110 Laurier Ave. West Ottawa, ON K1P 1J1
(613) 580-2496
Jim.Watson@Ottawa.ca

Le Sommet sur l’éducation et l’économie favorise une collaboration accrue entre les leaders gouvernementaux et les chefs de file des milieux de l’éducation et des affaires

Le Sommet sur l’éducation et l’économie favorise une collaboration accrue entre les leaders gouvernementaux et les chefs de file des milieux de l’éducation et des affaires

Le Sommet sur l’éducation et l’économie, qui s’est tenu aujourd’hui à l’hôtel de ville d’Ottawa, a jeté des bases solides pour une collaboration locale à long terme entre les conseils scolaires, les établissements d’enseignement postsecondaire, les gouvernements et les partenaires du secteur privé, les ONG et les étudiants. L’objectif : créer plus d’occasions d’emplois pour nos étudiants et accroître la prospérité économique à long terme de la Ville en multipliant les entreprises en démarrage et les emplois à Ottawa.

« Le Sommet sur l’éducation et l’économie n’était que le début de la conversation que doivent avoir les principaux partenaires des secteurs de l’éducation et de l’économie, a déclaré le maire Jim Watson. Cette approche axée sur la collaboration en matière d’éducation fait d’Ottawa un endroit encore plus attrayant pour étudier et poursuivre une carrière, un endroit qui offre aux étudiants plus d’occasions d’emploi et où ceux-ci peuvent acquérir les compétences exigées de la main‑d’œuvre d’aujourd’hui. »

Plus de 250 étudiants et intervenants ont participé à ce sommet d’une journée. Plusieurs personnalités ont donné une allocution, notamment Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, le maire Watson, le conseiller Riley Brockington, président du Sommet, et M. Jonathan Lister, vice-président des solutions de vente pour les Amériques et responsable du Canada à LinkedIn.

« Le Sommet a confirmé l’engagement de tous nos principaux partenaires à offrir aux étudiants des occasions d’acquérir les compétences et l’expérience dont ils auront besoin pour exceller lorsqu’ils entreront sur le marché du travail local, a déclaré le conseiller Brockington. Ainsi, les étudiants profiteront d’un meilleur accès aux formations, aux stages et aux possibilités d’emploi après leurs études, et notre Ville pourra tirer profit d’une main‑d’œuvre innovante et entreprenante. »

« Notre objectif est de créer des occasions de prospérité économique pour l’ensemble de la population active, explique M. Lister. Plus de 60 % de celle-ci est sur LinkedIn. Nous disposons donc d’une mine de renseignements sur le marché du travail national et local. Nous sommes fiers de nous associer à la Ville d’Ottawa pour favoriser une plus grande collaboration entre les employeurs et les éducateurs. »

Pendant la journée, les participants au Sommet ont assisté à des discussions d’atelier sur des sujets tels que l’attraction et la rétention des étudiants, l’apprentissage intégré au travail, l’entrepreneuriat et le cheminement vers l’emploi.

Les ateliers du Sommet étaient animés par des chefs de file des milieux de l’éducation et des affaires, notamment :

  • Jaswinder Kaur, Ph. D., directrice, Inde et marchés émergents, Kivuto Solutions Inc.;
  • Scott Bowman, directeur, Relations avec le gouvernement, Futurpreneur;
  • Ritch Dusome, président-directeur général, Centre of Excellence in Next Generation Networks;
  • Kathy McKinley, présidente-directrice générale, Réseau d’Ottawa pour l’éducation;
  • Malcolm Butler, Ph. D., doyen de la faculté des sciences, Université Carleton;
  • David Ritonja, vice-président, Unité opérationnelle d’accès aux services à large bande en Amérique du Nord, Nokia Networks;
  • Bruce Lazenby, responsable de la prospection, The Regional Group;
  • Christine Donoghue, présidente par intérim, Commission de la fonction publique du Canada.

Le Sommet a renforcé certains éléments fondamentaux de la stratégie de développement économique de la Ville, qui vise à favoriser la croissance et la résilience économiques :

  • Attirer à Ottawa des étudiants et des personnes talentueuses du Canada et du monde entier;
  • Inciter les personnes talentueuses à rester à Ottawa;
  • Attirer des entreprises et des investissements financiers;
  • Aider et soutenir l’entrepreneuriat et les petites entreprises.