• Marie-Ève Chainey le Prix de bâtisseur de la ville

    Le maire Jim Watson, Mathieu Fleury, conseiller du quartier Rideau-Vanier et Tim Tierney, conseiller du quartier Beacon Hill-Cyrville, ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville à Marie-Ève Chainey pour les efforts inlassables qu’elle déploie afin de sensibiliser le public et de collecter des fonds en vue d’aider les personnes atteintes d’une maladie rénale chronique.

    Vers la fin de l’année 2001, pendant qu’elle était en Espagne dans le cadre d’un programme d’échange, Marie-Ève, alors une athlète montante, a reçu un diagnostic d’insuffisance rénale en raison d’une maladie du sang rare appelée « syndrome hémolytique et urémique atypique ». De retour au Canada en février 2002, elle a survécu grâce à des transfusions et à la dialyse, mais devait se déplacer en fauteuil roulant et était incapable d’effectuer les tâches de base seule. Sa situation a commencé à s’améliorer quand elle a opté pour la dialyse nocturne quotidienne. Elle a regagné des forces, a travaillé fort pour retrouver la forme, a étudié les sciences infirmières à l’Université d’Ottawa et s’est jointe à l’équipe d’athlétisme de l’Université. En juillet 2010, après avoir lutté contre la maladie rénale pendant huit ans, elle a pu participer aux Championnats nationaux d’athlétisme en saut en hauteur.

    Marie-Ève et ses médecins estiment que les patients atteints d’une maladie rénale s’en sortent mieux s’ils essaient d’être le plus en forme possible.

    C’est pourquoi elle a réuni quelques professionnels de la santé dévoués et des membres de sa famille pour créer l’organisme à but non lucratif Alive to Strive Kidney Fitness Project, organisme voué à l’éducation et à la sensibilisation du public au sujet des maladies rénales chroniques et de leur prévention.

    Dans le cadre de Alive to Strive, Marie-Ève participe au programme Active Living Grant, qui offre un financement afin d’aider les personnes atteintes d’une maladie rénale et qui vivent dans la région desservie par le Réseau local d’intégration des services de santé de Champlain à faire de l’activité physique.

    En avril 2015, la course annuelle Alive to Strive a permis de recueillir plus de 30 000 $ pour le programme Active Living Grant et plus de 15 000 $ pour trois organismes de bienfaisance œuvrant dans le domaine : la Fondation canadienne du rein, l’Association canadienne du diabète et le Centre de recherche sur les maladies du rein de l’Hôpital d’Ottawa.

    marie-evechainey