• Mary Ann Varley reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville

    Mary Ann Varley a été récompensée pour son leadership dans la collectivité dans le domaine des arts visuels et du développement culturel en recevant le Prix de bâtisseur de la Ville que lui ont remis le maire suppléant Mark Taylor  et Tim Tierney, conseiller du quartier Beacon Hill-Cyrville, au nom du maire Jim Watson, lors de la réunion du Conseil municipal d’hier.

    Mme Varley a occupé divers postes de direction à titre de bénévole à l’association Arteast, organisme sans but lucratif qui aide ses membres à développer leurs aptitudes et intérêts dans les arts visuels. Elle a été présidente et vice-présidente de cette association, et, à présent, elle éclaire le conseil d’administration d’Arteast et encadre les autres membres de l’organisme.

    Arteast contribue à faire fleurir les arts visuels à Ottawa et dans les environs. Afin d’appuyer le rayonnement de l’association dans la collectivité, Mme Varley dirige depuis 2009 la série de conférences L’art en herbe; elle a également participé à d’autres activités de sensibilisation et à des expositions d’œuvres d’art. Artiste depuis toujours et membre active de l’Ottawa Art Association, Mme Varley donne de son temps avec générosité et désintéressement.

  • Le maire Watson demande aux candidats provinciaux locaux et chefs de partis de se prononcer sur des enjeux très importants pour la Ville d’Ottawa

    Aujourd’hui, le maire Jim Watson a envoyé un court questionnaire aux candidats provinciaux locaux et aux chefs de leurs partis respectifs leur demandant de se prononcer sur des enjeux très importants pour la Ville d’Ottawa.

    Toutes les réponses seront publiées simultanément sur le site Web du maire Watson, www.JimWatsonOttawa.ca, sans les commenter, le lundi 4 juin. Cette initiative, menée avec grand respect, vise à ce que les enjeux qui tiennent à cœur aux résidents d’Ottawa reçoivent l’attention des partis provinciaux d’ici les élections 7 juin.

    Les réponses au questionnaire donneront un aperçu de la position de chaque parti par rapport aux enjeux qui intéressent la Ville d’Ottawa, ses résidents et ses commerçants.

    Cliquez ici pour consulter le questionnaire.

  • Karen Taylor reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville

    Lors de la réunion du Conseil d’aujourd’hui, le maire Jim Watson et le conseiller de West Carleton–March Eli El-Chantiry ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville à Karen Taylor pour reconnaitre son leadership indéfectible au sein de la localité de Fitzroy Harbour, en particulier durant les inondations printanières de 2017.

    En tant que présidente de longue date de la Fitzroy Harbour Community Association, madame Taylor a organisé de main de maître nombre d’événements et d’activités de financement qui ont connu le succès dans sa localité, comme le festival d’été Harbour Days, le carnaval d’hiver, la collecte de fonds Spring Fling et la fête communautaire du Nouvel An. Ses qualités de leadership et son esprit de communauté ont également joué un rôle majeur dans l’obtention des fonds nécessaires à l’amélioration du Centre communautaire de Fitzroy Harbour.

    En mai dernier, Karen Taylor a fait preuve du même dévouement et du même leadership à l’égard de sa localité lors des inondations printanières de 2017. Ses compétences organisationnelles ont été essentielles à l’orientation des bénévoles et à la prise des mesures nécessaires pour aider sa collectivité et les habitants qui en avaient besoin. Son esprit de solidarité contribue toujours à rassembler les habitants de sa localité dans les bons moments comme dans les mauvais

  • La Ville et les partenaires du TLR posent le dernier segment de rail de la Ligne de la Confédération de l’O-Train

    Ottawa – Le maire Jim Watson, s’est joint aujourd’hui à Mona Fortier, députée d’Ottawa-Vanier, au nom de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et à l’honorable Bob Chiarelli, ministre de l’Infrastructure et député provincial d’Ottawa-Ouest-Nepean, pour poser le dernier segment de rail de la Ligne de la Confédération de l’O-Train.

    L’événement a commencé par un hommage qu’ont rendu les dignitaires participants à l’histoire du Canada. Devant l’image emblématique de 1885 montrant l’enfoncement du dernier crampon du chemin de fer du Canadien Pacifique, le maire a rendu hommage aux réalisations passées tout en tournant son regard vers l’avenir du transport en commun de la ville. Les participants sont ensuite montés à bord du train à la station Tremblay pour rouler sur la voie ferrée et entrer dans le tunnel du centre-ville de l’un des réseaux de train léger sur rail (TLR) parmi les plus perfectionnés d’Amérique du Nord. Une fois à l’intérieur du tunnel, les représentants ont enfoncé les crapauds destinés à fixer le dernier segment de rail, à quelques centaines de mètres à l’ouest de la station uOttawa.

    À compter de juin 2013, le Transitway entre Tunney’s Pasture et Blair a été fermé par tronçons à la circulation des autobus afin de rendre possible la conversion de la chaussée en voie pour le TLR. La pose du dernier segment de rail de la Ligne de Confédération de 12,5 km marque un jalon important de ce projet. La construction de la voie ferrée étant maintenant terminée, les activités d’essai et de mise en service sont en cours. Les opérateurs de train électrique d’OC Transpo et de nombreux autres membres clés du personnel pourront donc dans un avenir rapproché, acquérir de l’expérience pratique relative à l’exploitation de l’ensemble du réseau, d’une extrémité à l’autre. Les travaux se poursuivent dans les 13 stations du TLR, entre Tunney’s Pasture à l’ouest, et Blair à l’est, tandis que le Rideau Transit Group met tout en œuvre pour livrer le système à la Ville plus tard cette année.

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Ligne de la Confédération de l’O-Train, consultez la page Web « Soyez prêts pour l’O-Train » d’OC Transpo à octranspo.com/pretpourlotrain.

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, consultez ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

    La Ville dévoile les 40 noms gagnants pour les véhicules de l’O-Train

    Début des essais des portillons d’accès et des distributrices de billets par les usagers dans quatre stations d’OC Transpo

    Un simulateur aide OC Transpo à être prêt pour l’O-Train

    Stations iconiques de la Ligne de la Confédération de l’O-Train : conception à la fine pointe de la technologie et art public distinctif

    Citations

    « L’enthousiasme continue de s’intensifier à mesure que nous nous rapprochons de l’achèvement du plus grand projet d’infrastructure de la Ville depuis la construction du canal Rideau. Le jalon franchi aujourd’hui témoigne des progrès constants réalisés dans le cadre de ce projet de transport en commun qui va véritablement transformer notre ville. »
    Jim Watson, maire de la ville d’Ottawa

    « Alors que l’avenir du transport en commun à Ottawa se concrétisera bientôt, je suis heureuse de célébrer ce jalon important. La pose du dernier segment de rail de la Ligne de la Confédération de l’O-Train représente un moment crucial pour la ville. Lorsque la Ligne sera mise en service, elle permettra aux usagers de se déplacer rapidement et efficacement, contribuera à réduire les émissions et fournira un réseau de transport en commun de calibre mondial. »
    Mona Fortier, députée d’Ottawa-Vanier, au nom de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

    « Aujourd’hui, nous célébrons un jalon très important du projet de transport en commun par train léger sur rail de la Ligne de la Confédération. Lorsque la Ligne de la Confédération entrera en service, elle permettra de gérer la congestion, limitera les émissions et facilitera les déplacements des gens dans l’ensemble de la région. Les initiatives d’Ottawa liées au TLR représentent l’investissement le plus important jamais réalisé par un gouvernement provincial à l’appui du réseau de transport en commun d’Ottawa. »
    L’honorable Bob Chiarelli, ministre de l’Infrastructure et député provincial d’Ottawa-Ouest-Nepean

    Faits en bref

    • Le projet, qui se chiffre à 2,13 milliards de dollars, est financé conjointement par le gouvernement du Canada, le gouvernement de l’Ontario et la Ville d’Ottawa.
    • La Ligne de la Confédération a une longueur de 12,5 km.
    • Elle comprend 13 stations, reliant la station Tunney’s Pasture à l’ouest à la station Blair à l’est.
    • Elle comprend quatre stations souterraines : Lyon, Parlement et Rideau au centre-ville et Saint-Laurent dans l’est.
    • La longueur totale de la voie, incluant le connecteur et la cour de l’installation d’entretien et de remisage du chemin Belfast, est de 33 km.
      • La Ligne de la Confédération de l’O-Train couvre 25 km.
      • Le connecteur de l’installation d’entretien et de remisage du chemin Belfast fait 1,3 km.
      • La cour de l’installation d’entretien et de remisage du chemin Belfast fait 6,7 km.
    • 169 940 crapauds de rail ont été utilisés sur l’ensemble du tracé.

    Sites Web
    OC Transpo
    Prêt pour l’O-Train
    Ligne de la Confédération
    Étape 2

     

  • La Ville obtient du financement pour prolonger la Ligne Trillium de l’O Train jusqu’au cœur de Riverside-Sud

    Ottawa – Le maire Jim Watson était accompagné aujourd’hui de l’honorable Bob Chiarelli, ministre de l’Infrastructure et député provincial d’Ottawa-Ouest-Nepean, pour annoncer l’octroi d’un financement provincial pour le prolongement proposé de la Ligne Trillium de l’O-Train de la station Earl Armstrong/Bowesville au chemin Limebank dans le cadre de l’Étape 2 du projet de train léger sur rail (TLR).

    Le Gouvernement de l’Ontario s’engage à verser 50 millions de dollars pour financer le coût prévu de 80 millions de dollars du prolongement de 3,4 km de la station Earl Armstrong/Bowesville à une nouvelle station devant faire office de terminus à environ 200 m à l’ouest du chemin Limebank, au cœur de la nouvelle communauté Town Centre à Riverside-Sud. Le financement provincial couvrira les coûts d’immobilisations, y compris l’acquisition d’un train supplémentaire rendue nécessaire par le prolongement. La Ville règle également les derniers détails avec la Riverside South Development Corporation, un partenariat entre Urbandale Corporation et Richcraft, aux fins de l’établissement de redevances d’aménagement privées propres au secteur qui permettraient d’obtenir le financement supplémentaire nécessaire pour ce prolongement. La contribution financière provinciale s’ajoute au financement de plus de 1 milliard de dollars déjà octroyé pour les travaux de prolongement de la Ligne Trillium et de la Ligne de la Confédération de l’O-Train en cours dans le cadre de l’Étape 2 du projet de TLR. Il s’agit de l’investissement le plus important jamais réalisé par un gouvernement provincial à l’appui du réseau de transport en commun d’Ottawa.

    Lorsque la Ligne Trillium (Étape 2) entrera en service en 2021, celle-ci comptera parmi ses véhicules des trains Stadler FLIRT (abréviation de l’allemand Flinker Leichter Innovativer Regional-Triebzug, qui signifie « rame automotrice innovante agile et légère pour trafics régionaux ») à moteur diesel et à haut rendement. Ces trains longs de 80 m peuvent accueillir environ deux fois plus de passagers que les véhicules actuels de la Ligne Trillium. Le véhicule Stadler FLIRT répond aux normes internationales les plus élevées en matière d’environnement et de rendement pour sa catégorie de véhicules et pourrait être ultérieurement convertie à l’alimentation électrique. De plus, le modèle FLIRT comportera quatre portes d’embarquement, ce qui est conforme aux exigences de la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO) et améliorera l’expérience de la clientèle.

    Le prolongement de la Ligne Trillium jusqu’au chemin Limebank intégrera le TLR au cœur de Riverside-Sud, favorisant une hausse de la fréquentation du réseau de transport en commun, une utilisation efficace des terres et une réduction de la congestion en direction nord-sud par l’offre d’options fiables en matière de transport en commun. Du fait que les temps de trajet du TLR en période de pointe pourront concurrencer les temps de trajet en voiture, plus de gens choisiront le TLR comme option de prédilection pour leurs déplacements.

    Un addenda à l’évaluation environnementale de la Ligne Trillium sera présenté au ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique (MEACC) de l’Ontario en juin prochain. Une étude sur la connectivité de la station Limebank sera réalisée dans le cadre de la mise à jour du Plan de conception communautaire de Riverside-Sud, qui devrait avoir lieu plus tard cette année.

    Le prolongement de la Ligne Trillium est l’un des trois prolongements compris dans le cadre de l’Étape 2 du projet de TLR de la Ville d’Ottawa. Au sud, la Ligne Trillium sera prolongée jusqu’à la station Limebank, et une liaison sera ajoutée vers l’Aéroport international d’Ottawa d’ici 2021. La Ligne de la Confédération sera prolongée vers l’est jusqu’au chemin Trim d’ici 2022. Elle sera prolongée vers l’ouest jusqu’au Collège Algonquin et la promenade Moodie d’ici 2023.

    Une fois l’Étape 2 achevée, 70 % des résidents d’Ottawa habiteront à cinq kilomètres ou moins d’un service de train rapide, efficace, propre et fiable qui pourra transporter toutes les heures près de 24 000 usagers dans chaque direction aux heures de pointe. Le réseau entier de l’O-Train couvrira alors 64 km et comptera 42 stations.

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, consultez ottawa.ca/fr ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également suivre la Ville sur Facebook, Twitter et Instagram.

    La Ville propose des améliorations au prolongement de la Ligne Trillium vers le sud

    La Ville d’Ottawa obtient des fonds pour l’Étape 2 du train léger

    Citations

    « Nous avons la responsabilité de bâtir l’infrastructure dont l’Ontario a besoin pour maintenir une économie forte et son niveau de vie élevé. Les fonds supplémentaires que nous investissons aujourd’hui dans l’Étape 2 du projet de TLR d’Ottawa permettront de relier les gens et les collectivités de la ville au moyen d’un réseau de transport en commun novateur, moderne et durable. Ces investissements sont essentiels au maintien de notre qualité de vie actuelle et future. »
    Bob Chiarelli, ministre de l’Infrastructure

    « Je suis très heureux que nous puissions offrir le TLR dans une autre collectivité d’Ottawa et je veux remercier le gouvernement provincial d’avoir permis que ce projet se réalise. Riverside-Sud est une collectivité à croissance rapide dont la population augmentera de près de 40 000 personnes au cours des dix prochaines années. La venue du TLR dans la région offre des options attrayantes pour les déplacements travail-domicile, le magasinage dans la communauté Town Centre à Riverside-Sud, une sortie en soirée au centre-ville ou les trajets vers l’aéroport. »
    Maire Jim Watson, Ville d’Ottawa

    « Riverside-Sud sera une collectivité familiale de premier plan à Ottawa grâce à cet investissement substantiel dans l’infrastructure. Le prolongement de la Ligne Trillium offrira une solution de rechange à l’automobile aux résidents qui veulent se rendre au centre-ville d’Ottawa pour travailler en toute tranquillité et d’une manière respectueuse de l’environnement. Riverside-Sud aura vraiment un avenir radieux! »
    Terry Nichols – Président d’Urbandale Corporation

    En bref

    • Prolongement de la Ligne Trillium (actuelle)
      • Longueur : 8 km
      • Nombre de stations : 5
    • Ligne de la Confédération (Étape 1)
      • Longueur : 12,5 km
      • Tunnel au centre-ville : 2,5 km
      • Nombre de stations : 13
    • Ligne de la Confédération et Ligne Trillium (Étape 2)
      • 24 000 usagers à l’heure dans chaque direction (capacité maximale)
      • 44 km de nouveaux rails
      • 24 nouvelles stations
      • Prolongement vers le sud
        • 16 km, dont une liaison vers l’aéroport
        • 8 nouvelles stations
        • Fin des travaux en 2021
      • Prolongement vers l’est
        • 13 km
        • 5 nouvelles stations
        • Fin des travaux en 2022
      • Prolongement vers l’ouest
        • 15 km
        • 11 nouvelles stations
        • Fin des travaux en 2023

    Site Web
    Étape 2
    Ligne de la Confédération
    Prêts pour l’O-Train
    OC Transpo

  • Le Comité donne suite aux examens des services de soins de longue durée en recommandant l’injection immédiate de 1,8 million de dollars pour l’embauche de 35 nouveaux employés, l’achat d’équipements essentiels et l’amélioration de la technologie

    Ottawa – Aujourd’hui, le Comité de vérification et le Comité des services communautaires et de protection ont reçu le résultat des examens externes réalisés dans les foyers de soins de longue durée de la Ville. Le vérificateur général Ken Hugues a présenté au Comité de vérification les résultats de son examen de la gestion des médicaments et de son enquête sur le signalement d’un incident survenu en 2017 dans un foyer de soins de longue durée de la Ville. Greg Fougère, un consultant engagé par la Ville pour vérifier les services offerts dans ses foyers de soins de longue durée, a pour sa part remis ses constats au Comité des services communautaires et de protection après avoir mené plus de 240 entrevues au cours de plusieurs mois.
     
    Ces examens sont les troisième et quatrième d’une série de vérifications externes des services de soins de longue durée de la Ville suivant une ordonnance de conformité rendue à l’encontre de la Ville par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Les deux premières vérifications étaient des plans de conformité approuvés par le ministère et un exercice étendu d’engagement des intervenants. Les quatre examens se sont déroulés au cours de la même période, à savoir de la fin de 2017 au début de 2018. Les résultats de chaque examen étaient uniformes et se complétaient ou se confirmaient mutuellement. Chacun des examens et des plans de travail qui se sont ensuivis a été présenté aux intervenants; des mises à jour leur ont aussi été communiquées régulièrement. Cette boucle de rétroaction continue a permis au personnel d’examiner et d’améliorer ses plans de travail en tenant compte des constats et des recommandations des évaluateurs, et de corriger les lacunes soulevées.     
     
    Il en ressort un plan de travail consolidé contenant 84 mesures précises portant sur le personnel, l’amélioration des politiques et des programmes, les investissements en immobilisation et infrastructure technologique, la communication, et l’amélioration des soins aux résidents et de la prestation des services. Sur les 84 mesures, 18 ont été appliquées, 43 d’entre elles sont en voie de l’être et 23 n’ont pas encore été appliquées.
     
    Le Comité des services communautaires et de protection a été informé de la nécessité d’ajouter du personnel pour que les résidents puissent recevoir davantage de soins infirmiers et personnels. Le maire Jim Watson et la présidente Diane Deans ont déposé une motion pour l’embauche dans les plus brefs délais, en 2018, de 35 35 employés de soutien supplémentaires, et pour l’investissement immédiat de 800 000 dollars pour une partie de l’année. Cette motion a été approuvée par le Comité.                     
     
    Ces mesures s’ajoutent à l’investissement en immobilisation d’un million de dollars recommandé pour l’amélioration urgente de divers équipements, notamment les lits et les appareils de levage, pour la formation du personnel et pour des améliorations technologiques dans les foyers de soins de longue durée. Le Comité des finances et du développement économique va examiner cette recommandation demain.
     
    Une bonne partie des 84 mesures recommandées n’a pas de répercussions budgétaires. Toutefois, le personnel présentera les besoins de financement additionnel pour réaliser le plan de travail dans le cadre du processus budgétaire de 2019.
     
    Citations
     
    « Je suis heureux que nous ayons pu agir rapidement en embauchant immédiatement 35 nouveaux préposés aux services de soutien à la personne. Ces ressources nous aiderons à résoudre certaines des difficultés les plus pressantes parmi celles que nous avons cernées. Un merci tout spécial au personnel municipal et à Greg Fougère pour le travail qu’ils ont accompli dans ce dossier. Je suis impatient de travailler avec eux pour améliorer les services que nous fournissons aux personnes âgées vivant dans les foyers de soins de longue durée de la Ville. »
    Jim Watson, maire, Ville d’Ottawa
     
    « Le vérificateur général a fait preuve de rigueur et de diligence pour produire deux rapports sur les foyers de soins de longue durée de la Ville. Je le remercie, lui et son équipe, pour un exercice dont le résultat permettra de mieux soutenir nos employés, de renforcer la gestion de nos établissements et d’offrir de meilleurs services aux 700 résidents et plus de nos foyers de soins de longue durée. »
    Conseiller Allan Hubley, président, Comité de vérification
     
    « Notre expert externe Greg Fougère présente un regard éclairé sur les forces des services de soins de longue durée de la Ville et sur les aspects à améliorer. La Ville doit répondre de façon globale et rapidement aux préoccupations soulevées. Je remercie les employés qui ont travaillé d’arrache-pied pour maintenir la qualité des services offerts dans nos foyers durant cette période d’examen. Je remercie aussi nos résidents, leurs familles et les centaines de bénévoles qui viennent en aide dans les foyers pour leur soutien continu durant cette période difficile. Notre but est d’améliorer les soins et de mieux soutenir le personnel afin d’offrir la meilleure qualité de vie possible aux résidents de nos foyers. »
    Conseillère Diane Deans, présidente, Comité des services communautaires et de protection
     
    « La recommandation du Comité d’investir de toute urgence dans l’embauche de personnel de première ligne fournissant des soins directs aux résidents, ainsi que la recommandation d’investir des fonds d’immobilisation qui sera présentée demain, permettront au personnel de procéder plus rapidement aux changements requis afin de corriger les lacunes dans nos foyers de soins de longue durée. Si elles sont approuvées par le Conseil, ces mesures feront dès cette année une grande différence pour nos résidents, leurs familles et notre personnel. »
    Steve Kanellakos, directeur municipal
  • LA NOUVELLE GALERIE D’ART D’OTTAWA ALLUME SON PHARE AU CŒUR DU CENTRE-VILLE D’OTTAWA

    Le maire Jim Watson déclare que la nouvelle galerie est « un point de rassemblement central pour notre communauté artistique dynamique, florissante et diversifiée. »

    OTTAWA, ON, 28 AVRIL 2018 – La nouvelle Galerie d’art d’Ottawa (GAO) a ouvert ses portes au public aujourd’hui, inaugurant ainsi un nouveau centre culturel dans la ville. L’ouverture marque un moment important pour la communauté artistique et pour le paysage culturel d’Ottawa qui se voit maintenant doté de salles d’expositions en mesure d’accueillir des projets spéciaux, la collection permanente de la GAO et la Collection Firestone d’art canadien.

    En plus de ses nouveaux espaces agrandis, la GAO inaugure aussi une exposition remarquable qui met en vedette la riche histoire artistique de la région. Àdisòkàmagan / Nous connaître un peu nous-mêmes / We’ll all become stories est une exposition décisive d’une ampleur inégalée qui rend hommage à plus de 6 500 ans de pratique artistique à Ottawa-Gatineau.

    « L’Ontario salue cet ajout important à la scène culturelle d’Ottawa, » a déclaré Mme Daiene Vernile, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport. « Le nouvel espace agrandi de la Galerie d’art d’Ottawa, ouvert à tous, permettra de mettre en valeur le vaste éventail d’art canadien historique et contemporain. »

    « L’ouverture de la nouvelle Galerie d’art d’Ottawa marque une étape importante pour l’histoire et pour la culture de notre ville. La GAO, nouvellement agrandie, sera un point de rassemblement central pour notre communauté artistique dynamique, florissante et diversifiée. Toutes nos félicitations aux leaders du secteur culturel local qui ont travaillé avec acharnement en partenariat avec la Ville afin de rendre réel cette vision née il y a trente ans. C’est grâce à la collaboration entre la GAO, les partenaires communautaires et les trois paliers de gouvernement, qu’Ottawa possède aujourd’hui l’endroit idéal pour ses œuvres d’art les plus importantes; un endroit où partager, avec ses citoyens et les visiteurs de partout au monde, ses trésors canadiens. »
    – Jim Watson, maire, Ville d’Ottawa

    La nouvelle GAO représente un investissement culturel important, proposant six étages et plus de 55 000 pieds carrés d’espace programmable. L’éblouissant nouvel immeuble contemporain, qui permet d’entrevoir le cœur du centre-ville, comprend des salles d’exposition conçues pour accueillir des expositions historiques, contemporaines et itinérantes périodiques, un studio d’art, deux terrasses sur les toits, une grande salle multifonction et un café, le tout dans un environnement entièrement aménagé pour un accès facile. La nouvelle GAO propose des entrées pleinement accessibles, des salles de toilettes unisexes et un service de garde d’enfants gratuit les mercredis soir ainsi que lors de vernissages. L’entrée à la nouvelle GAO est toujours libre et ses heures d’ouverture sont de 9 h à 21 h, et ce, tous les jours.

    « Imaginée en tenant compte du principe de connexion, par sa magnifique architecture et par l’approche qu’elle adopte envers la collectivité, la nouvelle Galerie d’art d’Ottawa affiche l’importance des liens. La GAO est accessible et élimine les obstacles empêchant la participation; l’entrée y est gratuite; les heures d’ouverture, attirantes. C’est une galerie qui accueille la diversité, une galerie conçue pour tous et toutes. »
    – Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction de la GAO

    La GAO fait partie d’un édifice polyvalent qui comprend aussi un complexe résidentiel privé à fins multiples, les condominiums Arthaus de DevMcGill, ainsi qu’un hôtel-boutique du Groupe Germain Hôtels.

    – 30 –

     

    Pour toute question d’ordre médiatique ou pour organiser des entrevues, veuillez communiquer avec :

    Véronique Couillard
    Galerie d’art d’Ottawa
    613-233-8699, poste 244
    613-291-1358
    vcouillard@oaggao.ca

    Andrea Chrysanthou
    Global Public Affairs
    416-797-8194
    achrysanthou@globalpublic.com

     

  • Tony Mariani reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Aujourd’hui, lors de la réunion du Conseil municipal, le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Kanata-Sud, Allan Hubley, ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville à M. Tony Mariani afin de souligner son action bénévole, en particulier son dévouement pour la communauté italienne d’Ottawa.

    Mariani participe à l’organisation de la Semaine italienne à Ottawa depuis 1975, concoctant toute une programmation pour souligner l’histoire et le patrimoine de la communauté italienne ainsi que son apport à la ville. Ces dix dernières années, il a aussi joué un grand rôle dans l’organisation du gala annuel de l’église St-Anthony, siège non officiel de la communauté italienne d’Ottawa.

    Mariani est aussi président et directeur général de Mar Gard Limited, ainsi qu’un fier allié de la fondation Fais-un-vœu de l’Est de l’Ontario, pour laquelle il a travaillé sans relâche afin d’amasser des fonds. Il a d’ailleurs été nommé membre honoraire à vie du Conseil de cette fondation en reconnaissance de son dévouement continu.

  • Le très honorable David Johnston et madame Sharon Johnston reçoivent la clé de la Ville

    Ottawa – Lors d’une cérémonie qui a eu lieu ce soir à l’hôtel de ville, le maire Jim Watson a remis la clé de la Ville au très honorable David Johnston et à madame Sharon Johnston.

    Le très honorable David Johnston a reçu ce prix en reconnaissance de son engagement indéfectible envers l’éducation, l’apprentissage et l’innovation, la jeunesse, la philanthropie et le bénévolat, et de l’insigne honneur d’avoir été gouverneur général du Canada de 2010 à 2017.

    Madame Sharon Johnston a reçu la distinction en reconnaissance de son illustre carrière en sciences de la réadaptation, marquée par son engagement inébranlable pour la santé mentale et le mieux-être ainsi que par son dévouement envers la jeunesse et les familles autochtones.

    Durant la période qu’ils ont passée à Ottawa, les Johnston ont encouragé tous les Canadiens à participer à l’édification d’une nation plus avertie et plus bienveillante.

    Citation

    « C’est pour moi un honneur que de remettre le prix le plus prestigieux de la Ville au très honorable David Johnston et à madame Sharon Johnston. Tous deux ont consacré leur vie au service à autrui et encouragé leurs concitoyens à en faire autant. Leurs apports dans les domaines du bénévolat, de la défense des droits, de la philanthropie et du leadership ont profondément marqué Ottawa et en ont fait une ville meilleure. »
    Jim Watson, maire d’Ottawa

    Faits saillants

    La clé de la Ville

    • La clé de la Ville est le prix le plus prestigieux que décerne la Ville d’Ottawa.
    • Il s’agit d’une clé ornementale que la Ville remet aux résidents, visiteurs et autres personnages distingués auxquels elle souhaite rendre hommage. Cette pratique a une valeur symbolique rappelant les villes médiévales fortifiées dont les portes étaient gardées le jour et fermées à clé la nuit. Pour celui qui la reçoit, la clé symbolise la liberté d’entrer dans la ville et d’en sortir à sa guise, comme un ami de confiance de ses résidents.
    • Ottawa a remis la clé de la Ville à plusieurs personnes et organisations, notamment :
      • Son Altesse Royale la princesse Elizabeth (devenue reine Elizabeth II)
      • Son Altesse Royale la princesse Margriet des Pays-Bas
      • L’auteure Margaret Atwood
      • Les photographes Yousuf et Malak Karsh
      • La Fondation communautaire d’Ottawa
      • L’actrice Sandra Oh
      • L’ancien capitaine des Sénateurs d’Ottawa Daniel Alfredsson
      • La très honorable Beverley McLachlin, c.p., juge en chef du Canada
      • L’animateur de Jeopardy!, Alex Trebek
      • Le journaliste dans le domaine de l’actualité, à la radio et à la télévision, Michel Picard

    Biographies

    Le très honorable David Johnston

    David Johnston, né le 28 juin 1941 à Copper Cliff, près de Sudbury en Ontario, est le fils de Dorothy Stonehouse et de Lloyd Johnston, directeur de la vente au détail d’une quincaillerie de la région.

    M. Johnston étudie à l’Université Harvard, où il obtient un baccalauréat ès arts en 1963. À deux reprises, il est sélectionné pour faire partie de l’équipe de hockey All-American, avant d’être intronisé au temple de la renommée athlétique de Harvard. Il obtient plus tard un baccalauréat en droit de l’Université de Cambridge, puis un second de l’Université Queen’s.

     

    M. Johnston entame sa carrière en 1966 comme professeur adjoint à la Faculté de droit de l’Université Queen’s. Il passe à la Faculté de droit de l’Université de Toronto en 1968, puis devient doyen de celle de l’Université Western en 1974. En 1979, il est nommé principal et vice-chancelier de l’Université McGill, poste qu’il occupe pendant 15 ans avant de reprendre ses fonctions de professeur à temps plein, cette fois à la Faculté de droit de l’Université McGill.

    En juin 1999, il devient le cinquième président et vice-chancelier de l’Université de Waterloo, où il demeure jusqu’en 2010. Il est marié à Sharon Johnston. Le couple a cinq filles et 14 petits-enfants.

    Lorsque David Johnston est devenu gouverneur général, il a demandé à tous les Canadiens de travailler ensemble à bâtir une nation plus érudite et bienveillante. Son mandat vice-royal de sept ans – le troisième en durée dans l’histoire du pays – a été marqué par l’inclusivité, le dévouement, le dynamisme et l’ambition d’édifier un pays plus averti et bienveillant et de faire du monde un endroit meilleur.

    David Johnston a été le 28e gouverneur général du Canada, en poste du 1er octobre 2010 au 2 octobre 2017.

    Madame Sharon Johnston

    Mme Sharon Johnston entame sa carrière à l’Hôpital général de Kingston, en Ontario, comme ergothérapeute en psychiatrie auprès des jeunes adultes. Elle travaille ensuite au centre de traitement Beechgrove pour les jeunes enfants souffrant de troubles d’apprentissage et de comportement. Après le déménagement de la famille Johnston à Toronto, elle se consacre à l’ergothérapie au Centre pour enfants infirmes.

    En 1966, Mme Johnston termine ses études en physiothérapie et en ergothérapie à l’Université de Toronto. Elle obtient ensuite un baccalauréat ès sciences à l’Université Western Ontario, puis une maîtrise ès sciences et un doctorat en sciences de la réadaptation à l’Université McGill. Elle rédige également un essai autobiographique qui paraît dans un recueil consacré aux femmes marquantes de Montréal.

    Passionnée d’équitation, Mme Johnston dirige pendant 12 ans un centre d’entraînement équestre à la ferme Chatterbox, en Ontario, dont elle et son mari sont les propriétaires. Son premier roman publié, intitulé Matrons and Madams, est un récit inspiré des expériences de sa grand-mère et racontant la vie dans le sud-ouest de l’Alberta à l’époque colorée qui a suivi la Grande Guerre. En juin 2016, Mme Johnston a été nommée capitaine de vaisseau honoraire du Commandement du personnel militaire des Forces armées canadiennes.

    Mme Johnston est née et a grandi à Sault Ste. Marie, en Ontario. Elle et M. Johnston ont cinq filles maintenant adultes et 14 petits-enfants.

  • La Ville annonce les cinq équipes finalistes pour la conception de la nouvelle Bibliothèque centrale

    Ottawa – Une nouvelle étape a été franchie dans le projet de construction d’une nouvelle Bibliothèque publique d’Ottawa – une installation commune de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. La demande de qualification (DDQ) lancée en mai 2017 par la Ville d’Ottawa à l’intention des services de conception professionnels s’est soldée par la sélection de cinq équipes finalistes sur les 33 candidatures reçues. Ces équipes ont été invitées à participer au processus de demande de propositions (DP).

    Les équipes retenues sont les suivantes (en ordre alphabétique) :

    • Bing Thom Architects (Canada) – GRC Architects (Canada)
    • Diamond Schmitt Architects (Canada) – KWC Architects (Canada)
    • Mecanoo International b.v. (Hollande) – NORR Architects & Engineers Ltd (Canada)
    • Patkau Architects (Canada) – MSDL Architects (Canada) – GRC Architects (Canada)
    • Schmidt/hammer/lassen/ architects (Danemark) – KPMB Architects (Canada) – Hobin Architecture Inc. (Canada)

    Comme l’exigeait la DDQ, les équipes finalistes ont fait leurs preuves en matière de conception architecturale d’un projet d’envergure, de portée et de complexité comparables, et possèdent une expérience pertinente en conception d’immeubles d’envergure nationale, provinciale, institutionnelle ou municipale, notamment des bibliothèques, des édifices d’archives, des institutions culturelles, des centres de spectacles ou des musées.

    Le processus en deux phases d’obtention de services de conception professionnels se poursuivra au cours des prochains mois, avec la DP. Lorsque l’équipe d’architectes aura été choisie, les travaux de conception s’amorceront, par la préparation des concepts initiaux et de l’avant-projet de conception. De vastes consultations publiques seront tenues, volet essentiel du processus de conception. Une fois ce processus terminé, l’appel d’offres pour la construction sera lancé.

    Citations

    « Nous venons de franchir une grande étape vers la concrétisation d’une vision de longue date d’une nouvelle Bibliothèque centrale, et sommes heureux que le processus de demande de qualification ait mené à la présélection d’équipes d’architectes au talent exceptionnel de la région, du pays et de partout dans le monde. Nous avons là une occasion unique de créer une institution emblématique de la capitale nationale, qui répondra aux besoins des résidents à titre de succursale de bibliothèque locale et de ressource pour toute la ville, qui donnera accès à tous les Canadiens aux services publics et à la collection riche et diversifiée de Bibliothèque et Archives Canada. »
    Jim Watson, maire de la ville d’Ottawa

    « La première étape du processus de demande de qualification s’est traduite par une excellente présélection d’équipes de services de conception architecturale, ce qui nous rapproche de la création d’une Bibliothèque centrale d’Ottawa emblématique. En 2015 et 2016, les résidents nous ont dit ce qu’ils voulaient en termes d’espaces et de services pour la nouvelle installation; nous savons qu’ils ont maintenant hâte de nous faire part de leurs commentaires sur la conception et sommes impatients de les entendre. »
    Le conseiller Tim Tierney, président du conseil d’administration de la Bibliothèque publique d’Ottawa

    À propos de l’installation commune de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

    Le 8 février 2017, le Conseil municipal a approuvé le projet d’installation commune de la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) et de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) pour le 557, rue Wellington.

    Le budget 2018 du gouvernement canadien prévoit du financement pour la collaboration de Bibliothèque et Archives Canada avec la Bibliothèque publique d’Ottawa pour l’aménagement d’une installation commune. Avec l’engagement officiel du gouvernement fédéral en poche concernant la participation de BAC, la Ville d’Ottawa, la BPO et BAC sont prêtes à aller de l’avant pour créer une nouvelle installation d’importance nationale.

    Un rapport sur le projet d’installation commune de la BPO et de BAC devrait être présenté au Conseil municipal et au conseil d’administration de la Bibliothèque publique d’Ottawa au printemps 2018. Il portera sur :

    • l’entente de gouvernance entre la BPO, BAC et la Ville d’Ottawa;
    • la stratégie de financement de la BPO et de la Ville d’Ottawa;
    • l’aliénation de la succursale Centrale;
    • les recommandations issues de l’étude sur le stationnement.

    Site Web
    ottawacentrallibrary.ca/fr

Page 1 sur 3112345...102030...Dernière page »