Communiqués de presse

Ottawa – Les résidents d’Ottawa, qui aiment profiter des avantages de chaque saison, pourront célébrer cette semaine le retour de l’une des attractions hivernales extérieures les plus populaires de la ville. En effet, la Patinoire des rêves est rouverte. Pourvu que les conditions météorologiques le permettent, la Patinoire des rêves sera ouverte tous les jours de 6 h à 23 h, y compris pendant le temps des Fêtes, jusqu’à la fin de la saison de patinage, en mars 2014.
Ottawa – La Ville d'Ottawa a reçu la désignation argent à titre de ville propice aux piétons décernée par WALK Friendly Ontario. Il s'agit d'un programme de reconnaissance qui encourage les villes à aménager et améliorer les espaces et lieux destinés aux piétonsLa désignation argent est la plus haute récompense décernée jusqu'à présent en vertu de ce programme. Seules les villes d'Ottawa et de Hamilton ont mérité cet honneur. 
Ottawa – Le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Alta Vista Peter Hume ont présenté aujourd’hui le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire au lieutenant-colonel à la retraite Guy Robitaille qui a donné sa vie au service de la collectivité et de son pays, le tout ayant commencé en juillet 1943 en Sicile où il a fait preuve d’un courage valeureux malgré des blessures graves.
Ottawa - L’installation de la Ville d’Ottawa située au 100, croissant Constellation a été officiellement nommée Centre Mary-Pitt lors d’une cérémonie de désignation commémorative tenue aujourd’hui par le maire Jim Watson. Mary Pitt a été une responsable communautaire toute sa vie. Elle a été, de 1997 à 2000, la dernière personne à assumer les fonctions de maire de l’ancienne ville de Nepean et elle est la seule femme à y avoir occupé ce poste.
Ottawa – Aujourd’hui, le maire Jim Watson a annoncé son appui au projet de loi C-533, déposé récemment par le député de Wascana, L’honorable Ralph Goodale, ainsi qu’envers le projet de loi C-402, déposé récemment par le député de Burnaby-New Westminster, M. Peter Julian. Les projets de loi visent à protéger les chauffeurs de services de transport en commun en modifiant le Code criminel. Ils font de l’agression contre les conducteurs de véhicules de transport en commun un facteur aggravant aux fins de la détermination de la peine.

Pages