• La Ville et les partenaires du TLR posent le dernier segment de rail de la Ligne de la Confédération de l’O-Train

    Ottawa – Le maire Jim Watson, s’est joint aujourd’hui à Mona Fortier, députée d’Ottawa-Vanier, au nom de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et à l’honorable Bob Chiarelli, ministre de l’Infrastructure et député provincial d’Ottawa-Ouest-Nepean, pour poser le dernier segment de rail de la Ligne de la Confédération de l’O-Train.

    L’événement a commencé par un hommage qu’ont rendu les dignitaires participants à l’histoire du Canada. Devant l’image emblématique de 1885 montrant l’enfoncement du dernier crampon du chemin de fer du Canadien Pacifique, le maire a rendu hommage aux réalisations passées tout en tournant son regard vers l’avenir du transport en commun de la ville. Les participants sont ensuite montés à bord du train à la station Tremblay pour rouler sur la voie ferrée et entrer dans le tunnel du centre-ville de l’un des réseaux de train léger sur rail (TLR) parmi les plus perfectionnés d’Amérique du Nord. Une fois à l’intérieur du tunnel, les représentants ont enfoncé les crapauds destinés à fixer le dernier segment de rail, à quelques centaines de mètres à l’ouest de la station uOttawa.

    À compter de juin 2013, le Transitway entre Tunney’s Pasture et Blair a été fermé par tronçons à la circulation des autobus afin de rendre possible la conversion de la chaussée en voie pour le TLR. La pose du dernier segment de rail de la Ligne de Confédération de 12,5 km marque un jalon important de ce projet. La construction de la voie ferrée étant maintenant terminée, les activités d’essai et de mise en service sont en cours. Les opérateurs de train électrique d’OC Transpo et de nombreux autres membres clés du personnel pourront donc dans un avenir rapproché, acquérir de l’expérience pratique relative à l’exploitation de l’ensemble du réseau, d’une extrémité à l’autre. Les travaux se poursuivent dans les 13 stations du TLR, entre Tunney’s Pasture à l’ouest, et Blair à l’est, tandis que le Rideau Transit Group met tout en œuvre pour livrer le système à la Ville plus tard cette année.

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Ligne de la Confédération de l’O-Train, consultez la page Web « Soyez prêts pour l’O-Train » d’OC Transpo à octranspo.com/pretpourlotrain.

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, consultez ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

    La Ville dévoile les 40 noms gagnants pour les véhicules de l’O-Train

    Début des essais des portillons d’accès et des distributrices de billets par les usagers dans quatre stations d’OC Transpo

    Un simulateur aide OC Transpo à être prêt pour l’O-Train

    Stations iconiques de la Ligne de la Confédération de l’O-Train : conception à la fine pointe de la technologie et art public distinctif

    Citations

    « L’enthousiasme continue de s’intensifier à mesure que nous nous rapprochons de l’achèvement du plus grand projet d’infrastructure de la Ville depuis la construction du canal Rideau. Le jalon franchi aujourd’hui témoigne des progrès constants réalisés dans le cadre de ce projet de transport en commun qui va véritablement transformer notre ville. »
    Jim Watson, maire de la ville d’Ottawa

    « Alors que l’avenir du transport en commun à Ottawa se concrétisera bientôt, je suis heureuse de célébrer ce jalon important. La pose du dernier segment de rail de la Ligne de la Confédération de l’O-Train représente un moment crucial pour la ville. Lorsque la Ligne sera mise en service, elle permettra aux usagers de se déplacer rapidement et efficacement, contribuera à réduire les émissions et fournira un réseau de transport en commun de calibre mondial. »
    Mona Fortier, députée d’Ottawa-Vanier, au nom de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

    « Aujourd’hui, nous célébrons un jalon très important du projet de transport en commun par train léger sur rail de la Ligne de la Confédération. Lorsque la Ligne de la Confédération entrera en service, elle permettra de gérer la congestion, limitera les émissions et facilitera les déplacements des gens dans l’ensemble de la région. Les initiatives d’Ottawa liées au TLR représentent l’investissement le plus important jamais réalisé par un gouvernement provincial à l’appui du réseau de transport en commun d’Ottawa. »
    L’honorable Bob Chiarelli, ministre de l’Infrastructure et député provincial d’Ottawa-Ouest-Nepean

    Faits en bref

    • Le projet, qui se chiffre à 2,13 milliards de dollars, est financé conjointement par le gouvernement du Canada, le gouvernement de l’Ontario et la Ville d’Ottawa.
    • La Ligne de la Confédération a une longueur de 12,5 km.
    • Elle comprend 13 stations, reliant la station Tunney’s Pasture à l’ouest à la station Blair à l’est.
    • Elle comprend quatre stations souterraines : Lyon, Parlement et Rideau au centre-ville et Saint-Laurent dans l’est.
    • La longueur totale de la voie, incluant le connecteur et la cour de l’installation d’entretien et de remisage du chemin Belfast, est de 33 km.
      • La Ligne de la Confédération de l’O-Train couvre 25 km.
      • Le connecteur de l’installation d’entretien et de remisage du chemin Belfast fait 1,3 km.
      • La cour de l’installation d’entretien et de remisage du chemin Belfast fait 6,7 km.
    • 169 940 crapauds de rail ont été utilisés sur l’ensemble du tracé.

    Sites Web
    OC Transpo
    Prêt pour l’O-Train
    Ligne de la Confédération
    Étape 2

     

  • La Ville dévoile les 40 noms gagnants pour les véhicules de l’O-Train

    Aujourd’hui à la Place Ben-Franklin, le maire Jim Watson, le président de la Commission du transport en commun, Stephen Blais, le président du Comité des transports, Keith Egli et le directeur général des Transports, John Manconi, ont annoncé les propositions retenues dans le cadre du concours Donne un nom au train et remis des certificats à la prochaine génération d’usagers de l’O-Train d’Ottawa. Les certificats ont été remis aux enfants et aux jeunes qui ont soumis les noms choisis pour les six voitures de train de la Ligne Trillium de l’O-Train et les 34 voitures de train de la Ligne de la Confédération de l’O-Train.

    Les jeunes gagnants ont eu l’occasion de rencontrer le hibou OC, de parler avec les instructeurs des opérateurs de train électrique, et ont été conviés à une soirée pizza après la cérémonie de remise des certificats. Chaque gagnant a également reçu deux billets or pour le voyage inaugural sur la Ligne de la Confédération lors de son lancement plus tard cette année.

    Les noms ont été proposés dans le cadre du concours Donne un nom au train, qui était ouvert aux enfants et aux jeunes de 16 ans et moins. Le concours s’est déroulé du 5 novembre au 8 décembre 2017. La Ville a reçu près de 2 000 participations.

    Les noms proposés reflètent les personnages historiques d’Ottawa et du Canada, les arts, notre histoire militaire, et honorent également les peuples autochtones.

    Voitures de la Ligne Trillium

    • Nanuq • Ours Polaire
    • Aurore Boréale
    • Rocket Richard
    • Capteur de Rêves
    • Emily Murphy
    • Portage

    Voitures de la Ligne de la Confédération

    • La Bernache du Canada
    • Farley Mowat
    • Gord Downie
    • Inuksuk
    • John McCrae
    • Draveur
    • Lord Stanley
    • Louis Riel
    • Orignal Majestueux
    • Odawa
    • Coquelicot
    • Snowbird
    • Bluenose
    • Boréal
    • Jacques Cartier
    • Juno
    • Nathan Cirillo
    • Normandie
    • Samuel de Champlain
    • Thomas D’Arcy McGee
    • Totem
    • Toundra
    • Wagosh • Renard
    • Acadia
    • Agnes Macphail
    • Amik • Castor
    • Bertha Wilson
    • Billy Bishop
    • Eh-Train
    • Henrietta Edwards
    • Tire d’Érable
    • La Police Montée
    • George Brown

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Ligne de la Confédération de l’O-Train, veuillez visiter la page Web « Prêt pour l’O-Train » d’OC Transpo à www.octranspo.com/pretpourlotrain.

    Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, rendez-vous au ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

    Citations

    « La Ligne de la Confédération de l’O-Train changera la façon dont les gens se déplacent et voyagent dans Ottawa, que ce soit pour aller à l’école, au travail ou pour s’amuser. Le train léger sur rail sera le mode de transport préféré des générations à venir. Il est tout à fait approprié que les usagers du transport en commun de demain contribuent à forger l’identité des trains qui feront partie de leur vie quotidienne. »
    Maire Jim Watson, Ville d’Ottawa

    « La créativité de ces enfants et de ces jeunes est vraiment remarquable, tout comme leur connaissance de l’histoire d’Ottawa et du Canada. Ils ont de toute évidence fait des recherches pour arriver à proposer autant de noms significatifs de notre passé. Je les félicite pour leurs propositions. La Ville d’Ottawa sera fière de les apposer sur nos trains. »
    Stephen Blais, conseiller et président de la Commission du transport en commun

    « L’ajout de la Ligne de la Confédération offrira un autre choix de transport durable aux enfants et aux jeunes d’aujourd’hui. Ils grandiront en ayant davantage d’options en matière de déplacement, ce qui les aidera à être moins dépendants des modes de transport traditionnels. Ces trains font partie de leur avenir et je suis heureux de les voir y jouer un rôle aussi actif. »
    Conseiller Keith Egli, président du Comité des transports

    Faits saillants

    • La Ligne de la Confédération de l’O-Train est un projet de 2,13 milliards de dollars financé conjointement par le gouvernement du Canada, le gouvernement ontarien et la Ville d’Ottawa.
      • 13 stations
      • 12,5 kilomètres entre les stations Tunney’s Pasture et Blair
      • Un tunnel de 2,5 kilomètres sous le centre-ville comprenant 3 stations souterraines
      • 34 voitures de train Citadis Spirit d’Alstom entièrement électriques
      • En période de pointe, les trains passeront toutes les 5 minutes ou moins
      • Il faudra moins de 25 minutes pour parcourir la distance séparant les stations Tunney’s Pasture et Blair
      • Chaque train de 2 voitures a une capacité de 600 passagers
    • La Ligne Trillium de l’O-Train est entrée en fonction en octobre 2001 et transporte en moyenne 14 000 passagers chaque jour de la semaine.
      • 5 stations
      • 8 kilomètres entre les stations Greenboro et Bayview
      • Un tunnel de 600 mètres sous le lac Dow
      • 6 voitures de train Coradia Lint d’Alstom alimentées au diesel
      • Un train toutes les 12 minutes la plupart du temps
      • Il faut 16 minutes pour parcourir la distance entre les stations Greenboro et Bayview
      • 260 passagers par train

    Sites Web
    OC Transpo
    Prêt pour l’O-Train
    Ligne de la Confédération
    Étape 2

  • La mise à l’essai des véhicules légers sur rail marque une étape déterminante pour la Ligne de la Confédération de l’O-Train

    Ottawa – Une étape déterminante du projet de la Ligne de la Confédération du train léger sur rail (TLR) d’OC Transpo vient d’être franchie aujourd’hui, suivant le début des essais sur la voie entre les stations Cyrville et Blair du premier véhicule léger sur rail (VLR) assemblé à Ottawa. Les essais le long du tracé entre les stations Blair et Tunney’s Pasture se poursuivront jusqu’à la mise en service de la Ligne de la Confédération de l’O-Train en 2018.

    David McGuinty, député d’Ottawa-Sud, au nom du ministre fédéral des Infrastructures et des Collectivités, l’honorable Amarjeet Sohi, l’honorable Steven Del Duca, ministre des Transports de l’Ontario, Jim Watson, maire d’Ottawa, ainsi que d’autres dignitaires de tous les ordres de gouvernement ont participé à une séance photos avec le véhicule de train léger afin de souligner cette étape.

    La Ligne de la Confédération est un projet de 2,1 milliards de dollars financé conjointement par le gouvernement du Canada, le gouvernement de l’Ontario et la Ville d’Ottawa. Les gouvernements du Canada et de l’Ontario allouent chacun au projet jusqu’à 600 millions de dollars. La Ville d’Ottawa y allouera jusqu’à 161,5 millions de dollars du transfert fédéral pour la taxe sur l’essence au projet et 287 millions de dollars du transfert provincial pour la taxe sur l’essence. Le reste du financement proviendra des redevances d’aménagement et du fonds de réserve de la Ville pour le transport en commun.

    Le Rideau Transit Group est le partenaire du secteur privé chargé de la réalisation de cette première étape du réseau de train léger d’Ottawa. Cette ligne de train électrique de 12,5 km fournira un service de transport en commun rapide entre la station Blair à l’est et la station Tunney’s Pasture à l’ouest et il y aura une correspondance à la Ligne Trillium de l’O-Train à la station Bayview. Le parcours compte treize stations et un tunnel de 2,5 km qui réduira la congestion au centre-ville.

    Citations

    « Le gouvernement du Canada s’est engagé à travailler en partenariat avec tous les ordres de gouvernement pour soutenir des projets d’infrastructures qui créent de l’emploi et permettent à la classe moyenne de croître et de prospérer. La Ligne de la Confédération de l’O-Train transformera en toute sécurité et efficacement la façon dont les gens se déplacent et je suis heureux de constater à quel point le projet se déroule bien grâce aux efforts considérables déployés par tous et toutes ».
    David McGuinty, député d’Ottawa-Sud, au nom du ministre fédéral des Infrastructures et des Collectivités, l’honorable Amarjeet Sohi

    « Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la ville d’Ottawa – nous franchissons un pas de plus en vue d’offrir une option efficiente et de calibre mondial aux navetteurs. La réalisation du projet de la Ligne de la Confédération va dans le sens des objectifs que nous nous sommes fixés, soit de mettre en place à la grandeur de l’Ontario un réseau de transport intégré qui aidera à gérer la congestion, à rapprocher les gens des emplois et à améliorer l’économie et notre qualité de vie. »
    L’honorable Steven Del Duca, ministre provincial des Transports

    « L’étape franchie aujourd’hui est marquante, alors que le premier véhicule léger sur rail assemblé à Ottawa est mis à l’essai, car elle illustre que nous maintenons le cap et que nous livrerons à notre population un système de transport en commun de calibre mondial en 2018. Nous célébrons aujourd’hui tout le travail accompli à ce jour et nous avons un aperçu de l’avenir du transport en commun dans notre ville ».
    Maire Jim Watson, Ottawa

    Quelques données en bref

     Trente-trois des 34 véhicules légers sur rail (VLR) CITADIS d’Alstom sont assemblés présentement dans l’installation de remisage et d’entretien du chemin Belfast.

    • Les essais des véhicules et du système ont commencé cet automne et se poursuivront jusqu’à la mise en service de la Ligne de la Confédération de l’O-Train en 2018.
    • Un des premiers essais consiste à réaliser des essais dynamiques sur l’enveloppe du véhicule. En fait, on fixe des coussins de mousse sur le véhicule qui se déplace sur la voie alimentée par le système de suspension caténaire (SSC) afin de s’assurer que le dégagement est suffisant entre le véhicule et les câbles suspendus, les poteaux du SSC, les branches d’arbres, etc.
    • Les résidents verront des véhicules sans passagers à bord se déplacer sur diverses distances au cours de ces essais dynamiques.
    • On rappelle à la population de ne pas s’approcher des voies ferrées et de ne pas pénétrer dans le périmètre, car le SST électrifié et les véhicules en mouvement présentent un réel danger.
    • Les déplacements de véhicule entre les stations Cyrville et Blair se poursuivront à basse vitesse afin de vérifier les fonctions de leurs diverses composantes et des systèmes.
    • Certains des derniers panneaux et les marques sur les véhicules seront ajoutés plus tard au cours des essais.
    • Les essais se poursuivront au besoin jusqu’en 2018, de sorte que les résidents auront de nombreuses occasions d’apercevoir les véhicules sur la voie d’essai (de la station Blair jusqu’à l’est de la station Tremblay) d’abord et, plus tard, sur l’ensemble du tracé.
    • Environ 100 emplois ont été créés à Ottawa pour l’assemblage des VLR.

    Site Web

    Projet de la Ligne de la Confédération du TLR de l’O-Train

    Vidéo

    VTLR

  • Le bulletin de l’automne de la Ligne de la Confédération de l’O-Train

    Cliquez sur chaque page afin de l’agrandir.

    O-Train Confederation_Line_Newsletter_Fall_2016_FR_print_Page_1 O-Train Confederation_Line_Newsletter_Fall_2016_FR_print_Page_2 O-Train Confederation_Line_Newsletter_Fall_2016_FR_print_Page_3 O-Train Confederation_Line_Newsletter_Fall_2016_FR_print_Page_4 O-Train Confederation_Line_Newsletter_Fall_2016_FR_print_Page_5