• Tony Mariani reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Aujourd’hui, lors de la réunion du Conseil municipal, le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Kanata-Sud, Allan Hubley, ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville à M. Tony Mariani afin de souligner son action bénévole, en particulier son dévouement pour la communauté italienne d’Ottawa.

    Mariani participe à l’organisation de la Semaine italienne à Ottawa depuis 1975, concoctant toute une programmation pour souligner l’histoire et le patrimoine de la communauté italienne ainsi que son apport à la ville. Ces dix dernières années, il a aussi joué un grand rôle dans l’organisation du gala annuel de l’église St-Anthony, siège non officiel de la communauté italienne d’Ottawa.

    Mariani est aussi président et directeur général de Mar Gard Limited, ainsi qu’un fier allié de la fondation Fais-un-vœu de l’Est de l’Ontario, pour laquelle il a travaillé sans relâche afin d’amasser des fonds. Il a d’ailleurs été nommé membre honoraire à vie du Conseil de cette fondation en reconnaissance de son dévouement continu.

  • Le très honorable David Johnston et madame Sharon Johnston reçoivent la clé de la Ville

    Ottawa – Lors d’une cérémonie qui a eu lieu ce soir à l’hôtel de ville, le maire Jim Watson a remis la clé de la Ville au très honorable David Johnston et à madame Sharon Johnston.

    Le très honorable David Johnston a reçu ce prix en reconnaissance de son engagement indéfectible envers l’éducation, l’apprentissage et l’innovation, la jeunesse, la philanthropie et le bénévolat, et de l’insigne honneur d’avoir été gouverneur général du Canada de 2010 à 2017.

    Madame Sharon Johnston a reçu la distinction en reconnaissance de son illustre carrière en sciences de la réadaptation, marquée par son engagement inébranlable pour la santé mentale et le mieux-être ainsi que par son dévouement envers la jeunesse et les familles autochtones.

    Durant la période qu’ils ont passée à Ottawa, les Johnston ont encouragé tous les Canadiens à participer à l’édification d’une nation plus avertie et plus bienveillante.

    Citation

    « C’est pour moi un honneur que de remettre le prix le plus prestigieux de la Ville au très honorable David Johnston et à madame Sharon Johnston. Tous deux ont consacré leur vie au service à autrui et encouragé leurs concitoyens à en faire autant. Leurs apports dans les domaines du bénévolat, de la défense des droits, de la philanthropie et du leadership ont profondément marqué Ottawa et en ont fait une ville meilleure. »
    Jim Watson, maire d’Ottawa

    Faits saillants

    La clé de la Ville

    • La clé de la Ville est le prix le plus prestigieux que décerne la Ville d’Ottawa.
    • Il s’agit d’une clé ornementale que la Ville remet aux résidents, visiteurs et autres personnages distingués auxquels elle souhaite rendre hommage. Cette pratique a une valeur symbolique rappelant les villes médiévales fortifiées dont les portes étaient gardées le jour et fermées à clé la nuit. Pour celui qui la reçoit, la clé symbolise la liberté d’entrer dans la ville et d’en sortir à sa guise, comme un ami de confiance de ses résidents.
    • Ottawa a remis la clé de la Ville à plusieurs personnes et organisations, notamment :
      • Son Altesse Royale la princesse Elizabeth (devenue reine Elizabeth II)
      • Son Altesse Royale la princesse Margriet des Pays-Bas
      • L’auteure Margaret Atwood
      • Les photographes Yousuf et Malak Karsh
      • La Fondation communautaire d’Ottawa
      • L’actrice Sandra Oh
      • L’ancien capitaine des Sénateurs d’Ottawa Daniel Alfredsson
      • La très honorable Beverley McLachlin, c.p., juge en chef du Canada
      • L’animateur de Jeopardy!, Alex Trebek
      • Le journaliste dans le domaine de l’actualité, à la radio et à la télévision, Michel Picard

    Biographies

    Le très honorable David Johnston

    David Johnston, né le 28 juin 1941 à Copper Cliff, près de Sudbury en Ontario, est le fils de Dorothy Stonehouse et de Lloyd Johnston, directeur de la vente au détail d’une quincaillerie de la région.

    M. Johnston étudie à l’Université Harvard, où il obtient un baccalauréat ès arts en 1963. À deux reprises, il est sélectionné pour faire partie de l’équipe de hockey All-American, avant d’être intronisé au temple de la renommée athlétique de Harvard. Il obtient plus tard un baccalauréat en droit de l’Université de Cambridge, puis un second de l’Université Queen’s.

     

    M. Johnston entame sa carrière en 1966 comme professeur adjoint à la Faculté de droit de l’Université Queen’s. Il passe à la Faculté de droit de l’Université de Toronto en 1968, puis devient doyen de celle de l’Université Western en 1974. En 1979, il est nommé principal et vice-chancelier de l’Université McGill, poste qu’il occupe pendant 15 ans avant de reprendre ses fonctions de professeur à temps plein, cette fois à la Faculté de droit de l’Université McGill.

    En juin 1999, il devient le cinquième président et vice-chancelier de l’Université de Waterloo, où il demeure jusqu’en 2010. Il est marié à Sharon Johnston. Le couple a cinq filles et 14 petits-enfants.

    Lorsque David Johnston est devenu gouverneur général, il a demandé à tous les Canadiens de travailler ensemble à bâtir une nation plus érudite et bienveillante. Son mandat vice-royal de sept ans – le troisième en durée dans l’histoire du pays – a été marqué par l’inclusivité, le dévouement, le dynamisme et l’ambition d’édifier un pays plus averti et bienveillant et de faire du monde un endroit meilleur.

    David Johnston a été le 28e gouverneur général du Canada, en poste du 1er octobre 2010 au 2 octobre 2017.

    Madame Sharon Johnston

    Mme Sharon Johnston entame sa carrière à l’Hôpital général de Kingston, en Ontario, comme ergothérapeute en psychiatrie auprès des jeunes adultes. Elle travaille ensuite au centre de traitement Beechgrove pour les jeunes enfants souffrant de troubles d’apprentissage et de comportement. Après le déménagement de la famille Johnston à Toronto, elle se consacre à l’ergothérapie au Centre pour enfants infirmes.

    En 1966, Mme Johnston termine ses études en physiothérapie et en ergothérapie à l’Université de Toronto. Elle obtient ensuite un baccalauréat ès sciences à l’Université Western Ontario, puis une maîtrise ès sciences et un doctorat en sciences de la réadaptation à l’Université McGill. Elle rédige également un essai autobiographique qui paraît dans un recueil consacré aux femmes marquantes de Montréal.

    Passionnée d’équitation, Mme Johnston dirige pendant 12 ans un centre d’entraînement équestre à la ferme Chatterbox, en Ontario, dont elle et son mari sont les propriétaires. Son premier roman publié, intitulé Matrons and Madams, est un récit inspiré des expériences de sa grand-mère et racontant la vie dans le sud-ouest de l’Alberta à l’époque colorée qui a suivi la Grande Guerre. En juin 2016, Mme Johnston a été nommée capitaine de vaisseau honoraire du Commandement du personnel militaire des Forces armées canadiennes.

    Mme Johnston est née et a grandi à Sault Ste. Marie, en Ontario. Elle et M. Johnston ont cinq filles maintenant adultes et 14 petits-enfants.

  • La Ville annonce les cinq équipes finalistes pour la conception de la nouvelle Bibliothèque centrale

    Ottawa – Une nouvelle étape a été franchie dans le projet de construction d’une nouvelle Bibliothèque publique d’Ottawa – une installation commune de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. La demande de qualification (DDQ) lancée en mai 2017 par la Ville d’Ottawa à l’intention des services de conception professionnels s’est soldée par la sélection de cinq équipes finalistes sur les 33 candidatures reçues. Ces équipes ont été invitées à participer au processus de demande de propositions (DP).

    Les équipes retenues sont les suivantes (en ordre alphabétique) :

    • Bing Thom Architects (Canada) – GRC Architects (Canada)
    • Diamond Schmitt Architects (Canada) – KWC Architects (Canada)
    • Mecanoo International b.v. (Hollande) – NORR Architects & Engineers Ltd (Canada)
    • Patkau Architects (Canada) – MSDL Architects (Canada) – GRC Architects (Canada)
    • Schmidt/hammer/lassen/ architects (Danemark) – KPMB Architects (Canada) – Hobin Architecture Inc. (Canada)

    Comme l’exigeait la DDQ, les équipes finalistes ont fait leurs preuves en matière de conception architecturale d’un projet d’envergure, de portée et de complexité comparables, et possèdent une expérience pertinente en conception d’immeubles d’envergure nationale, provinciale, institutionnelle ou municipale, notamment des bibliothèques, des édifices d’archives, des institutions culturelles, des centres de spectacles ou des musées.

    Le processus en deux phases d’obtention de services de conception professionnels se poursuivra au cours des prochains mois, avec la DP. Lorsque l’équipe d’architectes aura été choisie, les travaux de conception s’amorceront, par la préparation des concepts initiaux et de l’avant-projet de conception. De vastes consultations publiques seront tenues, volet essentiel du processus de conception. Une fois ce processus terminé, l’appel d’offres pour la construction sera lancé.

    Citations

    « Nous venons de franchir une grande étape vers la concrétisation d’une vision de longue date d’une nouvelle Bibliothèque centrale, et sommes heureux que le processus de demande de qualification ait mené à la présélection d’équipes d’architectes au talent exceptionnel de la région, du pays et de partout dans le monde. Nous avons là une occasion unique de créer une institution emblématique de la capitale nationale, qui répondra aux besoins des résidents à titre de succursale de bibliothèque locale et de ressource pour toute la ville, qui donnera accès à tous les Canadiens aux services publics et à la collection riche et diversifiée de Bibliothèque et Archives Canada. »
    Jim Watson, maire de la ville d’Ottawa

    « La première étape du processus de demande de qualification s’est traduite par une excellente présélection d’équipes de services de conception architecturale, ce qui nous rapproche de la création d’une Bibliothèque centrale d’Ottawa emblématique. En 2015 et 2016, les résidents nous ont dit ce qu’ils voulaient en termes d’espaces et de services pour la nouvelle installation; nous savons qu’ils ont maintenant hâte de nous faire part de leurs commentaires sur la conception et sommes impatients de les entendre. »
    Le conseiller Tim Tierney, président du conseil d’administration de la Bibliothèque publique d’Ottawa

    À propos de l’installation commune de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

    Le 8 février 2017, le Conseil municipal a approuvé le projet d’installation commune de la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) et de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) pour le 557, rue Wellington.

    Le budget 2018 du gouvernement canadien prévoit du financement pour la collaboration de Bibliothèque et Archives Canada avec la Bibliothèque publique d’Ottawa pour l’aménagement d’une installation commune. Avec l’engagement officiel du gouvernement fédéral en poche concernant la participation de BAC, la Ville d’Ottawa, la BPO et BAC sont prêtes à aller de l’avant pour créer une nouvelle installation d’importance nationale.

    Un rapport sur le projet d’installation commune de la BPO et de BAC devrait être présenté au Conseil municipal et au conseil d’administration de la Bibliothèque publique d’Ottawa au printemps 2018. Il portera sur :

    • l’entente de gouvernance entre la BPO, BAC et la Ville d’Ottawa;
    • la stratégie de financement de la BPO et de la Ville d’Ottawa;
    • l’aliénation de la succursale Centrale;
    • les recommandations issues de l’étude sur le stationnement.

    Site Web
    ottawacentrallibrary.ca/fr

  • Encore plus facile à Ottawa d’utiliser sa carte PRESTO

    Ottawa – Le maire Jim Watson, Stephen Blais, président de la Commission du transport en commun, Garry Griffin, directeur de district pour Shoppers Drug Mart, et Annalise Czerny, vice-présidente aux Opérations pour PRESTO, se trouvaient aujourd’hui au Shoppers Drug Mart de Barrhaven afin d’annoncer le déploiement des services PRESTO dans des commerces d’Ottawa.

    Les usagers du transport en commun pourront se procurer leur laissez-passer mensuel, charger des fonds sur leur carte PRESTO, vérifier leur solde et appliquer les tarifs réduits auxquels ils sont admissibles selon leur âge dans 66 Shoppers Drug Mart, Loblaws et Real Canadian Superstore à Ottawa. Le déploiement des nouveaux points de service dans ces commerces d’Ottawa se déroule par étape; ils devraient tous être en mesure d’offrir des services PRESTO d’ici la fin de mai. Pour une liste à jour des points de service, rendez-vous à octranspo.com ou à prestocard.ca.

    L’ajout de 66 nouveaux points de service, soit 51 Shoppers Drug Mart, 12 Loblaws et 3 Real Canadian Superstore, facilitera les transactions PRESTO des usagers du transport en commun. Lorsque les clients chargeront des fonds sur leur carte PRESTO à l’un ou l’autre de ces magasins, leur solde sera immédiatement accessible.

    Les nouveaux détenteurs du laissez-passer communautaire et de l’EquiPass devront, quant à eux, faire appliquer leur tarif réduit pour la première fois à l’un des quatre centres de service à la clientèle d’OC Transpo. Une fois le tarif appliqué, ils pourront charger leur laissez-passer mensuel ou des fonds à l’un ou l’autre de ces magasins d’Ottawa, ou le faire en ligne.

    Les usagers du transport en commun pourront continuer à se procurer des produits PRESTO aux quatre centres de service à la clientèle d’OC Transpo, aux trois centres du service à la clientèle de ServiceOttawa et aux distributrices de billets des stations Carling, Carleton, Mooney’s Bay et Greenboro. Ils pourront aussi charger des fonds sur leur carte et vérifier leur solde en ligne à prestocard.ca.

    Les cartes PRESTO achetées dans les magasins Shoppers Drug Mart, Loblaws et Superstore auront un nouveau design et seront noires. Elles fonctionneront de la même façon que les cartes vertes.

    Pour en savoir plus, rendez-vous à octranspo.com ou prestocard.ca.

    Pour de plus amples renseignements sur les programmes et les services de la Ville, rendez-vous à ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

    Citations

    « L’ajout de 66 nouveaux points de service dans Ottawa sera vraiment avantageux pour les usagers de notre réseau de transport en commun, qui pourront acheter des titres d’OC Transpo tout en faisant leurs courses. Comme ces points de service sont dans des magasins situés un peu partout dans la ville, les gens pourront éviter les longues files d’attente à la fin du mois pour le simple chargement du laissez-passer mensuel sur leur carte PRESTO. »
    Maire Jim Watson, Ville d’Ottawa

    « Rendre le transport en commun plus commode est essentiel pour accroître l’achalandage du réseau et gérer la congestion dans nos villes. C’est pourquoi nous élargissons l’accès à PRESTO et travaillons avec nos partenaires municipaux, comme la Ville d’Ottawa, à développer le transport en commun pour les navetteurs et les familles dans toute la province. »
    Kathryn McGarry, ministre du Transport

    « Nous sommes satisfaits du déploiement de PRESTO à ce jour et nous savons que ce service épargnera beaucoup de temps à nos clients. Cette annonce de services étendus veut dire plus de commodité pour les usagers du transport en commun de la province. »
    Ken Kirkwood, directeur principal, gestion des catégories, Shoppers Drug Mart

    « Nous sommes vraiment heureux d’offrir aux usagers du transport en commun d’Ottawa, grâce à notre partenariat avec Loblaws, des options plus pratiques pour se procurer et charger leur carte PRESTO. Nous savons qu’avec cette expansion importante du réseau de points de service PRESTO, il sera plus facile pour les usagers de choisir et d’utiliser la carte PRESTO. Nous nous rapprochons ainsi de notre objectif de faire du transport en commun un choix plus pratique et accessible pour tous. »
    Phil Verster, PDG, Metrolinx

    Faits en bref

    • Les transactions sur la carte PRESTO peuvent se faire en ligne ou dans 77 points de service dans la ville, à savoir :
      • 51 Shoppers Drug Mart
      • 12 Loblaws
      • 3 Real Canadian Superstore
      • 4 centres de service à la clientèle d’OC Transpo
      • 3 centres du service à la clientèle de ServiceOttawa
      • 4 distributrices de billets aux stations Carling, Carleton, Mooney’s Bay et Greenboro
    • Prix d’achat d’une carte PRESTO : 6 $
    • L’utilisation de la carte PRESTO au lieu d’argent comptant permet d’économiser 0,05 $ sur chaque aller simple.

    Site Web
    OC Transpo
    PRESTO

    Médias sociaux
    Facebook
    Twitter
    Instagram

  • Dallas Greeley reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Dallas Greeley a reçu aujourd’hui le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire, lors de la réunion du Conseil municipal. Le prix lui a été remis par le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Rivière, Riley Brockington.

    Dallas Greeley a commencé à faire du bénévolat il y a 12 ans, au salon de thé du Lieu historique national du domaine Billings. Elle a depuis élargi ses activités bénévoles pour appuyer les musées de la Ville d’Ottawa dans d’autres sphères, notamment au sein des programmes pour enfants, de l’entretien des domaines (peinture des clôtures, jardinage), des Portes ouvertes Ottawa, ou lors des entrevues, de la formation et du mentorat des bénévoles potentiels. Elle nous a montré que l’on pouvait compter sur elle et nous a convaincus de sa passion pour le service à la clientèle. Dallas Greeley est une ambassadrice précieuse auprès du public et des autres bénévoles.

    Ayant effectué plus de deux mille heures de bénévolat, Dallas Greeley est un modèle en matière d’engagement communautaire au sein des musées. Son service à la clientèle est exceptionnel et elle n’hésite pas à fournir des commentaires, des idées et des suggestions pour améliorer le fonctionnement des musées.

    Les heures de bénévolat de Dallas Greeley au musée, au cours de ces douze années, demeurent inégalées. Elle s’applique toujours à faire en sorte que les visiteurs de tous les âges sont bien accueillis et que l’on reste bien à leur écoute pendant leur visite du musée. Nombreux sont ceux qui demandent de ses nouvelles lors de leurs prochaines visites.

  • Le maire Watson annonce les gagnants du concours Maire d’un jour

    Ottawa —  Le maire Jim Watson a dévoilé aujourd’hui les gagnants du premier concours Maire d’un jour. Madison Richmire, étudiante de dixième année à l’École secondaire A.Y. Jackson, et Jackson Millenor, étudiant de dixième année à l’École secondaire catholique St. Peter, ont remporté le concours grâce à leurs idées exceptionnelles et innovatrices pour faire d’Ottawa un meilleur endroit où vivre.

    Les suggestions de Madison en matière de modes de transport actifs et d’activités récréatives, comme l’ajout de circuits d’autobus d’OC Transpo et de nouvelles pistes cyclables et l’aménagement d’un plus grand nombre d’espaces extérieurs et d’installations sportives pour les jeunes, auraient pour effet d’améliorer la façon dont les résidents se déplacent et bougent dans notre ville. Et les idées de Jackson de convertir à la technologie DEL l’éclairage des rues d’Ottawa, de remettre à neuf les parcs et les espaces publics de la ville et de créer des aires de rassemblement polyvalentes dans les bibliothèques et d’en moderniser les équipements technologiques seraient bénéfiques pour l’environnement, rapprocheraient les gens entre eux et créeraient de nouveaux carrefours communautaires.

    Les deux étudiants primés ont été invités à être mairesse et maire d’un jour, le mercredi 25 avril 2018. Madison et Jackson présideront la réunion du Conseil municipal aux côtés du maire Watson, ils accompagneront le maire dans diverses activités communautaires et municipales et ils en apprendront plus sur le fonctionnement d’une administration municipale.

    Le concours Maire d’un jour a été organisé par le Comité d’engagement jeunesse d’Ottawa en collaboration avec la Ville d’Ottawa et le bureau du maire Jim Watson afin de promouvoir l’engagement des jeunes en matière de politiques municipales et d’enjeux citoyens. Le concours s’est déroulé du 2 au 28 février 2018 et s’adressait aux élèves de la neuvième à la douzième année des écoles secondaires d’Ottawa. Afin d’avoir la chance de vivre une journée comme maire d’Ottawa, les participants étaient invités à soumettre leurs idées pour améliorer la ville. Plus de 90 demandes et au-delà de 250 idées ont été soumises par des élèves fréquentant les écoles secondaires de tous les conseils scolaires de la ville. Ces idées alimenteront le plan d’action du Comité d’engagement jeunesse d’Ottawa dans le cadre des consultations menées actuellement à l’échelle de la ville par le Comité auprès de jeunes.

  • Jacob Baylin reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Jacob Baylin a reçu aujourd’hui le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire, lors de la réunion du Conseil municipal. Le prix lui a été remis par le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Baie, Mark Taylor.

    Peu de jeunes âgés de 16 ans penseraient à faire don de leur argent à un club sportif. Toutefois, en voyant les difficultés financières auxquelles se heurtaient de nombreuses familles du club de football Bell Warriors, Jacob Baylin a décidé d’agir. Jacob remportait de nombreux titres lorsqu’il jouait pour le club. Et même s’il ne joue plus, il continue à faire des dons. Récemment, il est devenu la plus jeune personne, au cours des 62 années d’existence du club, à être nommée commanditaire « Amis des Warriors ».

    L’une des missions principales du club de football Bell Warriors est de rendre ce sport « accessible à tous ». Le club cherche également à inculquer des valeurs telles que montrer l’exemple par ses propres actions. Cette notion figure maintenant au cœur des stratégies de communication du club et plus d’une demi-douzaine de commanditaires se sont manifestés depuis pour aider ce club sportif pour jeunes, à but non lucrative.

    Les vrais leaders s’efforcent de trouver en eux-mêmes une partie de la solution. Et c’est bien la raison d’être de Jacob. Sa contribution altruiste est un exemple de leadership et de prévenance. Devenu tout récemment ancien joueur de l’équipe, il a appris en suivant l’exemple et est maintenant un catalyseur du changement.

     

  • La Ville d’Ottawa lauréate du Prix de reconnaissance des collectivités amies des aînés en Ontario

    Ottawa – Le gouvernement de l’Ontario a remis à la Ville d’Ottawa le Prix de reconnaissance des collectivités amies des aînés en Ontario pour l’élaboration et la mise en œuvre du Plan relatif aux personnes âgées. C’est la première fois que ce prix est attribué; il s’agit d’un prix octroyé par la province aux collectivités qui ont pris des mesures pour rendre leurs environnements plus accessibles et adaptés aux personnes âgées.

    Plus précisément, les collectivités choisies pour recevoir ce prix sont celles qui ont établi des liens et collaboré avec les personnes âgées et des partenaires communautaires afin de mettre au point des plans et des initiatives visant à rendre les villes plus accueillantes et accessibles pour les personnes âgées.

    Le Plan relatif aux personnes âgées de la Ville – créé en 2012 et mis à jour en 2015 – contient des mesures à prendre pour combler les besoins des résidents âgés d’Ottawa; il s’articule autour de huit domaines sous le thème des collectivités amies des aînés :

    • Espaces extérieurs et bâtiments de la Ville
    • Transport et mobilité
    • Logement
    • Communication et information
    • Participation sociale, récréative et culturelle
    • Participation citoyenne et bénévolat
    • Soutien communautaire et services de santé
    • Respect et inclusion sociale

    Dès le départ, la Ville a travaillé de concert avec le Conseil sur le vieillissement par l’intermédiaire de l’initiative Ottawa ville‑amie des aînés pour veiller à ce que ses efforts soient coordonnés avec ceux du Conseil et pour faire plus que de simplement répondre aux besoins des aînés.

    Citations

    « Ottawa s’efforce de se faire connaître comme une ville qui veille à l’inclusion et au respect des personnes âgées. Ce prix prouve que la Ville est sur la bonne voie dans ses démarches pour devenir plus accessible et adaptée aux aînés. Dans les vingt prochaines années, à Ottawa, on s’attend à ce que la croissance démographique des personnes âgées double. Nous continuerons d’investir dans des projets comme celui du Plan relatif aux personnes âgées pour que la Ville soit dotée d’infrastructures et de programmes qui soutiennent cette population grandissante ».
    Le maire d’Ottawa, Jim Watson

    « C’est un honneur de recevoir ce prix, puisqu’il souligne l’excellent travail que la Ville a accompli dans le cadre du Plan relatif aux personnes âgées. Le Plan a été mis à jour en 2015 et le personnel de toutes les directions générales a pris part aux projets et aux initiatives qui ont aidé à rendre Ottawa plus sécuritaire, plus accessible et plus accueillante pour tous. La Ville accorde une grande importance à ses personnes âgées et à leurs contributions pour faire d’Ottawa un endroit où il fait si bon vivre ».
    Conseillère Diane Deans, présidente du Comité des services communautaires et de protection

    Principales réalisations
    Plan relatif aux personnes âgées – 2015-2018

    Voici quelques‑unes des principales réalisations depuis 2015 :

    • En tout, 13 installations aux quatre coins de la ville, hautement fréquentées par les aînés, ont été rénovées pour en améliorer l’accessibilité; on y a ajouté, entre autres, 14 portes à commande automatique, des plans de marche, des indicateurs tactiles de surface de marche, des mains courantes, des rampes et des aides de suppléance à l’audition.
    • On a installé 39 bancs accessibles dans divers secteurs de la ville à forte concentration de personnes âgées.
    • Un total de 2 637 bateaux de trottoir ont été aménagés dans la ville afin d’atténuer les risques de chute et de trébuchement entre les tronçons de trottoir.
    • À 22 stations du Transitway de la ville, 152 nouveaux bancs accessibles ont été installés.
    • Une étude de la durée des feux de signalisation et du temps alloué aux piétons pour traverser à diverses intersections de la ville s’est traduite par la modification du temps accordé aux piétons à 53 intersections où la concentration de personnes âgées est forte.
    • Un total de 81 bacs de gravillon ont été mis à la disposition du public un peu partout dans la ville afin que l’on puisse garder les trottoirs sécuritaires pour les piétons en saison hivernale.
    • Des signaux accessibles pour piétons et des signaux à décompte ont été installés à 48 intersections dans la ville où la concentration de personnes âgées est importante.
    • De nombreux projets de logements pour les aînés ont été approuvés et sont en cours de réalisation; il s’agit de131 logements au total, dont 12 logements accessibles.
    • Quelque 104 personnes âgées, handicapées ou non, ont reçu l’approbation requise pour bénéficier du programme Rénovations Ontario.
    • Une deuxième édition du Guide des services et programmes pour les personnes âgées a été produite, et ce, en cinq langues, soit en français, en anglais, en espagnol, en arabe et en chinois traditionnel.
    • Un dépliant d’une page a été produit et il a été distribué aux personnes âgées par l’intermédiaire de la Table ronde des aînés, d’organismes et de centres pour aînés issus de communautés ethnoculturelles, de résidences pour personnes âgées ainsi que de centres de soins de longue durée, entre autres, pour faire la promotion des numéros 2‑1‑1, 3‑1‑1 et 9‑1‑1 auprès des personnes âgées et bien leur faire connaître ces numéros.
    • On continue d’annoncer les occasions de bénévolat pour les aînés et d’en faire la promotion, régulièrement, dans le cadre de démarches auprès de la collectivité.
    • En tout, 795 copies (205 en français et 590 en anglais) du Guide des aidants en santé mentale ont été distribuées aux personnes âgées et aux fournisseurs de services aux aidants, y compris à des organismes francophones, anglophones et bilingues.
    • Plus de 3 000 trousses de survie en cas d’urgence ont été distribuées aux personnes âgées de la collectivité. Les documents sont disponibles en six langues, soit en français, en anglais, en somali, en arabe, en espagnol et en chinois.
    • À Ottawa, 14 centres de ressources et de santé communautaires offrent aux personnes âgées, en collaboration avec Santé publique Ottawa, des services dentaires dans le cadre de visites mensuelles.
    • Le Mois des aînés est souligné annuellement en juin au moyen d’événements sociaux animés par des conseillers municipaux à l’intention des personnes âgées; de plus, une cérémonie du lever du drapeau a lieu chaque année pour souligner la Journée internationale des personnes âgées.
    • Le Prix de la personne âgée de l’année est remis chaque année, en juin, à un citoyen exceptionnel âgé de plus de 65 ans lors d’une réunion du conseil municipal.
    • Quatre projets d’arts communautaires ont été lancés et réalisés; 40 personnes âgées y ont pris part.
    • Des équipements de mise en forme pour les personnes âgées ont été achetés et installés dans 17 sites de la ville qui sont hautement fréquentés par des aînés

    Pour en savoir plus sur le Plan relatif aux personnes âgées, vous pouvez composer le 3-1-1 ou envoyer un courriel à l’adresse personnesagees@ottawa.ca.

  • Programme de bacs verts élargi pour mieux servir les résidents

    Ottawa – D’après un rapport du Comité de l’environnement et de la protection climatique qui devrait être examiné le lundi 26 mars, le programme de bacs verts de la Ville d’Ottawa devrait être élargi en vertu d’un nouveau contrat avec Orgaworld Canada Ltd.

    À compter du milieu de 2019, il serait ainsi possible de jeter les sacs de plastique et les excréments de chiens dans les bacs verts en vue d’une cueillette hebdomadaire, ce qui éliminerait la nécessité d’utiliser des doublures spéciales et réduirait les problèmes d’odeurs et d’animaux nuisibles. Ce service élargi coûterait chaque année à la Ville 626 000 $ de plus, ce qui représenterait 0,15 $ par mois pour un foyer moyen.

    « Un service de cueillette des ordures plus commode et efficace et un meilleur rapport qualité-prix constituent des avantages considérables du nouveau contrat proposé avec Orgaworld, déclare le maire Watson. Je suis ravi que la Ville recommande dans ce rapport une meilleure approche de l’élimination des matières organiques, car cela permettra aux résidents d’éviter plus facilement que ces matières se retrouvent dans nos décharges et mettra fin à un conflit permanent avec notre entrepreneur. »

    Selon le conseiller David Chernushenko, président du Comité de l’environnement et de la protection climatique, la réorientation des déchets organiques des sites d’enfouissement constitue l’un des moyens les plus importants que peut prendre la Ville pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre tout en prolongeant la vie de notre site d’enfouissement, l’un des actifs les plus importants de la Ville. « La diversification du programme, qui permettra de gérer les sacs de plastique et les excréments de chiens, facilitera l’utilisation des bacs verts pour tous les résidents, et en particulier les résidents dans les immeubles résidentiels à logements multiples. »

    Pour régler les éventuels problèmes d’odeurs causés par les sacs de plastique, Orgaworld investirait 3,9 millions de dollars pour augmenter la capacité de son usine en vue de ce service et améliorer la gestion des odeurs, et elle soumettrait un plan de protection à la Ville et au ministère Environnement et Changement climatique Canada. La Ville embaucherait aussi un consultant indépendant pour examiner le plan.

    Le Programme de bacs verts a réorienté plus de 533 000 tonnes de matières organiques depuis 2010, matières qui sont réutilisées sous forme de compost et autres produits utiles. En vertu du nouveau contrat, Orgaworld continuerait de fournir 2000 tonnes de compost AA chaque année. Le produit dérivé des matières organiques pourrait aussi servir à la production de fertilisants et d’engrais.

    Le nouveau contrat mettrait fin aux arbitrages en cours, permettant ainsi d’éviter des litiges coûteux.

    Grâce aux modifications suivantes, ce contrat serait plus avantageux pour la Ville au cours des 12 années restantes :

    • réduction de 151 $ à 125 $ des coûts de traitement pour les sacs de plastique et les excréments de chiens;
    • abaissement de 80 000 à 75 000 tonnes du poids minimal de matières organiques que la Ville doit confier à Orgaworld, représentant une réduction de 2,7 millions de dollars en coûts injustifiés d’ici 2022;
    • augmentation de la flexibilité pendant les périodes de pointe du ramassage de feuilles et de résidus de jardin en passant d’une limite quotidienne de 540 tonnes à une limite hebdomadaire de 2700 tonnes.

    Le nouveau contrat permettrait de réorienter plus de déchets, contribuant ainsi à prolonger la vie de la décharge du chemin Trail et satisfaisant aux nouveaux objectifs provinciaux de réorientation des déchets. Plus tard cette année, le personnel mettra d’ailleurs à jour le Conseil sur la nouvelle loi provinciale en matière de réorientation des déchets.

    Comme suite à la réunion du Comité le 26 mars, la Ville tiendra une rencontre avec les médias pour les informer du nouveau contrat.

    Le Conseil municipal examinera le rapport pendant sa réunion du mercredi 28 mars.

  • Journée internationale des femmes

    La Journée internationale des femmes a pour objectif de reconnaître les réalisations des femmes et de rendre hommage à des femmes inspirantes qui ont pavé la voie et continuent de le faire, pour créer une société plus égalitaire et plus juste.

    Ça été mon immense plaisir fier d’accueillir son excellence Susan le Jeune d’Allegeershecque, haut-commissaire du Royaume-Uni au Canada, son excellence Kareen Rispal, ambassadrice de la France au Canada, son excellence Sabine Sparwasser et l’ambassadrice de la République fédérale d’Allemagne au Canada en tant que conférencières de marque lors de ma célébration annuelle de la Journée internationale de la femme. Ces trois femmes remarquables sont des pionnières dans leur domaine car elles sont les premières femmes à être nommées à leur postes diplomatiques, et inspirent les leaders de demain.

Page 2 sur 3112345...102030...Dernière page »