• Ali Tejpar reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Le maire Jim Watson et Mathieu Fleury, conseiller du quartier Rideau-Vanier, ont présenté le Prix de bâtisseur de la Ville à Ali Tejpar lors de la réunion du Conseil municipal aujourd’hui, en reconnaissance de son leadership dans l’engagement des jeunes et son service communautaire.

    Membre du Comité d’engagement jeunesse d’Ottawa depuis 2017, M. Tejpar a joué un rôle déterminant dans le lancement du premier concours Maire d’un jour à Ottawa en 2018. Travaillant en étroite collaboration avec le maire Watson et son Bureau, M. Tejpar a élaboré le concours dans le but d’inciter les élèves d’Ottawa de la 9e à la 12e année à trouver des façons d’améliorer la ville. Son travail consistait à concevoir le processus de demande, faire le marketing du concours et la mise en œuvre du projet. Le concours a connu un succès tel qu’un deuxième concours Maire d’un jour sera lancé au début de 2019.

    M. Tejpar s’engage beaucoup dans sa communauté en faisant du bénévolat. Il a travaillé avec le Hub Ottawa du Forum économique mondial à l’élaboration de projets communautaires comme le concours de photos MonCanada150. Il est responsable de portefeuille au Comité de planification économique du Conseil ismaélien d’Ottawa, organisant des ateliers sur la littératie financière, l’entrepreneuriat et le leadership pour les immigrants et les nouveaux arrivants. M. Tejpar a été membre du conseil d’administration de la Royal Commonwealth Society d’Ottawa.

    Bien que M. Tejpar termine son double diplôme de doctorat en jurisprudence/maîtrise en arts, il fait également du bénévolat en tant que membre du Conseil de la faculté de l’Université d’Ottawa, plaidant en faveur de meilleures ressources en santé mentale pour les étudiants.

  • Elio Marcantonio reçoit le Prix de bâtisseur de la ville décerné par le maire

    Le maire Jim Watson et la conseillère du quartier Barrhaven, Jan Harder, ont remis le Prix de bâtisseur de la ville à Elio Marcantonio lors de la réunion du Conseil municipal aujourd’hui en signe de reconnaissance de ses efforts visant à rassembler la communauté dans le but d’aménager un circuit de vélocross à Barrhaven.

    Elio Marcantonio a fondé l’association de vélocross de Nepean (Nepean BMX Association), un organisme sans but lucratif, et a aménagé un circuit de vélocross sur la promenade Strandherd, offrant ainsi à la communauté une nouvelle installation récréative. M. Marcantonio, avec l’appui de la conseillère Harder, a acquis le terrain à Barrhaven et a consacré des centaines d’heures à la conception et à l’aménagement du circuit ultramoderne.

    L’association de vélocross de Nepean est un organisme inclusif axé sur la famille qui promeut un mode de vie sain et positif. En plus d’être l’une des associations les plus importantes en Amérique du Nord, cette dernière connaît également l’une des expansions les plus rapides. M. Marcantonio, sa femme, son fils et ses deux filles pratiquent tous la course de vélocross sur le circuit qui occupe une place importante dans la communauté.

    La première course a eu lieu en juin 2013, et depuis, le circuit de vélocross a produit des retombées économiques positives dans le secteur. Le circuit attire des coureurs de partout en Ontario, au Canada et dans l’est des États-Unis qui participent à des courses tenues la fin de semaine. M. Marcantonio, de même que les membres de l’association et les bénévoles, travaillent sans relâche à l’amélioration du circuit où ont eu lieu les championnats Capital City Nationals en 2015, 2016 et 2018.

  • Remise du Prix de bâtisseur de la Ville à l’organisation Proud To Be Me

    Le maire Jim Watson a remis aujourd’hui le Prix de bâtisseur de la Ville à l’organisation Proud To Be Me en compagnie du conseiller du quartier de Kanata-Sud.

    L’organisation Proud To Be Me a été fondée en 2011 par Cindy Cutts et Jody McCombe. Leur but consistait à habiliter les jeunes et à leur fournir les outils nécessaires pour réaliser leur plein potentiel. L’organisation recueille des fonds pour des organismes de soutien, des ressources et des programmes communautaires qui contribuent à habiliter et à éduquer les jeunes d’une façon qui favorise l’inclusion et la lutte contre l’intimidation. L’organisation reconnaît l’importance de fournir aux jeunes un environnement d’empathie, d’acceptation, de responsabilité et d’opportunité.

    L’organisation Proud To Be Me a fourni des fonds pour aider à bâtir des collectivités centrées sur la jeunesse, à favoriser la santé et l’activité physique chez les jeunes, à créer des programmes de sensibilisation à la santé mentale et au mieux-être, à promouvoir l’acceptation et à prévenir l’intimidation.

  • Remise du Prix de bâtisseur de la Ville au groupe de marche Pacesetters de Billings Bridge

    Le maire Jim Watson a remis aujourd’hui le Prix de bâtisseur de la Ville au groupe de marche Pacesetters de Billings Bridge en compagnie du conseiller du quartier Capitale David Chernushenko.  Le groupe de marche Pacesetters de Billings Bridge a été reconnu pour sa contribution à la recherche sur l’arthrose et ses 25 années de soutien à la collectivité.

     

    Le groupe de marche Pacetters de Billings Bridge est un club social de marche et de tricot qui fabrique des couvertures, des foulards, des mitaines et des tuques pour les aînés et les jeunes.

    Les activités du club ont débuté il y a 25 ans au centre commercial Billings Bridge dans le but de promouvoir l’interaction sociale et réduire l’isolement des personnes âgées. Les membres du groupe demeurent actifs grâce à la marche et au tricot et remettent la plupart des articles tricotés à des personnes dans le besoin. Ils tricotent des couvertures de laine pour le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario et les résidences pour personnes âgées locales ainsi que des tuques, des foulards et des mitaines pour les clients du Fonds Habineige.

    Le groupe de marche Pacetters de Billings Bridge a collaboré aux recherches menées par l’Université d’Ottawa sur les avantages de la marche et du tricot pour la santé des personnes âgées souffrant d’arthrose.

  • Samia Hirani reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Aujourd’hui à l’hôtel de ville, le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Alta Vista Jean Cloutier ont remis à Samia Hirani le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire en reconnaissance de son engagement comme bénévole et de ses efforts de financement.

    Peu après être devenue guide bénévole au sein de la Fondation Aga Khan Canada (AKFC), Samia Hirani a étendu son rôle de bénévole pour agir à titre de dirigeante locale des activités de marketing de la Marche des partenaires mondiaux de l’AKFC à compter de 2010. La Marche des partenaires mondiaux de l’AKFC est la plus vaste initiative annuelle de financement au Canada consacrée à la lutte contre la pauvreté dans le monde. Les fonds recueillis soutiennent des initiatives de développement international permettant à des femmes et des hommes partout au monde de sortir leurs communautés de la pauvreté et de bâtir un avenir meilleur.

    Mme Hirani a également participé à la mise sur pied d’une équipe pour la Marche mondiale formée d’employés municipaux. Elle a consacré plus de cent heures à son organisation et à aider l’équipe à atteindre ses objectifs de financement. Parallèlement à cela, Mme Hirani a toujours été disponible pour aider et encourager d’autres responsables d’équipe dans l’organisation de leurs efforts de financement pour la Marche mondiale.

    Cette année, Mme Hirani a recueilli des fonds pour la Marche mondiale, plus deux mille dollars, en ralliant à la cause son propre milieu de travail par l’entremise du réseau des jeunes et en formant l’équipe des « Fonctionnaires pour l’anéantissement la pauvreté ». Samia Harani a également été bénévole pour le World Partnership Golf Tournament de l’AKFC et elle a organisé plusieurs activités de financement pour le compte de la Marche mondiale au cours de l’année.

  • Remise du Prix de bâtisseur de la Ville à Agnes Warda et à June Girvan

    Le maire Jim Watson, le conseiller du quartier Knoxville-Merivale, Keith Elgi, et le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville à Agnes Warda et à June Girvan lors de la réunion du Conseil municipal d’aujourd’hui. Mme Warda a été reconnue pour son dévouement envers sa communauté et son association communautaire, tandis que Mme Girvan a été reconnue pour ses services aux enfants, aux jeunes et aux familles immigrantes.

    Agnes Warda a joué un rôle déterminant dans la transformation du quartier Glens. Elle a déménagé dans la région en 1998, a commencé à travailler pour l’Association communautaire de Glens en 2002 et en est présidente depuis 2004. Son engagement envers la communauté a contribué à faire de Glens un quartier dynamique, vert et accueillant pour les familles. Mme Warda a également joué un rôle important dans la création du Conseil des associations communautaires de Knoxdale-Merivale, dont elle est president.

    Dans le cadre de ses fonctions, Mme Warda a contribué aux plans de la Ville, comme le Plan directeur de la Ceinture de verdure et le Plan officiel de la Ville, et elle a fait preuve de leadership sur des enjeux allant du transport et de l’aménagement intercalaire aux services de police communautaires et aux questions environnementales. Elle a également travaillé avec la section d’Ottawa de la Quality Care Alliance et avec le Congrès canadien polonais afin de promouvoir de meilleurs soins à domicile pour les aînés.

    June Girvan est née pour enseigner. Tout au long de sa carrière d’enseignante et d’agente d’éducation, elle a soutenu, protégé et valorisé les enfants et les jeunes. Après sa retraite, Mme Girvan a ouvert le J’Nikira Dinqinesh Education Centre, un centre d’éducation pour les enfants, les jeunes et les familles immigrantes qui offre des programmes favorisant la compréhension, l’harmonie raciale et la justice sociale.

    Mme Girvan a été reconnue à maintes reprises pour ses efforts inlassables. Elle a reçu un prix spécial de la Fondation canadienne des relations raciales pour son rôle de championne communautaire, ainsi que le prix Martin Luther King DreamKeeper pour son leadership et son engagement communautaires. Mme Girvan est également présidente intérimaire de Black History Ottawa, un organisme qui célèbre l’histoire, la culture, les traditions et les réalisations des Canadiens d’origine africaine.

  • Graham Macmillan reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Rideau-Rockcliffe, Tobi Nussbaum, ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville à Graham Macmillan aujourd’hui lors de la réunion du Conseil municipal pour souligner son dévouement au Club des garçons et filles d’Ottawa et à la Fondation des Sénateurs d’Ottawa.

    En 2017, M. Macmillan a quitté son poste de président du conseil, après 10 ans à la tête du Club des garçons et filles d’Ottawa. Le club a beaucoup grandi grâce à son leadership, passant de 10 000 visites en moyenne et d’à peine plus de 2 600 membres en 2009, à 114 000 visites et à 4 500 membres en 2016.

    Dans le cadre de son rôle de président, M. Macmillan a géré de nombreuses campagnes de capitalisation pour améliorer les services, moderniser les espaces du club et rendre les pavillons plus accessibles à tous les résidents. Le club est une ressource essentielle pour les enfants et les jeunes d’Ottawa. Il offre des programmes d’activités après l’école, la fin de semaine et l’été pour les jeunes de 6 à 18 ans, et leur permet de vivre de nouvelles expériences, de renforcer leur confiance en eux et d’interagir dans un environnement sécuritaire et chaleureux.

    Macmillan, en tant que président du conseil d’administration de la Fondation des Sénateurs d’Ottawa, a œuvré pour la création d’un partenariat entre la Fondation et le Club des garçons et des filles d’Ottawa.

    MacMillan siège toujours aux conseils d’administration du Club et de la Fondation.

  • Mary Ann Varley reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville

    Mary Ann Varley a été récompensée pour son leadership dans la collectivité dans le domaine des arts visuels et du développement culturel en recevant le Prix de bâtisseur de la Ville que lui ont remis le maire suppléant Mark Taylor  et Tim Tierney, conseiller du quartier Beacon Hill-Cyrville, au nom du maire Jim Watson, lors de la réunion du Conseil municipal d’hier.

    Mme Varley a occupé divers postes de direction à titre de bénévole à l’association Arteast, organisme sans but lucratif qui aide ses membres à développer leurs aptitudes et intérêts dans les arts visuels. Elle a été présidente et vice-présidente de cette association, et, à présent, elle éclaire le conseil d’administration d’Arteast et encadre les autres membres de l’organisme.

    Arteast contribue à faire fleurir les arts visuels à Ottawa et dans les environs. Afin d’appuyer le rayonnement de l’association dans la collectivité, Mme Varley dirige depuis 2009 la série de conférences L’art en herbe; elle a également participé à d’autres activités de sensibilisation et à des expositions d’œuvres d’art. Artiste depuis toujours et membre active de l’Ottawa Art Association, Mme Varley donne de son temps avec générosité et désintéressement.

  • Karen Taylor reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville

    Lors de la réunion du Conseil d’aujourd’hui, le maire Jim Watson et le conseiller de West Carleton–March Eli El-Chantiry ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville à Karen Taylor pour reconnaitre son leadership indéfectible au sein de la localité de Fitzroy Harbour, en particulier durant les inondations printanières de 2017.

    En tant que présidente de longue date de la Fitzroy Harbour Community Association, madame Taylor a organisé de main de maître nombre d’événements et d’activités de financement qui ont connu le succès dans sa localité, comme le festival d’été Harbour Days, le carnaval d’hiver, la collecte de fonds Spring Fling et la fête communautaire du Nouvel An. Ses qualités de leadership et son esprit de communauté ont également joué un rôle majeur dans l’obtention des fonds nécessaires à l’amélioration du Centre communautaire de Fitzroy Harbour.

    En mai dernier, Karen Taylor a fait preuve du même dévouement et du même leadership à l’égard de sa localité lors des inondations printanières de 2017. Ses compétences organisationnelles ont été essentielles à l’orientation des bénévoles et à la prise des mesures nécessaires pour aider sa collectivité et les habitants qui en avaient besoin. Son esprit de solidarité contribue toujours à rassembler les habitants de sa localité dans les bons moments comme dans les mauvais

  • Tony Mariani reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Aujourd’hui, lors de la réunion du Conseil municipal, le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Kanata-Sud, Allan Hubley, ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville à M. Tony Mariani afin de souligner son action bénévole, en particulier son dévouement pour la communauté italienne d’Ottawa.

    Mariani participe à l’organisation de la Semaine italienne à Ottawa depuis 1975, concoctant toute une programmation pour souligner l’histoire et le patrimoine de la communauté italienne ainsi que son apport à la ville. Ces dix dernières années, il a aussi joué un grand rôle dans l’organisation du gala annuel de l’église St-Anthony, siège non officiel de la communauté italienne d’Ottawa.

    Mariani est aussi président et directeur général de Mar Gard Limited, ainsi qu’un fier allié de la fondation Fais-un-vœu de l’Est de l’Ontario, pour laquelle il a travaillé sans relâche afin d’amasser des fonds. Il a d’ailleurs été nommé membre honoraire à vie du Conseil de cette fondation en reconnaissance de son dévouement continu.