• John Brummell reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Ottawa – Le maire Jim Watson, le conseiller du quartier Stittsville Shad Qadri et le conseiller du quartier Rideau-Goulbourn Scott Moffatt ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville à John Brummell à la réunion du Conseil municipal d’aujourd’hui.

    John Brummel est un membre exceptionnel de la communauté de Stittsville depuis plus de 30 ans. L’intégrité journalistique, l’indéfectible initiative et la jovialité de ce journaliste-photographe du Stittsville News ont accentué l’intérêt des résidents pour les nouvelles locales et ont donné un sens à ces dernières. La présence de John et de son fidèle appareil est devenue légendaire. Ses reportages et ses photos ont d’ailleurs joué un rôle dans l’édification d’un esprit et d’une fierté communautaires.

    John a contribué à de nombreux projets collectifs, comme le gala annuel des Stittsville Appreciation Awards et les expositions d’animaux d’élevage des clubs 4-H aux foires de Carp et de Richmond. Récemment, il a prêté main-forte pour la cérémonie de retour de la médaillée d’or olympique Erica Wiebe, née à Stittsville, et pour le projet de renommer le gymnase en son honneur.

    Bon nombre de parents et de grands-parents ont éprouvé de la fierté quand ils ont vu leur rejeton dans un journal stittsvillois. Et quand les gens y voient leurs voisins et leurs concitoyens, c’est toute la communauté qui se resserre. Mais le rôle de John ne s’arrête pas là! Il est aussi l’un des grands alliés du club de patinage de Goulbourn, et son travail communautaire a été reconnu il y a quelques années lorsqu’il a reçu le prix de résident de l’année de la Chambre de commerce de Kanata pour Goulbourn. En 2013, il a reçu le prix d’aîné de l’année pour sa contribution au mieux-être de Stittsville. Il a été membre actif et président du Club Lions de Stittsville, et il a contribué à l’implantation du club Rotary d’Ottawa-Stittsville, dont il demeure membre honoraire.

    John a aussi eu le privilège d’inaugurer officiellement l’édition 2016 de la foire de Richmond, lors de laquelle il a reçu la distinction honorifique de l’Ontario Association of Agricultural Societies. Avec l’enthousiasme qu’on lui connaît, il continue de soutenir la vie communautaire de Stittsville et d’y participer. Quoi qu’il fasse, il affiche un sourire jovial et une attitude coopérative. Il se passionne en outre pour la préservation de l’identité stittsvilloise et ne se gêne pas pour rappeler aux promoteurs immobiliers et aux gens d’affaires de la communauté qu’ils sont à Stittsville, et non à Kanata.