110 Laurier Ave. West Ottawa, ON K1P 1J1
(613) 580-2496
Jim.Watson@Ottawa.ca

Le Budget 2019 bâtit une ville dotée de logements abordables plus nombreux, de meilleurs routes et trottoirs, d’un réseau de transport en commun plus étendu et de collectivités plus sûres

Le Budget 2019 bâtit une ville dotée de logements abordables plus nombreux, de meilleurs routes et trottoirs, d’un réseau de transport en commun plus étendu et de collectivités plus sûres

Ottawa – Le budget préliminaire de 2019 déposé aujourd’hui à la réunion du Conseil municipal est un plan financier prudent. Il prévoit d’accroître les investissements afin de construire plus de logements abordables, de combler le déficit d’infrastructures, d’étendre le réseau public de transport en commun et de renforcer la sécurité dans les collectivités d’Ottawa. 

En 2019, la Ville prévoit investir 15 millions de dollars afin de construire d’autres logements abordables pour ses résidents. Ce financement permettra à la Ville de lancer la construction d’environ 125 logements abordables cette année. Advenant que d’autres ordres de gouvernement consentent une somme équivalente à cet investissement municipal sans précédent, le double de logements, soit jusqu’à 250, pourrait être construit. Bon nombre de ces logements seront construits à proximité des stations de transport en commun ou de trains légers. La Ville contribue 111 millions de dollars pour les programmes de soutien au logement et à la lutte contre l’itinérance tels que le logement social, l’allocation au logement, les services de soutien et les initiatives de lutte contre l’itinérance.

« L’économie d’Ottawa est en plein essor, mais il ne faut pas perdre de vue nos résidents les plus vulnérables. Cela étant, nous proposons le plus important investissement en un an dans le logement abordable de l’histoire de la ville, a dit le maire Jim Watson. Nous mettons tout en œuvre pour que la ville demeure abordable tout en fournissant de meilleures routes, de meilleurs services de transport en commun et des collectivités plus sûres ».

Le déficit d’infrastructures représente la différence entre ce que la Ville dépense et ce qu’elle devrait dépenser pour maintenir ses infrastructures en bon état. L’augmentation proposée de trois pour cent de la taxe foncière permettra à la Ville d’investir 9,8 millions de dollars de plus dans les routes et les autres infrastructures municipales, comme les trottoirs, les bâtiments et les ponts. En augmentant nos investissements de huit pour cent, à savoir de 118,7 millions de dollars à 128,5 millions, nous comblerons le déficit d’infrastructures d’ici les cinq prochaines années, deux fois plus rapidement que prévu.

Le budget proposé prévoit 49 millions de dollars pour le réasphaltage et la réfection des routes, en hausse par rapport à 35,5 millions en moyenne par année au cours du précédent mandat du Conseil.

Le budget préliminaire prévoit des dépenses de 340 millions de dollars en 2019 pour les infrastructures, notamment les routes, les ponts, les bâtiments, les conduites principales d’eau, les égouts et les infrastructures de transport en commun.

« Le budget proposé en 2019 comprend des fonds destinés aux services de première ligne, comme les soins de longue durée et les services de paramédics, a dit le directeur municipal Steve Kanellakos. L’organisation entend équilibrer les priorités de notre communauté et offrir un excellent service à nos résidents, commerçants et visiteurs ».

Le budget de fonctionnement financé par les taxes s’établit à 3,2 milliards de dollars, en hausse de 85 millions par rapport à 2018.

En réponse à l’Examen indépendant des services de soins de longue durée, le plan budgétaire prévoit une somme de 5,7 millions de dollars pour soutenir les soins aux résidents et la qualité de vie dans les établissements de soins de longue durée de la Ville, y compris l’embauche de 46 nouveaux employés.

Le budget prévoit 3,4 millions de dollars en 2019 et 5,1 millions de dollars sur une base annuelle par la suite pour l’aménagement de nouveaux parcours de transport en commun afin de répondre aux besoins émergents là où il y a une demande considérable de service. Le budget préliminaire de 2019 comprend un montant additionnel de 7,8 millions de dollars pour l’achat d’autobus afin d’étendre les services dans la ville. Il prévoit aussi 22,4 millions pour remettre en état les autobus et 55,2 millions pour remplacer 79 vieux autobus. La Ville dépensera 4,2 millions de dollars pour accroître les mesures de régulation de la circulation dans les couloirs prioritaires de transport en commun. Le service de transport en commun gratuit pour les aînés, offert le dimanche et le mercredi, figure dans le Budget 2019. 

Le budget préliminaire de 2019 comporte des mesures pour améliorer la qualité de vie dans les quartiers, comme un plan de reboisement des secteurs frappés par les tornades de 2018. Pendant le présent mandat du Conseil, 1,49 million de dollars seront alloués annuellement à la plantation d’arbres et à la régénération du couvert forestier dans les collectivités rurales, suburbaines et urbaines d’Ottawa. Les Services forestiers entreprendront dès ce printemps la plantation d’arbres dans les zones touchées par les tornades et ces efforts de plantation se poursuivront à l’automne de 2019 et de 2020.  

Le budget prévoit une augmentation de 25 pour cent du financement alloué aux projets de modération de la circulation dans la ville émanant des quartiers, une hausse de 40 000 à 50 000 dollars par quartier. Pour appuyer le dynamisme des quartiers, le budget préliminaire prévoit une réduction de 50 pour cent des droits pour permis de terrasse, une économie d’environ 3 200 dollars par année pour un restaurant moyen.

Le budget préliminaire limite à trois pour cent la hausse de la taxe foncière résidentielle. L’augmentation proposée, y compris la taxe pour le transport en commun, correspond à 113 dollars pour une maison en zone urbaine de taille moyenne, ce qui représente moins de 10 dollars par mois.

Le budget préliminaire de 2019 financé par les redevances, qui soutient les infrastructures d’eau, d’eaux usées et d’eaux pluviales, prévoit une hausse des redevances pour l’eau de 4,8 pour cent dans les secteurs urbains, conformément au plan financier à long terme du Conseil pour ces services. Cette hausse représente 36 dollars par année pour un ménage de taille moyenne.

Le budget préliminaire de 2019 affecte 12 millions de dollars pour les ponceaux dans les secteurs ruraux afin de faciliter le drainage et de prévenir les inondations.

Il prévoit également 70,8 millions de dollars pour l’entretien hivernal, une hausse de 2,4 millions.

Le plan de dépenses proposé sera étudié par tous les comités permanents, et ensuite par le Conseil le mercredi 6 mars 2019.

Les résidentes et résidents peuvent:

  • S’inscrire au titre de délégation publique à la réunion d’examen budgétaire de l’un ou de l’autre des comités, des conseils ou des commissions.
    • Ils pourront présenter un exposé de cinq minutes dans le cadre de ces réunions, qui auront lieu du 14 février au 5 mars prochain. Une liste des réunions prochaines est affichée sur ottawa.ca/budget.
  • Communiquer avec votre conseillère ou conseiller municipal pour exprimer leur point de vue sur le budget préliminaire de 2019.
  • Envoyer un courriel budget@ottawa.ca
  • Envoyer un gazouillis à @ottawaville au moyen du mot-clic #ottbudget.
  • Composer le 3-1-1/613-580-2400 (ATS 613-580-2401).