• Appuyons nos commerçants de la rue Elgin!

    Comme vous le savez, hier, débutait officiellement le projet de réfection de la rue Elgin. Pour cette première phase de la construction, la rue Elgin est fermée à la circulation entre les rues Somerset et Catherine. Malgré cette fermeture, on peut s’y déplacer à pied, et la rue Elgin étant centrale, il est facile de continuer à fréquenter vos restaurants et vos boutiques préférés et à utiliser vos services habituels au cœur du centre-ville.

    C’est avec plaisir que je vous informe que les commerces de la rue Elgin se sont regroupés et ont lancé une campagne communautaire mettant en vedette les gens, les lieux et les activités qui font de la rue Elgin un endroit fort intéressant à fréquenter. Ils planifient des activités emballantes pour 2019. Suivez la campagne sur les réseaux sociaux (@idigelgin) et rendez-vous sur le site Web.

    Je veux également vous rappeler que le stationnement est gratuit à l’hôtel de ville après 18 h les soirs de semaine et toute la journée, les fins de semaine et les jours fériés. Ainsi, se déplacer au centre-ville pour soutenir les restaurants et les boutiques que nous aimons tant est vraiment abordable.

    Je vous encourage à continuer à soutenir la communauté dynamique des affaires qui nous sert si bien sur la rue Elgin et de parler à vos amis et collègues de ces lieux que vous aimez fréquenter. Assurons-nous que la rue Elgin demeure une merveilleuse destination du centre-ville durant les travaux en encourageant ses commerces locaux et en soutenant la campagne #IDIGELGIN. Je sais que ces vaillants entrepreneurs et leur personnel seront sensibles au soutien que vous leur apporterez tout au long de 2019.

  • Kaléidoscope met en vedette des artistes autochtones parmi les ajouts à la Collection d’art de la Ville

    Le maire Jim Watson a inauguré aujourd’hui à la Galerie d’art de l’hôtel de ville une exposition mettant en vedette les nouveautés de la Collection d’art de la Ville d’Ottawa. L’exposition, intitulée Kaléidoscope : Ajouts 2018 à la Collection d’art de la Vile d’Ottawa, est présentée à la Galerie d’art de l’hôtel de ville entre le 6 décembre 2018 et le 30 janvier 2019.

    L’exposition présente 68 œuvres de 43 artistes. Dix-neuf de ces artistes contribuent à la Collection pour la première fois.

    Le kaléidoscope a été choisi comme symbole de cette exposition pour mettre en lumière la diversité des ensembles d’œuvres et encourager l’observateur à élargir sa conscience et à voir les choses sous une nouvelle lumière.

    En 2018, la Ville a entrepris un projet pilote en réponse aux appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation. Un agent de liaison pour les Autochtones a été recruté pour travailler avec des artistes des communautés algonquines, métisses et inuites afin d’acquérir davantage d’œuvres d’artistes autochtones pour la Collection d’art de la Ville.

  • Ali Tejpar reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Le maire Jim Watson et Mathieu Fleury, conseiller du quartier Rideau-Vanier, ont présenté le Prix de bâtisseur de la Ville à Ali Tejpar lors de la réunion du Conseil municipal aujourd’hui, en reconnaissance de son leadership dans l’engagement des jeunes et son service communautaire.

    Membre du Comité d’engagement jeunesse d’Ottawa depuis 2017, M. Tejpar a joué un rôle déterminant dans le lancement du premier concours Maire d’un jour à Ottawa en 2018. Travaillant en étroite collaboration avec le maire Watson et son Bureau, M. Tejpar a élaboré le concours dans le but d’inciter les élèves d’Ottawa de la 9e à la 12e année à trouver des façons d’améliorer la ville. Son travail consistait à concevoir le processus de demande, faire le marketing du concours et la mise en œuvre du projet. Le concours a connu un succès tel qu’un deuxième concours Maire d’un jour sera lancé au début de 2019.

    M. Tejpar s’engage beaucoup dans sa communauté en faisant du bénévolat. Il a travaillé avec le Hub Ottawa du Forum économique mondial à l’élaboration de projets communautaires comme le concours de photos MonCanada150. Il est responsable de portefeuille au Comité de planification économique du Conseil ismaélien d’Ottawa, organisant des ateliers sur la littératie financière, l’entrepreneuriat et le leadership pour les immigrants et les nouveaux arrivants. M. Tejpar a été membre du conseil d’administration de la Royal Commonwealth Society d’Ottawa.

    Bien que M. Tejpar termine son double diplôme de doctorat en jurisprudence/maîtrise en arts, il fait également du bénévolat en tant que membre du Conseil de la faculté de l’Université d’Ottawa, plaidant en faveur de meilleures ressources en santé mentale pour les étudiants.

  • Nouveau permis de stationnement, un pas de plus pour faire d’Ottawa une ville de la musique

    Ottawa – La Ville d’Ottawa a dévoilé son nouveau permis de stationnement pour chargement pour musiciens et artistes à Queen St. Fare, nouvelle salle de spectacle et foire alimentaire.

    En tant que détenteurs du permis, les propriétaires de Queen St. Fare peuvent le prêter aux musiciens et artistes, ce qui leur permet de charger et de décharger leur équipement sans tracas quand ils sont stationnés dans une zone de chargement près de l’entrée de l’établissement.

    Les établissements qui présentent souvent des spectacles musicaux peuvent acheter ce permis, qui coûte 50 $.

    Il s’agit de la toute dernière initiative faisant partie de la Stratégie musicale d’Ottawa, dont le but ultime est de faire d’Ottawa une ville de la musique. Approuvée par le Conseil municipal plus tôt cette année, la stratégie énonce l’engagement de la Ville à l’égard de l’industrie de la musique en prévoyant une série de mesures qu’Ottawa prendra au cours des deux prochaines années.

    La stratégie a été élaborée en partenariat avec la Coalition de l’industrie de la musique d’Ottawa, organisme sans but lucratif formé de membres qui représente l’industrie de la musique locale et ses intervenants et répond à leurs besoins. La stratégie prévoit d’autres projets :

    • La Capsule d’innovation Moulin à idées, studio de technologie mobile polyvalent conçu pour les entrepreneurs. Elle a été élaborée dans les cours Bayview par l’équipe prototypeD et offre un espace de création qui peut être utilisé de plusieurs façons.
    • #ottmusik : série de pièces musicales de 25 interprètes, groupes et musiciens locaux, qui jouent quand une personne attend en ligne après avoir appelé la Ville d’Ottawa.
  • Elio Marcantonio reçoit le Prix de bâtisseur de la ville décerné par le maire

    Le maire Jim Watson et la conseillère du quartier Barrhaven, Jan Harder, ont remis le Prix de bâtisseur de la ville à Elio Marcantonio lors de la réunion du Conseil municipal aujourd’hui en signe de reconnaissance de ses efforts visant à rassembler la communauté dans le but d’aménager un circuit de vélocross à Barrhaven.

    Elio Marcantonio a fondé l’association de vélocross de Nepean (Nepean BMX Association), un organisme sans but lucratif, et a aménagé un circuit de vélocross sur la promenade Strandherd, offrant ainsi à la communauté une nouvelle installation récréative. M. Marcantonio, avec l’appui de la conseillère Harder, a acquis le terrain à Barrhaven et a consacré des centaines d’heures à la conception et à l’aménagement du circuit ultramoderne.

    L’association de vélocross de Nepean est un organisme inclusif axé sur la famille qui promeut un mode de vie sain et positif. En plus d’être l’une des associations les plus importantes en Amérique du Nord, cette dernière connaît également l’une des expansions les plus rapides. M. Marcantonio, sa femme, son fils et ses deux filles pratiquent tous la course de vélocross sur le circuit qui occupe une place importante dans la communauté.

    La première course a eu lieu en juin 2013, et depuis, le circuit de vélocross a produit des retombées économiques positives dans le secteur. Le circuit attire des coureurs de partout en Ontario, au Canada et dans l’est des États-Unis qui participent à des courses tenues la fin de semaine. M. Marcantonio, de même que les membres de l’association et les bénévoles, travaillent sans relâche à l’amélioration du circuit où ont eu lieu les championnats Capital City Nationals en 2015, 2016 et 2018.

    • Council, Council meeting, City Hall

      Council, Council meeting, City Hall

    • Council, Council meeting, City Hall

      Council, Council meeting, City Hall

    • Council, Council meeting, City Hall

      Council, Council meeting, City Hall

    • Council, Council meeting, City Hall

      Council, Council meeting, City Hall

    • Council, Council meeting, City Hall

      Council, Council meeting, City Hall

    • Council, Council meeting, City Hall

      Council, Council meeting, City Hall

    Le Conseil souligne les conseillers sortants

    Le Conseil municipal, réuni pour la dernière fois pour le présent mandat du Conseil, a souligné aujourd’hui les contributions des conseillers sortants.

    Le maire Watson leur a remis des photographies commémoratives en guise de remerciement pour leur dévouement et leur service à l’égard de la Ville et de ses résidents. Les conseillers Bob Monette, Jody Mitic, Shad Qadri, Mark Taylor, David Chernushenko, Michael Qaqish ainsi que la conseillère Marianne Wilkinson ont reçu chacun une photographie encadrée d’un lieu de leur quartier qui leur est cher.

     

  • Remise du Prix de bâtisseur de la Ville à l’organisation Proud To Be Me

    Le maire Jim Watson a remis aujourd’hui le Prix de bâtisseur de la Ville à l’organisation Proud To Be Me en compagnie du conseiller du quartier de Kanata-Sud.

    L’organisation Proud To Be Me a été fondée en 2011 par Cindy Cutts et Jody McCombe. Leur but consistait à habiliter les jeunes et à leur fournir les outils nécessaires pour réaliser leur plein potentiel. L’organisation recueille des fonds pour des organismes de soutien, des ressources et des programmes communautaires qui contribuent à habiliter et à éduquer les jeunes d’une façon qui favorise l’inclusion et la lutte contre l’intimidation. L’organisation reconnaît l’importance de fournir aux jeunes un environnement d’empathie, d’acceptation, de responsabilité et d’opportunité.

    L’organisation Proud To Be Me a fourni des fonds pour aider à bâtir des collectivités centrées sur la jeunesse, à favoriser la santé et l’activité physique chez les jeunes, à créer des programmes de sensibilisation à la santé mentale et au mieux-être, à promouvoir l’acceptation et à prévenir l’intimidation.

  • Remise du Prix de bâtisseur de la Ville au groupe de marche Pacesetters de Billings Bridge

    Le maire Jim Watson a remis aujourd’hui le Prix de bâtisseur de la Ville au groupe de marche Pacesetters de Billings Bridge en compagnie du conseiller du quartier Capitale David Chernushenko.  Le groupe de marche Pacesetters de Billings Bridge a été reconnu pour sa contribution à la recherche sur l’arthrose et ses 25 années de soutien à la collectivité.

     

    Le groupe de marche Pacetters de Billings Bridge est un club social de marche et de tricot qui fabrique des couvertures, des foulards, des mitaines et des tuques pour les aînés et les jeunes.

    Les activités du club ont débuté il y a 25 ans au centre commercial Billings Bridge dans le but de promouvoir l’interaction sociale et réduire l’isolement des personnes âgées. Les membres du groupe demeurent actifs grâce à la marche et au tricot et remettent la plupart des articles tricotés à des personnes dans le besoin. Ils tricotent des couvertures de laine pour le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario et les résidences pour personnes âgées locales ainsi que des tuques, des foulards et des mitaines pour les clients du Fonds Habineige.

    Le groupe de marche Pacetters de Billings Bridge a collaboré aux recherches menées par l’Université d’Ottawa sur les avantages de la marche et du tricot pour la santé des personnes âgées souffrant d’arthrose.

  • Le maire remet l’Ordre d’Ottawa et le Prix Brian-Kilrea soulignant l’excellence chez les entraîneurs

    Ottawa – Le maire Jim Watson a décerné l’Ordre d’Ottawa à 16 des résidents les plus remarquables de la ville au cours d’une cérémonie tenue ce soir à l’hôtel de ville d’Ottawa.

    Les résidents décorés de l’Ordre d’Ottawa par le maire Watson sont les suivants : Julian Armour, Bernie Ashe, Graham Bird, Dre Angela Cameron, Monique Doolittle-Romas, Marie-Claude Doucet, Barbara Farber, Emily Glossop, Elizabeth Graham, Lawrence Greenspon, David Rattray, Dr Marc Ruel, Brian Tardif, feu Robert J. Wilson et Kathy Wright.

    Inderpreet Singh, l’un des lauréats devant être décorés ce soir, ne pouvait être présent. Il sera donc décoré au cours de la cérémonie de l’Ordre d’Ottawa de 2019.

    Le Prix Brian-Kilrea soulignant l’excellence chez les entraîneurs a été décerné ce soir à Aldège Bellefeuille pour son dévouement à l’égard des jeunes et du football juvénile à Ottawa. Pendant plus d’une décennie, M. Bellefeuille a œuvré à titre d’entraîneur et d’administrateur pour l’équipe de football Bengals d’Orléans.

    Une liste des lauréats de l’Ordre d’Ottawa sera affichée bien en vue sur un mur du premier étage de l’hôtel de ville, à côté du nom des lauréats des années antérieures.

    Ce prix municipal souligne les contributions exceptionnelles de résidents dans de nombreux domaines de la vie citadine, tels que les arts et la culture, les affaires, les services communautaires, l’éducation, le service public, le monde du travail, les communications et les médias, les sciences, la médecine, les sports et les loisirs ou d’autres domaines de réalisation contribuant au bien-être des résidents d’Ottawa.

    Les lauréats de l’Ordre d’Ottawa ont été choisis par un comité de sélection composé du maire, du greffier municipal et avocat général, du chef de police, de la chef du protocole, de l’archiviste de la Ville et de la directrice générale de la Bibliothèque publique d’Ottawa.

    Pour en savoir plus sur l’Ordre d’Ottawa, consultez la page consacrée à l’Ordre d’Ottawa sur le site ottawa.ca. Pour plus de renseignements sur les récipiendaires de cette année, veuillez lire leur biographie.

    Citations

    « Nous célébrons ce soir des résidents exceptionnels qui sont allés bien au-delà des exigences habituelles de leur travail professionnel. Des activités d’affaires aux services communautaires, de l’éducation à la collecte de fonds et à la philanthropie, des affaires francophones, des arts et de la science aux sports, à la médecine et à la gestion des événements, ces nouveaux récipiendaires de l’Ordre d’Ottawa inspirent les autres à devenir des leaders communautaires et à faire d’Ottawa un meilleur endroit où vivre. »
    Jim Watson, maire de la Ville d’Ottawa

  • Lettre au sujet de l’énoncé économique du ministre Fedeli

    L’honorable Caroline Mulroney, députée
    Procureure générale et ministre déléguée aux Affaires francophones
    11e étage, 720, rue Bay
    Toronto, ON  M7A 2S9

     

    Madame la ministre,

     

    Nous avons suivi de près l’énoncé économique du ministre des Finances, l’honorable Vic Fedeli, dans lequel il a annoncé l’abolition de trois postes d’agents indépendants de l’Assemblée législative, dont celui de commissaire aux services en français.

    Comme vous le savez sans doute, plus de 145 000 résidents d’Ottawa – soit plus de 15 % de la population – sont des Francophones. La Ville d’Ottawa est donc tenue de fournir des services en français à ses résidents en vertu de la Loi de 1999 sur la ville d’Ottawa et de sa politique de bilinguisme. Par l’entremise de la Direction des services en français (DSF), elle est responsable de gérer et d’examiner toutes les plaintes concernant la prestation des services en français et d’y répondre, ce qu’elle fait avec rigueur. La DSF travaille également de près avec les Services de la Ville pour assurer le respect de la politique de bilinguisme, de même que l’amélioration continue des programmes et des services offerts en français à nos résidents.

    Il importe pour nous de voir de façon semblable un engagement clair de votre part, assurant que ces résidents recevront les services offerts par la Province et ses organismes dans leur langue, comme il est prescrit dans la Loi sur les services en français. Le Commissariat aux services en français faisait un travail de promotion et de sensibilisation de ces services et constituait un agent indépendant et crédible auquel la population francophone pouvait avoir recours lorsque des lacunes étaient soulevées au sein de l’appareil provincial et de ses agences. L’abolition de ce poste nous déçoit énormément et marque un recul pour la communauté franco-ontarienn

    Ainsi, la Ville poursuivra les efforts continus du Conseil municipal et de l’administration afin de travailler avec nos résidents et groupes francophones pour améliorer la prestation des services en français. Nous apprécierions si le gouvernement de l’Ontario pouvait en faire de même.

     

    Sincèrement,

     

    Jim Watson
    Maire

    Bob Monette
    Maire suppléant

    Stephen Blais
    Conseiller, Cumberland

    Jean Cloutier
    Conseiller, Alta Vista

    Mathieu Fleury
    Conseiller, Rideau-Vanier