OC Transpo amorce l’ajout de 66 000 heures additionnelles pour améliorer le service

Ottawa - OC Transpo améliore son service en ajoutant quelque 66 000 heures de service afin de répondre à la croissance de la demande et à l’achalandage. Dans le budget de 2012, un investissement supplémentaire de 5,5 millions de dollars a été accordé afin d’accroître la fréquence et la fiabilité du transport en commun tout en améliorant le service à la clientèle sur le réseau.

« Avec un achalandage record, il est important d’apporter des investissements ciblés qui reflètent la croissance de notre réseau de transport en commun, a déclaré le maire Jim Watson. Ces services améliorés seront utiles pour les déplacements quotidiens des usagers tout en assurant qu’OC Transpo puisse poursuivre son cheminement vers la viabilité. »

« OC Transpo améliore son service en fonction des données observées sur l’utilisation de son réseau et des commentaires obtenus de la clientèle, des chauffeurs, des groupes communautaires et des entreprises », a souligné la conseillère Diane Deans, présidente de la Commission du transport en commun.

Les fonds supplémentaires seront répartis en fonction des données d’utilisation du réseau à l’automne, de sorte à améliorer la capacité des circuits les plus achalandés, notamment les suivants : 2, 4, 5, 16, 30, 87, 93, 94, 95, 96, 97, 106, 111, 118, 120, 143, 148, 169, 261, 263 et 691. De plus, les circuits 4, 38, 60, 62, 87, 93 et 114 bénéficieront de l’ajout de quelques autobus articulés aux principales heures d’achalandage, et ce, tout au long de la journée. Enfin, pour assurer la fiabilité du service, des ressources additionnelles seront attribuées à divers circuits (p. ex., 129) afin de répondre aux problèmes quotidiens de ponctualité et de performance au fur et à mesure qu’ils se présentent. 

Les augmentations de service commenceront le lundi 9 janvier, soit le premier jour du service complet de la nouvelle année. 

Cinq circuits feront l’objet de certains ajustements qui permettront d’améliorer les connexions comme suit :

  • Circuit 5 – deux trajets en dehors des heures de pointe seront ajoutés les jours de semaine entre Sandy Hill, l’ancien quartier d’Ottawa-Est et l’Hôpital d’Ottawa, ce qui améliorera les connexions en direction du campus général, du CHEO et du Centre de réadaptation.
  • Circuit 16 – deux trajets en dehors des heures de pointe seront ajoutés les jours de semaine entre Sandy Hill et la rue Rideau, pour améliorer les connexions vers des secteurs commerciaux.
  • Circuit 93 – quatre trajets pendant la période de pointe du matin seront rallongés pour desservir la promenade Innovation à Kanata-Nord à partir de la station LeBreton au centre-ville.
  • Circuit 106 – le circuit desservira tous les emplacements situés le long du chemin des hôpitaux, du lundi au vendredi, de 7 h à 19 h. Il remplacera le service de navette actuellement en place. Des trajets tôt le matin, en soirée et les fins de semaine desserviront le campus général et CHEO.
  • Circuit 169 – le circuit sera modifié pour offrir cinq nouveaux trajets qui desserviront Solandt, Hines et Innovation, de sorte que les personnes travaillant à Kanata-Nord puissent bénéficier de meilleures connexions. Un trajet le matin et un autre l’après-midi continueront de desservir Herzberg au sud de Carling.

Les améliorations apportées aux circuits 5, 16 et 93 commenceront le 9 janvier, alors que celles apportées aux circuits 106 et 169 entreront en vigueur dès le 28 décembre.

OC Transpo encourage les utilisateurs de son service de transport à utiliser le planificateur rapide mis à leur disposition sur son site octranspo.com. Ils pourront ainsi savoir comment profiter de ces nouvelles améliorations. Pour obtenir de plus amples renseignements, les horaires d’autobus et de l’aide pour planifier leurs trajets, les clients d’OC Transpo peuvent visiter le site octranspo.com ou composer le 613-741-4390. Ils peuvent aussi connaître les heures d’arrivée des autobus en appelant le service automatisé au 613-560-1000 ou en envoyant un message texte au 560560 complété des quatre chiffres de leur arrêt d’autobus, et ce, jusqu’à six jours à l’avance.