28 mars.

  • Journée internationale des femmes

    La Journée internationale des femmes a pour objectif de reconnaître les réalisations des femmes et de rendre hommage à des femmes inspirantes qui ont pavé la voie et continuent de le faire, pour créer une société plus égalitaire et plus juste.

    Ça été mon immense plaisir fier d’accueillir son excellence Susan le Jeune d’Allegeershecque, haut-commissaire du Royaume-Uni au Canada, son excellence Kareen Rispal, ambassadrice de la France au Canada, son excellence Sabine Sparwasser et l’ambassadrice de la République fédérale d’Allemagne au Canada en tant que conférencières de marque lors de ma célébration annuelle de la Journée internationale de la femme. Ces trois femmes remarquables sont des pionnières dans leur domaine car elles sont les premières femmes à être nommées à leur postes diplomatiques, et inspirent les leaders de demain.