• Ibrahim Musa reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Aujourd’hui, lors de la réunion du Conseil municipal, le maire Jim Watson, conseillers Catherine McKenney, Mathieu Fleury, Michael Qaqish et Marianne Wilkinson ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire à Ibrahim Musa, en reconnaissance de son travail de bénévolat et des efforts qu’il a déployés pour outiller et inspirer les jeunes d’Ottawa.

    Ibrahim Musa est le coordonnateur des communications et de l’engagement de Jeunesse Ottawa, un organisme de bienfaisance sans but lucratif fondé en 1997 dont la vision est celle d’une ville où les jeunes sont le moteur de changements positifs. Jeunesse Ottawa a été orienté par Max Keeping, qui souhaitait donner toute l’ampleur possible à ses travaux de sensibilisation à la cause des enfants et des jeunes. L’organisme offre aux jeunes d’Ottawa des ressources, de la formation et un soutien, leur permettant ainsi d’acquérir des compétences, de renforcer leur confiance et d’apprendre à élaborer des stratégies en vue de bâtir une meilleure collectivité pour eux‑mêmes et pour leurs pairs. En outre, Ibrahim est reconnu pour sa conviction selon laquelle chaque moment passé avec des jeunes est une occasion de les habiliter à agir et de les inspirer, un principe qu’il adopte d’ailleurs dans sa vie quotidienne.

    En 2002, Ibrahim est arrivé au Canada en tant que réfugié de l’Iraq et il vit, depuis, dans un logement de Logement communautaire d’Ottawa (LCO). Il est locataire ambassadeur de LCO et bénévole au sein du Comité d’engagement jeunesse d’Ottawa (CEJO), où il s’efforce d’accroître l’engagement des jeunes dans la prise de décisions par la Ville d’Ottawa. Le CEJO contribue à favoriser l’engagement des jeunes et veille à ce qu’ils se fassent entendre et soient représentés comme il se doit auprès de la Ville d’Ottawa.

    Ibrahim est aussi le fondateur et le directeur général de la fondation Cuts for Kids, un organisme sans but lucratif qui offre un service gratuit de coupe de cheveux pour les enfants de familles à faible revenu d’Ottawa. Il poursuit actuellement des études en sciences politiques à l’Université d’Ottawa et s’emploie à mettre en pratique ce qu’il apprend en classe dans la vraie vie, jour après jour.

    Ibrahim est également passionné par les questions socioéconomiques de portée nationale qui concernent les jeunes et les familles à faible revenu; c’est d’ailleurs cette passion qui l’a inspiré à lancer Cuts for Kids, en 2015. Depuis la création de l’organisme, Ibrahim gère une équipe de huit bénévoles dévoués; il a su, en outre, mobiliser des membres de la collectivité, notamment des salons de coiffure locaux de tous types et même des avocats de la région, qui participent aux activités qu’il organise et fournissent bénévolement des conseils et de l’aide. Ibrahim inspire les jeunes, les encourage à poursuivre leurs objectifs jusqu’à ce qu’ils se concrétisent; dans cet esprit, Cuts for Kids aide les jeunes à avoir une apparence qui leur plaît et à se sentir bien dans leur peau. En août 2017, la fondation Cuts for Kids s’est vu attribuer le statut d’agent auprès de Jeunesse Ottawa, ce qui en a officiellement fait un organisme caritatif. Tous les dons reçus dans le cadre des activités de collecte de fonds de Cuts for Kids sont investis directement dans le programme, afin d’aider davantage de jeunes d’Ottawa.

  • Le maire Watson annonce la réalisation de 30 nouveaux jardins communautaires

    Ottawa – Aujourd’hui, dans le cadre de l’événement Célébration de la bonne nourriture d’Agri 150 qui avait lieu à la ferme d’Alimentation juste, le maire Jim Watson annonçait la réalisation de 30 nouveaux jardins communautaires. Ce jalon a été atteint un an plus tôt que prévu et a dépassé l’objectif initial qui prévoyait l’aménagement de 20 nouveaux jardins communautaires d’ici 2018.

    En 2014, le maire Watson s’était engagé à rendre la capitale encore plus verte et plus durable en ajoutant un montant supplémentaire de 15 000 $ par année au Fonds de développement des jardins communautaires. La Ville d’Ottawa possède un Plan d’action sur les jardins communautaires depuis 2004. Le programme, qui s’appelle Réseau des jardins communautaires, est administré par Alimentation juste Ottawa.

    Alimentation juste reçoit 47 000 $ de la Ville d’Ottawa annuellement pour les coûts d’exploitation de base du programme Réseau des jardins communautaires, ainsi que 95 000 $ pour le Fonds de développement des jardins communautaires, qui finance directement les nouveaux projets de jardins communautaires et les projets d’agrandissement dans presque chaque quartier.

    Le financement supplémentaire a permis à la ferme d’Alimentation juste de créer 30 nouveaux jardins communautaires et d’agrandir quatre jardins communautaires existants, ce qui porte à 94 le total des jardins communautaires du Réseau des jardins communautaire d’Ottawa dans toute la ville.

    « Le jardinage communautaire est une activité collective importante qui contribue à la participation citoyenne, à la revitalisation des quartiers, à la sensibilisation à l’environnement et à un style de vie plus sain, a déclaré le maire Jim Watson. Je suis heureux que le financement supplémentaire ait permis au réseau des jardins communautaires d’Ottawa de prendre autant d’ampleur et de laisser un héritage vert durable pour tous. »

    « Nous sommes très reconnaissants pour l’investissement enrichit et continu de la ville envers les jardins communautaires », a affirmé Moe Garahan, la directrice générale d’Alimentation juste. « Des milliers de résidents passionnés se sont joint à nous afin de célébrez notre 20 anniversaire. Ces résidents ont planifié, organisé, mené et entretenu nos potagers privés et communs ces dernières vingt années, afin de créer des lieux où la nourriture saine et la communauté continuent de régner. »

  • Ottawa lance le premier essai routier d’un véhicule autonome au Canada

    Ottawa – Ottawa est la première ville du Canada à effectuer des essais routiers de véhicules autonomes reliés à ses infrastructures en direct. À ce jour, les mises à l’essai de véhicules autonomes au Canada ont eu lieu sur des circuits fermés et isolés. En établissant un partenariat avec BlackBerry QNX et son centre d’innovation pour les véhicules autonomes, Ottawa possède maintenant les installations et la technologie nécessaires pour favoriser l’avancement des mises à l’essai de véhicule sans conducteur sur des voies publiques ouvertes.

    Le maire Jim Watson a célébré ce jalon important avec nos partenaires de BlackBerry QNX, d’Investir Ottawa et de la Kanata North Business Association alors que le véhicule faisait son premier tour d’essai dans le parc d’affaires de Kanata-Nord. Lors de cette démonstration en direct, le maire Jim Watson, la conseillère Marianne Wilkinson et John Wall, vice-président principal et directeur général de BlackBerry QNX, prenaient place à bord du véhicule concept autonome de BlackBerry. Pendant le trajet, le véhicule s’est arrêté à un feu rouge relié à un passage pour piétons, permettant aux piétons de traverser la rue.

    La zone d’essai, qui fait le tour du parc d’affaires de Kanata-Nord, est entièrement équipée avec la toute dernière technologie de BlackBerry QNX, de Codha Wireless, de Luxcom et de NovAtel. Les Services de la circulation de la Ville ont optimisé l’infrastructure de la zone d’essai pour la communication avec les véhicules autonomes en installant des émetteurs de communications spécialisées à courte portée (CSCP) aux feux de circulation, en repeignant les lignes de rue et en accélérant l’installation de lampadaires à DEL contrôlables.

    La Ville et BlackBerry QNX travaillent en collaboration avec des organisations comme Investir Ottawa et la Kanata North Business Association, ainsi que des chercheurs et des universitaires du Collège Algonquin, de l’Université Carleton et de l’Université d’Ottawa pour renforcer la position d’Ottawa en tant que capitale canadienne des véhicules autonomes. Ensemble, ces leaders de l’industrie introduiront sur le marché mondial les technologies, produits, services et applications émergents relatifs aux véhicules autonomes et connectés conçus à Ottawa.

    Ce jalon dans la mise à l’essai d’un véhicule autonome rapproche Ottawa de son but, qui consiste à devenir un centre d’excellence du véhicule autonome, une désignation offrant un réel avantage concurrentiel et qui offrira de nouvelles possibilités de mise à l’essai de véhicules sans conducteur. La Ville et la communauté technologie d’Ottawa sont engagées à travailler ensemble afin de s’assurer que le banc d’essai est continuellement actualisé en tenant compte des technologies de pointe. Lors de la prochaine phase, Nokia se joindra au banc d’essai et ajoutera la technologie LTE et la capacité 5G au parcours, en s’appuyant sur son expérience de déploiement de solutions de véhicules connectés en Allemagne et ailleurs.

    Citations

    « Ottawa est reconnue comme une ville innovante et intelligente, c’est aussi un carrefour technologique diversifié et elle possède l’expertise, les nouvelles technologies et le talent nécessaires pour stimuler l’innovation des véhicules autonomes. Avec le soutien de BlackBerry QNX et de son centre d’innovation pour les véhicules autonomes et en travaillant en étroite collaboration avec tous nos partenaires, nous favorisons des initiatives et des recherches intelligentes et nous alimentons l’innovation et la création d’emplois à Ottawa. »
    Maire Jim Watson, Ville d’Ottawa

     

    « Grâce à la Ville d’Ottawa, notre centre d’innovation pour les véhicules autonomes a aidé à établir un parcours d’essai fonctionnel pour notre véhicule concept autonome, ce qui profite à notre réseau en pleine croissance de clients, de partenaires et de développeurs. Quiconque a déjà conduit à Ottawa en février sait très bien que, quelle que soit la personne au volant, la conduite n’est jamais facile lorsqu’il y a présence de glace, de grésil et de neige. Nous croyons que ces conditions, associées à l’engagement de la Ville d’appuyer la recherche et le développement de BlackBerry et de ses partenaires, font d’Ottawa l’endroit idéal pour faire avancer la technologie des véhicules autonomes. »
    John Wall, vice-président principal et directeur général, BlackBerry QNX

     

    « Ottawa est un chef de file mondial dans le domaine des véhicules autonomes et les technologies connexes, s’appuyant sur des décennies d’innovation et de leadership dans les technologies de l’information et de la communication (TIC), les réseaux de prochaine génération, le sans-fil ainsi que le matériel et les logiciels connexes. Notre région possède l’expertise et les capacités nécessaires pour élaborer, commercialiser et adopter de nouvelles solutions véhicule à véhicule (V2V) et véhicule à infrastructure (V2I). Ces technologies peuvent être intégrées dans des chaînes d’approvisionnement globales et vendues de par le monde. Ce nouveau banc d’essai ajoute une capacité critique à notre réseau, permettant aux innovateurs de mettre à l’essai et de commercialiser ces technologies de véhicule autonome. »
    Michael Tremblay, président et chef de la direction, Investir Ottawa et cours Bayview

     

    « Nous sommes très fiers aujourd’hui de voir le plus grand parc d’affaires au Canada lancer le premier essai routier au Canada d’un véhicule autonome connecté à l’infrastructure de la Ville. Les quelque 40 sociétés de technologie de véhicule autonome situées dans le parc d’affaires de Kanata-Nord le long du parcours d’essai ainsi que la plus importante grappe d’expertise en matière de mise en réseau évoluée, de logiciels, de cybersécurité et d’IdO pour les véhicules autonomes apporteront une contribution inestimable aux progrès mondiaux de la technologie des véhicules autonomes.»
    Jenna Sudds, présidente et directrice générale, Kanata North Business Association

    Faits saillants

    • Le secteur du véhicule autonome d’Ottawa compte plus de 70 entreprises, dont le chef de file BlackBerry QNX, qui consacrent leur expertise, leur technologie et leurs renseignements aux véhicules autonomes et connectés.
    • Le parcours d’essai a été rendu possible grâce à la collaboration de plusieurs partenaires :
      • BlackBerry QNX, le chef de file mondial en développement de logiciels vitaux aux véhicules autonomes et connectés, utilisera le parcours d’essai pour poursuivre le développement de logiciels et de technologies dans ce domaine. De plus, le système d’exploitation de BlackBerry QNX est utilisé pour le système de gestion de la circulation des Services de la circulation de la Ville.
      • La station de base du système de positionnement global (GPS) et de géolocalisation et navigation par système de satellites (GNSS) de NovAtel, installée sur le bâtiment de BlackBerry QNX, et les technologies de communications spécialisées à courte portée (CSCP) de Codha Wireless, installées aux feux de circulation de la ville, communiquent directement avec trois véhicules autonomes autorisés pour leur permettre de circuler de manière appropriée.
      • Le projet a bénéficié de contributions en nature et de dons associés aux technologies et aux systèmes de véhicules autonomes offerts par d’autres partenaires importants de l’industrie, y compris NovAtel et Codha Wireless.
      • Le projet a aussi bénéficié du financement et du soutien essentiels de la Ville d’Ottawa, d’Investir Ottawa – la principale agence de développement économique de la région de la capitale nationale – et de la Kanata North Business Association, qui possède le plus important parc d’affaires du Canada.
    • Le centre d’innovation pour les véhicules autonomes de BlackBerry QNX se trouve à Ottawa.
      • Le centre d’innovation pour les véhicules autonomes de BlackBerry QNX a été créé pour faire progresser les innovations technologiques du domaine des véhicules autonomes et connectés, et ce, autant de manière autonome qu’en collaboration avec des organismes privés et publics, et des instituts de recherche.
      • En mettant à profit les 20 ans d’expérience et de leadership de l’entreprise dans l’industrie automobile, le centre d’innovation fera germer de nouvelles idées et concrétisera des concepts novateurs au moyen de projets d’ingénierie avancés et de véhicules de démonstration mis à l’essai sur de véritables routes.
      • Carleton Research a récemment obtenu un financement du Programme canadien pour la sûreté et la sécurité (PCSS). Dans le cadre du programme, dirigé par le Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la défense Canada, et en partenariat avec Sécurité publique Canada, Carleton Research recevra 974 000 $ sur trois ans pour la recherche sur la sécurisation des nouveaux véhicules connectés et autonomes.
      • Afin de faciliter la recherche de l’université, BlackBerry QNX a signé une charte avec l’Université Carleton pour fournir une expertise technique dans le domaine du développement de logiciels automobiles.

    Ressources :

  • Kay Dubie et Liz Tucker reçoivent le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

    Le maire Jim Watson, accompagné des conseillers Allan Hubley et Marianne Wilkinson, a reconnu le dévouement communautaire de Kay Dubie et de Liz Tucker lors de la rencontre du Conseil municipal d’aujourd’hui en leur remettant le Prix de bâtisseur de la Ville.

    Kay Dubie s’est mise au bénévolat dans le groupe d’artisanat du Centre des aînés de Kanata. Elle a commencé comme simple tricoteuse, mais elle est rapidement devenue la dirigeante du groupe, rôle qu’elle occupe encore aujourd’hui. Elle a pour tâche de coordonner les activités du groupe, ce qui comprend la commandite des services aux aînés dans la communauté, notamment le don de 10 000 $ fait à l’établissement local de la Maison des soins palliatifs d’Ottawa.

    En septembre 2010, Mme Dubie est devenue la vice-présidente du Kanata Seniors Council, une association communautaire qui défend les besoins des aînés. Dans ces fonctions, elle a notamment eu pour mandat de créer un programme annuel de loisirs pour les aînés.

    Elle est ensuite devenue la présidente du Kanata Seniors Council, veillant au bon déroulement de ses différents projets : le Counsil Café, le programme d’apprentissage par ordinateur et les voyages organisés, en plus des autres services offerts aux aînés locaux. Mme Dubie a depuis quitté la présidence du conseil.

    Son dévouement inébranlable au Kanata Seniors Council ainsi que le partenariat entre le conseil et la Ville d’Ottawa ont joué un rôle dans la grande qualité des services offerts aux aînés de la capital.

    Liz Tucker est une résidente de longue date de Kanata. Elle a commencé à faire du bénévolat au Centre des aînés de Kanata en tant que réceptionniste. Elle accueillait nombre de ses amis et voisins, ainsi que d’autres aînés, pour les guider vers les activités qui leur étaient offertes au Centre. Elle a rapidement accepté plus de responsabilités en se joignant à l’équipe des événements spéciaux du Centre, où elle a aidé à créer et à coordonner des projets ponctuels pour les membres du Centre. En janvier 2010, elle est devenue la trésorière du Kanata Seniors Council.

    En plus de ses responsabilités comme trésorière, Mme Tucker s’est aussi impliquée dans la mise en place du programme annuel de loisirs pour les aînés. Le Far West Fun Fest a été lancé en mai 2011, et 200 aînés ont participé à plus de 20 activités sur une période de deux semaines. Le programme se porte toujours bien. En plus de son investissement auprès des aînés, Mme Tucker est aussi bénévole au sein de l’Association des amis de la bibliothèque publique d’Ottawa, à la succursale Beaverbrook, où elle participe à des collectes de fonds pour améliorer les services offerts aux membres.

  • Concours annuel de carte de Noël du maire

    Même s’il ne neige pas encore, il n’est jamais trop tôt pour commencer à penser à Noël!

    Encore cette année, les élèves des écoles primaires de la ville auront l’occasion de participer à mon concours annuel de carte de Noël! Dans le cadre de cette amusante initiative, nous choisirons notre dessin favori sur le thème des Fêtes fait par un élève de la région pour orner la couverture de ma carte de Noël de 2017!

    Les enfants de toutes les écoles élémentaires et de tous les conseils scolaires d’Ottawa peuvent participer. Pour ce faire, les élèves doivent présenter leur dessin sur une feuille de papier de 4 1/8 po x 9 1/2 po, qui est la taille d’une enveloppe d’affaires normale, d’ici le 30 octobre 2017.

    Pour chaque soumission, veuillez vous assurer que le nom de l’élève, de son enseignant et de son école ainsi que sa classe sont clairement indiqués au dos du dessin. L’élève dont le dessin sera choisi recevra un certificat de félicitations à l’hôtel de ville d’Ottawa pour le remercier de sa participation.

    Les soumissions peuvent être envoyées à :

    Bureau du maire Jim Watson

    Ville d’Ottawa

    110, avenue Laurier Ouest

    Ottawa (Ontario)

    K1P 1J1

    J’ai hâte de découvrir l’art créatif et festif de vos dessins de carte de Noël!

    Jim Watson

    Maire, Ville d’Ottawa

  • Dégustez des aliments locaux, goûtez la bière Beau’s et profitez d’un spectacle de musique, dont une prestation d’Eva Avila, tout en visitant une ferme locale

    Ce samedi, vivez la toute nouvelle expérience Agri 150 d’Ottawa 2017

    Ottawa – Ottawa 2017, en collaboration avec son partenaire principal la Banque CIBC, est ravi d’annoncer une nouvelle expérience Agri 150. Une journée amusante et gratuite aura lieu ce week-end à la ferme d’Alimentation juste lors de la Célébration de la bonne nourriture.

    Célébration de la bonne nourriture (gratuit)                                                    

    Le samedi 14 octobre (beau temps, mauvais temps)
    De 11 h 30 à 15 h
    À la ferme d’Alimentation juste, 2389, cour Pépin

    Résidents et visiteurs sont invités à célébrer l’importance de la bonne nourriture de culture locale et mondiale. Ils pourront :

    • découvrir le nouveau pavillon communautaire, une maquette de projet d’énergie solaire et une grange récemment rénovée;
    • visiter la ferme en charrette ou à pied pour se renseigner sur ses cultures;
    • voir une nouvelle exposition d’art communautaire et de nouvelles forêts nourricières;
    • écouter les prestations de musiciens sur place, dont celle de la compositrice et interprète canadienne Eva Avila;
    • écouter deux jeunes conférenciers enthousiasmants mettre en rapport les aliments de culture locale et ceux de culture mondiale;
    • déguster des bouchées d’aliments locaux* (bouchées créées par Red Apron; choix d’aliments à vendre; on encourage les gens à emporter leur pique-nique);
    • goûter un échantillon gratuit de bière artisanale Beau’s* (pour les 19 ans et plus).

    * Échantillons de nourriture et breuvages tant qu’il y en aura.

    Cet événement convie l’ensemble de la collectivité à une célébration de la culture de bons aliments pour tous!

    Célébration de la bonne nourriture est un événement GRATUIT. Aux fins de la planification, nous demandons aux participants d’annoncer leur présence au http://www.goodfoodcelebrations.ca/.

    Présenté en collaboration avec Alimentation juste, la Fondation Aga Khan Canada, Beau’s All Natural Brewing Company, Bullfrog Power, Ontario150, et Savourez Ottawa.

    Agri 150 est un programme d’Ottawa 2017 géré par Alimentation juste dans le but de stimuler le tourisme rural pendant les célébrations du 150e anniversaire du Canada dans la capitale nationale et pour des années à venir. Des événements uniques auront lieu au cours de l’année pour permettre aux gens de découvrir nos collectivités rurales pendant les quatre saisons et d’enrichir leurs connaissances et leur appréciation des ressources rurales, tout en profitant d’aventures stimulantes.

    Ottawa 2017 remercie son partenaire principal la Banque CIBC, son partenaire majeur Bell, le gouvernement de l’Ontario (www.ontario.ca/150 #ontario150) et le gouvernement du Canada (www.canada.ca/150 #canada150) pour leur contribution afin d’aider à présenter, pendant 12 mois, des événements audacieux, des expériences immersives et des célébrations extraordinaires.

    Tenez-vous au courant des célébrations du 150e anniversaire du Canada dans la capitale. Visitez ottawa2017.ca, suivez-nous sur Twitter @Ottawa2017_fr (#Ottawa2017) et sur Facebook.

  • Mìwàte, une expérience à vivre !

    Spectacle d’illumination gratuit des chutes de la Chaudière

    Ottawa – Le Bureau d’Ottawa 2017, en collaboration avec son partenaire principal la Banque CIBC, est ravi d’inaugurer Mìwàte : Illumination des chutes de la Chaudière, dès demain à 19 h. Ce sera la première fois depuis des décennies que le public a accès à cet impressionnant site naturel de la région.

    À PROPOS DE MÌWÀTE

    D’après un concept original d’Ottawa 2017, et réalisée avec Moment Factory, en collaboration avec les Algonquins de Pikwakanagan et en consultation avec des représentants des communautés métisses et inuites locales, cette mise en lumière des chutes de la Chaudière rend hommage aux peuples autochtones du Canada et à leurs cultures respectives.

    L’expérience est rehaussée par une riche trame sonore. Vincent Letellier a dirigé l’équipe de compositeurs pour le compte de Moment Factory, et des artistes régionaux ainsi que des membres de la communauté de Pikwakanagan y prêtent leur voix.

    En plus de l’illumination, une exposition de sensibilisation invite les participants à découvrir la culture algonquine et les renseigne sur la présence autochtone dans la région. Cette exposition spéciale est présentée sur les lieux par les Algonquins de Pikwakanagan.

    Dates et heures de Mìwàte :

    • Du 6 au 22 octobre, de 19 h à 22 h
    • Du 23 octobre au 5 novembre, de 18 h 30 à 22 h

    La mise en lumière est présentée en boucle aux 10 minutes. L’expérience intégrale dure environ 30 minutes.

    Les spectateurs peuvent assister à Mìwàte depuis le nouveau belvédère public avec vue sur les chutes qui fait partie du projet d’agrandissement de la centrale des chutes de la Chaudière  d’Hydro Ottawa. De l’information sur l’expérience et le stationnement à proximité se trouve au http://www.ottawa2017.ca/la-splendeur-des-chutes-de-la-chaudiere/?lang=fr.

    En complément de Mìwàte, les visiteurs pourront découvrir le pavillon Kabeshinân Minitig, situé sur l’île Victoria.

    CITATIONS

    « Nous sommes ravis d’inviter les résidents et les visiteurs à admirer les chutes de la Chaudière de près et à assister à Mìwàte, une nouvelle expérience pour découvrir et célébrer la culture autochtone. J’aimerais remercier Hydro Ottawa de permettre l’accès à ces chutes d’une importance historique et d’en faire un legs du 150e anniversaire du Canada. »
    –– Jim Watson, maire d’Ottawa

    « En tant que membre de la Première Nation des Algonquins de Pikwakanagan, je suis très heureux de participer à Mìwàte : Illumination des chutes de la Chaudière. Ce spectacle rend hommage aux chutes et souligne la beauté et la puissance de la rivière des Outaouais (Kitchissippi) en ce lieu réputé. »
    –– Le chef Kirby Whiteduck de la Première Nation des Algonquins de Pikwakanagan

    « Le projet Mìwàte : Illumination des chutes de la Chaudière offre aux résidents de la région d’Ottawa‑Gatineau et aux visiteurs la chance de vivre une nouvelle expérience à la fois édifiante et magnifique sur le site des chutes de la Chaudière. En plus de donner aux spectateurs un aperçu de la richesse des traditions et de la culture des peuples autochtones, ce spectacle dynamique nous réunit dans nos efforts pour parvenir à une réconciliation durable. »
    –– L’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien

    « Les belles chutes de la Chaudière constituent un décor remarquable pour une expérience son et lumière en hommage aux traditions et aux cultures des peuples autochtones de notre pays. En cette période de célébration et de réflexion, j’encourage tout le monde à visiter ce site magnifique d’une grande importance environnementale et culturelle. »
    –– L’honorable Eleanor McMahon, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport

    «Mìwàte est une célébration rassembleuse qui replace les chutes de la Chaudière dans l’imaginaire public. Après avoir souligné le 150e anniversaire du Canada en présentant Kontinuum au fond d’un tunnel ferroviaire, Moment Factory a le privilège d’employer sa créativité et son esprit novateur à l’illumination du trésor naturel que sont les chutes, ici-même, dans la capitale nationale. »
    –– Éric Fournier, associé et producteur exécutif, Moment Factory

    « La banque CIBC est fière de soutenir ce projet concerté célébrant les peoples autochtones et mettant en valeur la splendeur d’un joyau naturel. L’illumination des chutes de la Chaudière laissera un souvenir mémorable chez tous ceux qui y assisteront. »
    –– Monique Giroux, vice-présidente, Commandites, communications et affaires publiques, Banque CIBC

    « Mìwàte est une composante clé de la brochette d’événements que j’ai développée pour le plan d’Ottawa 2017, puisqu’il était essentiel de rendre hommage et célébrer la culture autochtone. Et quel meilleur endroit pour le faire qu’aux chutes de la Chaudière. À l’occasion de ce qui sera l’un des derniers événements phares réalisés par Ottawa 2017 pour le 150e de notre pays, nous invitons fièrement les résidents et les visiteurs à faire un retour à cet impressionnant site naturel, réalisant ainsi l’un des rêves de la regrettée Jean Pigott. »
    –– Guy Laflamme, directeur général et producteur, Ottawa 2017

    C’est avec enthousiasme qu’Ottawa 2017 présente ce projet dans le cadre de ses événements de marque. Le Bureau remercie son partenaire principal la Banque CIBC, son partenaire majeur Bell, le gouvernement de l’Ontario (www.ontario.ca/fr/page/ontario150 #ontario150) et le gouvernement du Canada (www.canada.ca/150 #canada150) pour leurs contributions.

    Cet événement est réalisé dans cet emplacement impressionnant par Ottawa 2017 en collaboration avec Moment Factory, Hydro Ottawa, la Ville d’Ottawa, les Algonquins de Pikwakanagan, des représentants des communautés métisses et inuites locales et la Commission de la capitale nationale.

    Les célébrations du 150e anniversaire du Canada offrent aux Canadiens et aux visiteurs de partout dans le monde une année exceptionnelle et mémorable d’expériences de haut calibre tout en attirant un nombre record de visiteurs à Ottawa en 2017 pour célébrer ce jalon important pour notre pays.

    Tenez-vous au courant des célébrations du 150e anniversaire du Canada dans la capitale. Visitez ottawa2017.ca, suivez-nous sur Twitter @Ottawa2017_fr (#Ottawa2017) et sur Facebook.

    Pour télécharger l’appli gratuite Ottawa 2017 propulsée par Bell, rendez-vous à : App Store, Google Play ou Ottawa2017.ca.

    À propos de Moment Factory

    Moment Factory est un studio multimédia réunissant un éventail complet de compétences en production. Notre équipe cumule des spécialités dans la vidéo, l’éclairage, l’architecture, le son et les effets spéciaux afin de créer des expériences mémorables. Basé à Montréal, le studio possède également des bureaux à Los Angeles, Tokyo, Londres, New York et Paris. Depuis ses débuts en 2001, Moment Factory a créé plus de 400 productions et destinations uniques dans le monde, pour des clients tels que l’aéroport de Los Angeles, Nine Inch Nails, Microsoft, la NFL, Sony, Toyota, la Sagrada Familia de Barcelone, Madonna et la Royal Caribbean.

  • Mon discours lors de l’Assemblée générale annuelle de Vélo Ottawa le 2 octobre 2

    Check against delivery

    Bonsoir Mesdames et Messieurs.

    C’est un plaisir pour moi de me joindre à vous tous ce soir pour l’assemblée générale annuelle de Vélo Ottawa.

    Je remercie Vélo Ottawa, votre président, Gareth Davies, et votre conseil d’administration de m’accueillir ce soir.

    Nul besoin de vous rappeler que Gareth est un ardent défenseur du cyclisme ici à Ottawa et qu’il s’est récemment vu décerner le Prix individuel du cyclisme Bruce Timmermans.

    Gareth, je vous remercie pour l’acharnement que vous déployez pour rassembler les gens et les amener à collaborer et à rendre le cyclisme plus sécuritaire à Ottawa.

    Beaucoup de gens qui sont avec nous ce soir ont une grande expérience en cyclisme. Je tiens à vous remercier tous d’être ici et de partager vos idées avec nous.

    Depuis plus de trois décennies, Vélo Ottawa fait la promotion du vélo comme moyen de transport actif sécuritaire, amusant et écologique.

    Notre Ville a la chance de bénéficier d’une communauté de défense des droits des cyclistes formidable, diversifiée et active.

    Il se passe rarement une journée sans qu’une personne ou un groupe de défense des droits des cyclistes communique avec le bureau de sa conseillère ou de son conseiller, mon bureau ou mon personnel pour demander des améliorations ou des solutions à certains problèmes.

    Une telle collaboration permanente nous permet d’apporter des améliorations tangibles sur le terrain.

    En fait, c’est l’une de vos initiatives bénévoles qui a rendu possible le déploiement initial des compteurs de vélos automatiques en 2009.

    Je voudrais saisir la présente occasion pour remercier Vélo Ottawa pour sa défense continue du cyclisme à Ottawa et sa collaboration visant à rendre notre ville encore plus véloconviviale.

    Notre ville étant en pleine croissance, les résidents, les intervenants et les conseillers me parlent chaque jour des nombreux intérêts concurrents auxquels ils font face.

    Et je suis fier des progrès que nous avons accomplis en tant que ville véloconviviale.

    Être une ville véloconviviale, c’est non seulement profiter des avantages d’un mode de vie actif, mais c’est aussi réduire la congestion pour tous les navetteurs, en aidant les gens à délaisser leur voiture pour emprunter les bandes et les pistes cyclables.

    Nous investissons plus que jamais dans le transport actif et nous mettons davantage l’accent sur des campagnes de sensibilisation entourant des enjeux qui touchent les piétons, les cyclistes et les automobilistes.

    Dans le budget de 2017, nous avons inclus plus de 8 millions de dollars d’investissements dans l’infrastructure cyclable par l’entremise du programme de connectivité des collectivités, dans la mise en œuvre des initiatives stratégiques en matière de cyclisme du Plan directeur des transports (PDT) et dans la construction d’accotements asphaltés.

    Ces investissements nous aideront à atteindre notre objectif, qui est d’ajouter 72 km d’installations cyclables au réseau en expansion de la ville d’ici 2018.

    Le Budget 2017 inclut:

    • 1.5 millions de dollars afin  de réaliser les projets dans le plan piétonnier;
    • 5 millions de dollars pour des projets variés d’amélioration de trottoires à travers la ville.

    Une fois combiné au financement provenant d’autres paliers de gouvernement, l’investissement total directement octroyé au cyclisme et aux principales installations cyclables et piétonnières au cours du présent mandat du Conseil se chiffrera à 80 millions de dollars.

    Il s’agit d’un investissement historique inégalé dans le cyclisme et le transport actif.

    Compte tenu du fait que 27 millions de dollars ont été dépensés dans ce secteur au cours du dernier mandat du Conseil, cela représente une augmentation de 270 %.

    Bien qu’il y ait encore du travail à faire, il s’agit d’un progrès dont nous pouvons être très fiers.

    À cela s’ajoutent les installations cyclables qui sont construites dans le cadre des programmes de réfection des routes et de construction de nouvelles routes.

    Mentionnons à titre d’exemple la construction de nouvelles bandes cyclables sur la rue Main dans le cadre de notre plan de rues complètes.

    Ces bandes cyclables, comme me disait un voisin, viennent humaniser nos rues.

    Notre engagement à l’égard du transport actif résulte d’un véritable partenariat avec les gouvernements fédéral et provinciaux.

    Leur soutien nous a permis de tirer parti des ressources locales, ce qui s’est traduit par des améliorations tangibles dans toute la ville.

    La Commission de la capitale nationale (CCN) collabore aussi avec nous en déployant des efforts pour élargir son réseau dans la Ceinture de verdure et en investissant sans cesse pour combler les liens manquants.

    Ces relations sont importantes, car nous avons besoin de l’aide collective de nos partenaires pour créer un réseau entièrement unifié.

    Nous travaillons activement avec nos partenaires pour combler les « liens manquants » du réseau cyclable et de certains grands projets d’infrastructures cyclistes et piétonnières qui apportent réellement un changement dans notre ville :

    • passerelle Adàwe, qui reliera les quartiers d’Overbrook et de Vanier à ceux de la Côte-de-Sable et du centre‑ville;
    • voie cyclable sur la rue O’Connor;
    • bandes cyclables de la rue Main mentionnées plus tôt;
    • bande cyclable de l’avenue Mackenzie, un partenariat unique entre la Ville et la CCN.

    Vient de commencer également la construction d’une nouvelle passerelle pour piétons et cyclistes de 21 millions de dollars qui enjambera le canal Rideau, de l’avenue Fifth à la rue Clegg.

    Je remercie Yasir Naqvi, député provincial d’Ottawa-Centre, et Catherine McKenna, députée fédérale d’Ottawa-Centre, pour leurs efforts inlassables dans le cadre de ce projet passionnant.

    Non seulement le pont de la rue Clegg assurera-t-il des liaisons piétonnières et cyclables vers le parc Lansdowne, mais il améliorera également l’accès aux stations de train léger Hurdman et Lees.

    Ce pont ajoutera un point de passage à celui du pont de la rue Bank, reliera le réseau cyclable du centre-ville au Vieil Ottawa-Est et à la rue Main et améliorera l’accès au Vieil Ottawa-Sud par l’avenue Riverdale.

    Nous avons également fait un pas audacieux vers une ville plus véloconviviale en 2011 avec le projet pilote de voies cyclables sur l’avenue Laurier.

    Cette installation cyclable d’un kilomètre de longueur est presque immédiatement devenue l’un des meilleurs circuits pour les navetteurs à vélo, y compris les étudiants qui traversent le centre-ville achalandé.

    Aujourd’hui, les voies cyclables de l’avenue Laurier sont un élément clé d’un lien de 12 kilomètres de Vanier à Westboro, avec une seule brèche de moins de 100 mètres qui sera comblée une fois que la déviation du circuit d’autobus liée au TLR aura été supprimée.

    Les voies cyclables sur l’avenue Laurier font partie d’une installation continue plus longue qui a atteint des sommets de 4 000 déplacements à vélo en une seule journée – ce qui est une excellente nouvelle!

    Par exemple, depuis que des voies cyclables ont été mises en place sur l’avenue Laurier, 34 632 déplacements mensuels ont été enregistrés en moyenne sur cet important circuit est-ouest pour les cyclistes, totalisant 2,6 millions déplacements depuis leur mise en place en 2011.

    J’ai aussi entendu de nombreux résidents – et pas seulement des cyclistes – parler de l’incidence majeure qu’avait la passerelle Adàwe dans leur vie.

    La passerelle est largement utilisée à la fois par les cyclistes et les piétons – en fait, en date d’hier soir, nous avions enregistré 1 477 000 passages sur la passerelle depuis son inauguration en décembre 2015.

    Un peu moins de la moitié de ces passages ont été effectués à vélo.

    Et nous pouvons nous attendre à une augmentation de ce nombre de passages en raison de l’ouverture prochaine, dans les anciens locaux du Club de tennis Rideau, d’un nouveau centre sportif multidisciplinaire qui viendra renouveler la vocation sportive de l’établissement vieux de 105 ans.

    À l’intérieur de la Ceinture de verdure, la part modale de déplacements à vélo a déjà atteint 5 %, et nous sommes en bonne voie d’atteindre notre objectif de 8 % d’ici 2031.

    D’ici 2018, le réseau cyclable transurbain, une fois mis en place, sera déployé à 70 % dans les quartiers illustrés ci-dessus.

    TLR / TRANSPORT EN COMMUN

    Outre les investissements et les progrès réalisés au chapitre des liens piétonniers et cyclables, notre projet de train léger sur rail aura également d’importantes répercussions positives sur l’utilisation du vélo à l’échelle de la ville.

    À compter de l’an prochain, une nouvelle infrastructure cyclable sera mise en service dans le cadre du projet de la Ligne de la Confédération.

    En effet, l’un des principes clés de ce projet consiste à intégrer le tracé et les stations de du TLR (Étape 2) aux réseaux piétonniers et cyclables locaux.

    Voici deux excellents exemples de projets où le couloir du TLR est mis à profit pour étendre le réseau cyclable :

    • le nouveau sentier entre la rivière Rideau et le campus Lees de l’Université d’Ottawa, en plein centre-ville;
    • dans le cadre des travaux de prolongement du TLR (Étape 2), un nouveau sentier important reliera les sentiers Doug-Thompson et du ruisseau Sawmill, assurant ainsi la liaison avec Osgoode Village.

    Ce ne sont là que deux exemples qui illustrent comment le personnel met tout en œuvre pour intégrer un réseau de sentiers polyvalents à la planification de notre futur réseau de transport en commun rapide.

    Secteurs ruraux

    Bien que le navettage à vélo se concentre généralement dans les secteurs à forte densité de population, notamment dans les quartiers du centre-ville, la demande pour des infrastructures cyclables améliorées se fait sentir dans toute la ville, tout comme dans les secteurs suburbains et ruraux.

    Afin de répondre à cette demande croissante, nous procéderons cette année à la construction d’importantes infrastructures dans les secteurs suburbains, y compris :

    • le sentier du chemin Shefford;
    • le sentier Trans-Orléans;
    • un lien entre la voie Harthill et la rue Halley à Barrhaven;
    • des améliorations à la sécurité des cyclistes et des piétons sur certains tronçons de la promenade Campeau.

    Ces initiatives offriront aux résidents des environs de nouvelles possibilités de transport actif pour se rendre au travail ou explorer le secteur où ils vivent.

    De plus, le vélo pourrait être une première étape importante du déplacement intermodal des navetteurs à grande distance qui utiliseront notre réseau de TLR.

    C’est pourquoi nous nous efforçons d’établir une liaison solide avec le réseau de transport en commun et d’améliorer le stationnement pour vélos dans les carrefours de transport, par exemple en mettant en place de nouveaux abris à vélos et des aires de stationnement fermées pour vélos.

    Comme vous le savez, en amenant un plus grand nombre de résidents à adopter le cyclisme comme moyen de transport, nous pourrons libérer des espaces de stationnement de parc-o-bus, réduire la congestion et rendre le déplacement multimodal plus attrayant que l’utilisation de l’automobile pour aller au centre-ville.

    Cette année, nous avons commencé à promouvoir les secteurs ruraux comme destinations cyclables.

    Comme vous pouvez le voir derrière moi, nous aménagé trois couloirs principaux dans les secteurs ruraux, soit ceux des sentiers Prescott-Russell, Doug-Thompson et Ottawa-Carleton. Nous élargissons aussi le réseau de routes présentant des accotements asphaltés pour favoriser le cyclisme.

    Sécurité à vélo

    Je sais que la sécurité à vélo est une préoccupation de premier plan pour bon nombre de cyclistes.

    La bonne nouvelle, c’est que les tendances montrent que les collisions impliquant des cyclistes sont à la baisse.

    Mais il reste toujours du travail à faire dans ce domaine.

    Il y a encore trop de personnes qui ne respectent pas les règles, tant chez les automobilistes que chez les cyclistes.

    Nous devons poursuivre nos efforts d’éducation et faire respecter toutes les règles de la circulation auprès de ceux qui circulent à vélo et en voiture.

    Dans les secteurs à forte circulation, les nouvelles normes de conception et les rues complètes permettent une séparation et une protection accrues pour les cyclistes.

    Derrière moi se trouve une image de la nouvelle intersection protégée du chemin Dynes et de l’avenue Fisher.

    Cette première intersection à quatre voies entièrement protégée à Ottawa sera pleinement opérationnelle à compter de l’été 2019.

     

    L’amélioration de la sécurité passe par l’acquisition de nouvelles habitudes et par la sensibilisation de tous les usagers de la route ― les automobilistes, les cyclistes et les piétons.

    Nous devons travailler en partenariat pour nous assurer que nos routes sont sécuritaires pour tous.

    Je suis fier de tout ce que nous avons accompli ensemble, surtout depuis 2011.

     

    En 2013, Ottawa est devenue la première ville au Canada à se voir décerner le Prix Or de la collectivité véloconviviale, et nous demeurons un chef de file en infrastructures cyclables.

    Pour l’avenir, nous continuerons de mettre l’accent sur la connectivité du réseau, d’améliorer la qualité et la sécurité des infrastructures et des intersections et, enfin, de promouvoir le cyclisme et le transport actif comme des solutions efficaces pour accéder au réseau de transport en commun.

    Je suis convaincu que nous continuerons de collaborer efficacement vers l’atteinte de ces objectifs communs.

    Merci beaucoup.

     

     

  • Ottawa 2017 remporte le prix national pour la campagne de RP la plus créative

    Ottawa – Ottawa 2017 et le maire Jim Watson, en collaboration avec leur partenaire principal la Banque CIBC, sont ravis d’avoir reçu la distinction de la Campagne de relations publiques la plus créative aux Prix d’excellence Exploration Canada 2017.

    Ces prix célèbrent l’excellence en création et récompensent les initiatives de promotion qui incitent les voyageurs à explorer notre pays.

    Le prix pour la Campagne de relations publiques la plus créative a été remis aujourd’hui durant la 14e édition annuelle de GoMedia Canada, présentée par Destination Canada. Cet événement d’envergure internationale qui récompense les médias touristiques se tient cette année à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

    Ottawa 2017 a remporté le grand prix de cette catégorie devant les deux autres finalistes, IHG – Intercontinental Hotels Group et Tourisme Montréal.

    « Si notre capitale nationale est le centre névralgique des célébrations du 150e anniversaire du Canada, c’est en grande partie grâce au travail exceptionnel de Guy Laflamme et de son équipe du Bureau d’Ottawa 2017, a déclaré le maire Jim Watson. Nous remercions Destination Canada de nous avoir décerné ce prix et avons hâte d’accueillir encore plus de visiteurs durant les festivités qui se poursuivent au cours des mois à venir. »

    « Notre objectif à Ottawa 2017 est de montrer notre ville sous un angle original et cette campagne de RP le reflétait parfaitement, d’où son succès retentissant. Non seulement Ottawa est-elle reconnue sur les scènes nationale et internationale comme destination de prédilection, mais ici même, les résidents voient maintenant leur ville sous un jour nouveau et très dynamique, a renchéri Guy Laflamme, directeur général et producteur d’Ottawa 2017. Nous sommes honorés d’avoir reçu ce prestigieux prix de Destination Canada et fiers de partager cet honneur avec les entreprises locales Mediaplus et Orkestra, sans qui nous n’aurions pu concrétiser notre vision audacieuse. »

    Les célébrations du 150e anniversaire du Canada offrent aux Canadiens et aux visiteurs de partout dans le monde une année exceptionnelle et mémorable d’expériences de haut calibre tout en attirant un nombre record de visiteurs à Ottawa en 2017 pour célébrer ce jalon important pour notre pays.

    Ottawa 2017 remercie son partenaire principal la Banque CIBC, son partenaire majeur Bell, le gouvernement de l’Ontario (www.ontario.ca/150 #ontario150) et le gouvernement du Canada (www.canada.ca/150 #canada150) pour leur contribution afin d’aider à présenter, pendant 12 mois, des événements audacieux, des expériences immersives et des célébrations extraordinaires.

    Photos pour les médias, gracieuseté d’Ottawa 2017 : https://www.flickr.com/photos/138710500@N02/

    Vidéos pour les médias, gracieuseté d’Ottawa 2017 : https://vimeo.com/ottawa2017/albums

    Pour télécharger l’application gratuite Ottawa 2017, rendez-vous à : App Store, Google Play ou Ottawa2017.ca.

    Tenez-vous au courant des célébrations du 150e anniversaire du Canada dans la capitale. Visitez ottawa2017.ca, suivez-nous sur Twitter @Ottawa2017_fr (#Ottawa2017) et sur Facebook.

  • Déclaration du maire Watson concernant le récent cas de violence verbale dans un foyer de soins de longue durée de la Ville

    Je suis consterné et outré par ces nouvelles concernant les mauvais traitements subis par un aîné dans un de nos foyers de soins de longue durée. Ce comportement ne sera pas toléré et j’appuie entièrement le renvoi immédiat des personnes impliquées dans ces agissements scandaleux et impitoyables.

    J’ai demandé au personnel de faire appel à un tiers afin d’examiner tous les aspects de nos foyers de soins de longue durée et de faire rapport, en temps opportun, sur toutes les préoccupations et les recommandations.

    Jim Watson
    Maire, Ville d’Ottawa

Page 2 sur 2812345...1020...Dernière page »