• La Ville obtient du financement pour prolonger la Ligne Trillium de l’O Train jusqu’au cœur de Riverside-Sud

    Ottawa – Le maire Jim Watson était accompagné aujourd’hui de l’honorable Bob Chiarelli, ministre de l’Infrastructure et député provincial d’Ottawa-Ouest-Nepean, pour annoncer l’octroi d’un financement provincial pour le prolongement proposé de la Ligne Trillium de l’O-Train de la station Earl Armstrong/Bowesville au chemin Limebank dans le cadre de l’Étape 2 du projet de train léger sur rail (TLR).

    Le Gouvernement de l’Ontario s’engage à verser 50 millions de dollars pour financer le coût prévu de 80 millions de dollars du prolongement de 3,4 km de la station Earl Armstrong/Bowesville à une nouvelle station devant faire office de terminus à environ 200 m à l’ouest du chemin Limebank, au cœur de la nouvelle communauté Town Centre à Riverside-Sud. Le financement provincial couvrira les coûts d’immobilisations, y compris l’acquisition d’un train supplémentaire rendue nécessaire par le prolongement. La Ville règle également les derniers détails avec la Riverside South Development Corporation, un partenariat entre Urbandale Corporation et Richcraft, aux fins de l’établissement de redevances d’aménagement privées propres au secteur qui permettraient d’obtenir le financement supplémentaire nécessaire pour ce prolongement. La contribution financière provinciale s’ajoute au financement de plus de 1 milliard de dollars déjà octroyé pour les travaux de prolongement de la Ligne Trillium et de la Ligne de la Confédération de l’O-Train en cours dans le cadre de l’Étape 2 du projet de TLR. Il s’agit de l’investissement le plus important jamais réalisé par un gouvernement provincial à l’appui du réseau de transport en commun d’Ottawa.

    Lorsque la Ligne Trillium (Étape 2) entrera en service en 2021, celle-ci comptera parmi ses véhicules des trains Stadler FLIRT (abréviation de l’allemand Flinker Leichter Innovativer Regional-Triebzug, qui signifie « rame automotrice innovante agile et légère pour trafics régionaux ») à moteur diesel et à haut rendement. Ces trains longs de 80 m peuvent accueillir environ deux fois plus de passagers que les véhicules actuels de la Ligne Trillium. Le véhicule Stadler FLIRT répond aux normes internationales les plus élevées en matière d’environnement et de rendement pour sa catégorie de véhicules et pourrait être ultérieurement convertie à l’alimentation électrique. De plus, le modèle FLIRT comportera quatre portes d’embarquement, ce qui est conforme aux exigences de la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO) et améliorera l’expérience de la clientèle.

    Le prolongement de la Ligne Trillium jusqu’au chemin Limebank intégrera le TLR au cœur de Riverside-Sud, favorisant une hausse de la fréquentation du réseau de transport en commun, une utilisation efficace des terres et une réduction de la congestion en direction nord-sud par l’offre d’options fiables en matière de transport en commun. Du fait que les temps de trajet du TLR en période de pointe pourront concurrencer les temps de trajet en voiture, plus de gens choisiront le TLR comme option de prédilection pour leurs déplacements.

    Un addenda à l’évaluation environnementale de la Ligne Trillium sera présenté au ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique (MEACC) de l’Ontario en juin prochain. Une étude sur la connectivité de la station Limebank sera réalisée dans le cadre de la mise à jour du Plan de conception communautaire de Riverside-Sud, qui devrait avoir lieu plus tard cette année.

    Le prolongement de la Ligne Trillium est l’un des trois prolongements compris dans le cadre de l’Étape 2 du projet de TLR de la Ville d’Ottawa. Au sud, la Ligne Trillium sera prolongée jusqu’à la station Limebank, et une liaison sera ajoutée vers l’Aéroport international d’Ottawa d’ici 2021. La Ligne de la Confédération sera prolongée vers l’est jusqu’au chemin Trim d’ici 2022. Elle sera prolongée vers l’ouest jusqu’au Collège Algonquin et la promenade Moodie d’ici 2023.

    Une fois l’Étape 2 achevée, 70 % des résidents d’Ottawa habiteront à cinq kilomètres ou moins d’un service de train rapide, efficace, propre et fiable qui pourra transporter toutes les heures près de 24 000 usagers dans chaque direction aux heures de pointe. Le réseau entier de l’O-Train couvrira alors 64 km et comptera 42 stations.

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, consultez ottawa.ca/fr ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également suivre la Ville sur Facebook, Twitter et Instagram.

    La Ville propose des améliorations au prolongement de la Ligne Trillium vers le sud

    La Ville d’Ottawa obtient des fonds pour l’Étape 2 du train léger

    Citations

    « Nous avons la responsabilité de bâtir l’infrastructure dont l’Ontario a besoin pour maintenir une économie forte et son niveau de vie élevé. Les fonds supplémentaires que nous investissons aujourd’hui dans l’Étape 2 du projet de TLR d’Ottawa permettront de relier les gens et les collectivités de la ville au moyen d’un réseau de transport en commun novateur, moderne et durable. Ces investissements sont essentiels au maintien de notre qualité de vie actuelle et future. »
    Bob Chiarelli, ministre de l’Infrastructure

    « Je suis très heureux que nous puissions offrir le TLR dans une autre collectivité d’Ottawa et je veux remercier le gouvernement provincial d’avoir permis que ce projet se réalise. Riverside-Sud est une collectivité à croissance rapide dont la population augmentera de près de 40 000 personnes au cours des dix prochaines années. La venue du TLR dans la région offre des options attrayantes pour les déplacements travail-domicile, le magasinage dans la communauté Town Centre à Riverside-Sud, une sortie en soirée au centre-ville ou les trajets vers l’aéroport. »
    Maire Jim Watson, Ville d’Ottawa

    « Riverside-Sud sera une collectivité familiale de premier plan à Ottawa grâce à cet investissement substantiel dans l’infrastructure. Le prolongement de la Ligne Trillium offrira une solution de rechange à l’automobile aux résidents qui veulent se rendre au centre-ville d’Ottawa pour travailler en toute tranquillité et d’une manière respectueuse de l’environnement. Riverside-Sud aura vraiment un avenir radieux! »
    Terry Nichols – Président d’Urbandale Corporation

    En bref

    • Prolongement de la Ligne Trillium (actuelle)
      • Longueur : 8 km
      • Nombre de stations : 5
    • Ligne de la Confédération (Étape 1)
      • Longueur : 12,5 km
      • Tunnel au centre-ville : 2,5 km
      • Nombre de stations : 13
    • Ligne de la Confédération et Ligne Trillium (Étape 2)
      • 24 000 usagers à l’heure dans chaque direction (capacité maximale)
      • 44 km de nouveaux rails
      • 24 nouvelles stations
      • Prolongement vers le sud
        • 16 km, dont une liaison vers l’aéroport
        • 8 nouvelles stations
        • Fin des travaux en 2021
      • Prolongement vers l’est
        • 13 km
        • 5 nouvelles stations
        • Fin des travaux en 2022
      • Prolongement vers l’ouest
        • 15 km
        • 11 nouvelles stations
        • Fin des travaux en 2023

    Site Web
    Étape 2
    Ligne de la Confédération
    Prêts pour l’O-Train
    OC Transpo

  • La Ville dévoile les 40 noms gagnants pour les véhicules de l’O-Train

    Aujourd’hui à la Place Ben-Franklin, le maire Jim Watson, le président de la Commission du transport en commun, Stephen Blais, le président du Comité des transports, Keith Egli et le directeur général des Transports, John Manconi, ont annoncé les propositions retenues dans le cadre du concours Donne un nom au train et remis des certificats à la prochaine génération d’usagers de l’O-Train d’Ottawa. Les certificats ont été remis aux enfants et aux jeunes qui ont soumis les noms choisis pour les six voitures de train de la Ligne Trillium de l’O-Train et les 34 voitures de train de la Ligne de la Confédération de l’O-Train.

    Les jeunes gagnants ont eu l’occasion de rencontrer le hibou OC, de parler avec les instructeurs des opérateurs de train électrique, et ont été conviés à une soirée pizza après la cérémonie de remise des certificats. Chaque gagnant a également reçu deux billets or pour le voyage inaugural sur la Ligne de la Confédération lors de son lancement plus tard cette année.

    Les noms ont été proposés dans le cadre du concours Donne un nom au train, qui était ouvert aux enfants et aux jeunes de 16 ans et moins. Le concours s’est déroulé du 5 novembre au 8 décembre 2017. La Ville a reçu près de 2 000 participations.

    Les noms proposés reflètent les personnages historiques d’Ottawa et du Canada, les arts, notre histoire militaire, et honorent également les peuples autochtones.

    Voitures de la Ligne Trillium

    • Nanuq • Ours Polaire
    • Aurore Boréale
    • Rocket Richard
    • Capteur de Rêves
    • Emily Murphy
    • Portage

    Voitures de la Ligne de la Confédération

    • La Bernache du Canada
    • Farley Mowat
    • Gord Downie
    • Inuksuk
    • John McCrae
    • Draveur
    • Lord Stanley
    • Louis Riel
    • Orignal Majestueux
    • Odawa
    • Coquelicot
    • Snowbird
    • Bluenose
    • Boréal
    • Jacques Cartier
    • Juno
    • Nathan Cirillo
    • Normandie
    • Samuel de Champlain
    • Thomas D’Arcy McGee
    • Totem
    • Toundra
    • Wagosh • Renard
    • Acadia
    • Agnes Macphail
    • Amik • Castor
    • Bertha Wilson
    • Billy Bishop
    • Eh-Train
    • Henrietta Edwards
    • Tire d’Érable
    • La Police Montée
    • George Brown

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Ligne de la Confédération de l’O-Train, veuillez visiter la page Web « Prêt pour l’O-Train » d’OC Transpo à www.octranspo.com/pretpourlotrain.

    Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, rendez-vous au ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

    Citations

    « La Ligne de la Confédération de l’O-Train changera la façon dont les gens se déplacent et voyagent dans Ottawa, que ce soit pour aller à l’école, au travail ou pour s’amuser. Le train léger sur rail sera le mode de transport préféré des générations à venir. Il est tout à fait approprié que les usagers du transport en commun de demain contribuent à forger l’identité des trains qui feront partie de leur vie quotidienne. »
    Maire Jim Watson, Ville d’Ottawa

    « La créativité de ces enfants et de ces jeunes est vraiment remarquable, tout comme leur connaissance de l’histoire d’Ottawa et du Canada. Ils ont de toute évidence fait des recherches pour arriver à proposer autant de noms significatifs de notre passé. Je les félicite pour leurs propositions. La Ville d’Ottawa sera fière de les apposer sur nos trains. »
    Stephen Blais, conseiller et président de la Commission du transport en commun

    « L’ajout de la Ligne de la Confédération offrira un autre choix de transport durable aux enfants et aux jeunes d’aujourd’hui. Ils grandiront en ayant davantage d’options en matière de déplacement, ce qui les aidera à être moins dépendants des modes de transport traditionnels. Ces trains font partie de leur avenir et je suis heureux de les voir y jouer un rôle aussi actif. »
    Conseiller Keith Egli, président du Comité des transports

    Faits saillants

    • La Ligne de la Confédération de l’O-Train est un projet de 2,13 milliards de dollars financé conjointement par le gouvernement du Canada, le gouvernement ontarien et la Ville d’Ottawa.
      • 13 stations
      • 12,5 kilomètres entre les stations Tunney’s Pasture et Blair
      • Un tunnel de 2,5 kilomètres sous le centre-ville comprenant 3 stations souterraines
      • 34 voitures de train Citadis Spirit d’Alstom entièrement électriques
      • En période de pointe, les trains passeront toutes les 5 minutes ou moins
      • Il faudra moins de 25 minutes pour parcourir la distance séparant les stations Tunney’s Pasture et Blair
      • Chaque train de 2 voitures a une capacité de 600 passagers
    • La Ligne Trillium de l’O-Train est entrée en fonction en octobre 2001 et transporte en moyenne 14 000 passagers chaque jour de la semaine.
      • 5 stations
      • 8 kilomètres entre les stations Greenboro et Bayview
      • Un tunnel de 600 mètres sous le lac Dow
      • 6 voitures de train Coradia Lint d’Alstom alimentées au diesel
      • Un train toutes les 12 minutes la plupart du temps
      • Il faut 16 minutes pour parcourir la distance entre les stations Greenboro et Bayview
      • 260 passagers par train

    Sites Web
    OC Transpo
    Prêt pour l’O-Train
    Ligne de la Confédération
    Étape 2

  • La Ville propose des améliorations au prolongement de la Ligne Trillium vers le sud

    Ottawa – Le maire Jim Watson a annoncé aujourd’hui l’adoption d’un nouveau tracé pour ce qui concerne le prolongement de la Ligne Trillium de l’O-Train dans le cadre de l’Étape 2 du projet de train léger sur rail.

    Le nouveau tracé se traduira par le déplacement de la station Bowesville à la limite de la zone urbaine, immédiatement au sud-est de l’intersection des chemins Bowesville et Earl Armstrong, faisant en sorte que le circuit ferroviaire se rapprochera de près d’un kilomètre de la collectivité de Riverside-Sud. Le nouveau tracé permettra également de tirer parti d’un couloir ferroviaire appartenant à la Ville, ce qui réduira, à terme, l’incidence environnementale sur les espaces verts vulnérables en plus de réduire les coûts possibles associés aux terrains et de simplifier la construction.

    Cette nouvelle station Earl Armstrong/Bowesville et ce nouveau tracé faciliteront également un prolongement éventuel jusqu’au chemin Limebank, lequel assurera une meilleure intégration avec la collectivité de Riverside-Sud à mesure que celle-ci prendra de l’expansion. Ce prolongement éventuel jusqu’au chemin Limebank exigera une modification de l’évaluation environnementale établie pour la Ligne Trillium ainsi qu’une mise à jour ciblée du Plan de conception communautaire de Riverside-Sud. Le personnel de la Ville réalisera ces mises à jour au cours de l’été.

    Le prolongement de la Ligne Trillium est l’un des trois prolongements compris dans le cadre de l’Étape 2 du projet de la Ville d’Ottawa. Au sud, la Ligne Trillium sera prolongée jusqu’à la station Bowesville, et une liaison sera ajoutée vers l’Aéroport Macdonald-Cartier d’Ottawa d’ici 2021. La Ligne de la Confédération sera quant à elle prolongée vers l’est jusqu’au chemin Trim d’ici 2022 et vers l’ouest jusqu’au Collège Algonquin et la promenade Moodie d’ici 2023.

    Une fois l’Étape 2 achevée, 70 % des résidents d’Ottawa habiteront à cinq kilomètres ou moins d’un service de train efficace, propre et fiable qui pourra transporter toutes les heures près de 24 000 usagers dans chaque direction aux heures de pointe. Le réseau entier de l’O-Train couvrira alors 60 kilomètres et comptera 41 stations.

    Pour de plus amples renseignements sur les programmes et les services de la Ville, consultez ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

    La Ville d’Ottawa obtient des fonds pour l’Étape 2 du train léger

    Le gouvernement provincial de l’Ontario annonce un investissement de 1,16 milliard de dollars pour l’Étape 2

    Citations

    « Le nouveau tracé proposé rapprochera des milliers d’habitants du chemin de fer et aura un impact réduit sur les terres de la ceinture de verdure qui sont vulnérables sur le plan écologique. Dans Riverside-Sud uniquement, la Ville prévoit une croissance du secteur résidentiel de près de 15 000 ménages, soit environ 40 000 personnes de plus au cours des dix prochaines années.
    Jim Watson, maire de la Ville d’Ottawa

    En bref

    • Étape1 (Ligne de la Confédération)
      • Longueur : 12,5 km
      • Tunnel au centre-ville : 2,5 km
      • Nombre de stations : 13
    • Étape 2 (Ligne de la Confédération et Ligne Trillium)
      • 24 000 usagers par heure dans chaque direction (capacité maximale)
      • 39 km de nouveaux rails
      • 23 nouvelles stations
      • Prolongement vers le sud
        • 12 km, dont une liaison vers l’aéroport
        • 7 nouvelles stations
        • Achèvement en 2021
      • Prolongement vers l’est
        • 12,5 km
        • 5 nouvelles stations
        • Achèvement en 2022
      • Prolongement vers l’ouest
        • 15 km
        • 11 nouvelles stations
        • Achèvement en 2023

    Site Web
    Étape 2
    Ligne de la Confédération
    Prêts pour l’O-Train
    OC Transpo

    Médias sociaux
    Facebook
    Twitter
    Instagram

  • La Ville partage des nouvelles importantes sur les plans pour aller de l’avant avec l’Étape 2 du train léger sur rail

    Ottawa – Le maire Jim Watson, le conseiller Keith Egli, président du Comité des transports de la Ville, le conseiller Stephen Blais, président de la Commission du transport en commun, et le personnel de la Ville d’Ottawa ont partagé aujourd’hui des nouvelles importantes sur les plans pour aller de l’avant avec l’Étape 2 du projet de train léger sur rail.

    Le personnel de la Ville a également donné une présentation détaillée d’un rapport connexe sur l’Étape 2 du TLR, avant sa présentation au Comité des finances et du développement économique le 24 février, et au Conseil municipal le 8 mars. La réunion d’information comprenait une mise à jour sur les changements significatifs effectués à la portée du projet, des informations sur les modifications finales apportées au tracé, le modèle d’approvisionnement recommandé ainsi que les mesures précises que la Ville prendra afin d’être fin prête à la mise en œuvre de l’Étape 2.

    À la suite d’une vaste consultation publique et des études d’ingénierie préliminaires, on propose un élargissement de la portée de l’Étape 2 du projet de TLR afin de prolonger le train léger sur rail plus loin vers l’ouest, le sud et l’est, et ce, plus rapidement :

    • prolongement vers l’ouest de la Ligne de la Confédération : au-delà de Bayshore jusqu’à la promenade Moodie et au sud-ouest jusqu’au Collège Algonquin;
    • prolongement vers l’est de la Ligne de la Confédération : au-delà de la Place d’Orléans jusqu’au chemin Trim;
    • prolongement de la Ligne Trillium jusqu’à Bowesville et Riverside-Sud; et
    • liaison ferroviaire vers l’aéroport depuis la station South Keys sur la Ligne Trillium.

    Dans le cadre du prolongement vers l’ouest, une installation de remisage et d’entretien supplémentaire sera construite dans le secteur de la promenade Moodie afin d’accélérer le développement du TLR en direction ouest et la mise en service pour les 8 500 fonctionnaires du nouveau carrefour d’emplois du ministère de la Défense nationale à l’ancien campus de Nortel Networks.

    La réunion d’information décrivait également l’approche innovante de la Ville en ce qui a trait au processus d’approvisionnement de l’Étape 2 du projet, qui consiste à continuer de travailler avec le partenaire existant, Rideau Transit Group (RTG), afin d’assurer la mise en œuvre d’un réseau élargi, intégré et cohérent tout en maximisant la quantité de travaux qui fera l’objet d’un nouvel appel d’offres compétitif.

    L’Étape 2 du prolongement du réseau de l’O-Train sera entreprise par le biais de deux nouveaux processus d’approvisionnement :

    • un nouvel appel d’offres concurrentiel de 2,5 milliards de dollars de type conception-construction-financement (CCF) pour les prolongements vers l’est et vers l’ouest de la Ligne de la Confédération (y compris la liaison vers l’aéroport, le prolongement jusqu’à Trim, les travaux sur l’autoroute 417 et les travaux municipaux regroupés) et
    • un nouvel appel d’offres concurrentiel de 535 millions de dollars de type conception-construction-financement-entretien (CCFE) pour le prolongement de la Ligne Trillium.

    Les contrats du train léger sur rail d’une valeur de 3 milliards de dollars seront regroupés avec d’autres projets d’infrastructure de la Ville afin d’améliorer l’intégration de la construction, de réduire les déviations, d’économiser de l’argent et de réduire les répercussions sur la communauté. Les travaux combinés totalisant plus de 3,6 milliards de dollars créeront plus de 21 000 années-personnes d’emploi.

    Une fois ce rapport approuvé par le Conseil, le projet ira en appel d’offres plus tard cet hiver. Un rapport final sera diffusé au début de 2018, décrivant les résultats du processus d’approvisionnement et des activités connexes, jusqu’à la phase de conception finale et au début de la construction. L’Étape 2 du projet prévoira des ouvertures échelonnées dans le temps afin de permettre une conversion plus rapide au service de TLR :

    • prolongement vers le sud de la Ligne Trillium en 2021;
    • prolongement vers l’est de la Ligne de la Confédération, y compris Trim en 2022;
    • prolongement vers l’ouest de la Ligne de la Confédération jusqu’à Moodie d’ici 2023.

    Citations

    « En 2013, le Conseil a défini un objectif ambitieux pour notre ville : prolonger le réseau de train léger en allant plus loin, plus rapidement, vers le sud, l’est et l’ouest afin que plus d’Ottaviens puissent profiter de ses avantages. Aujourd’hui, le personnel a présenté un rapport qui, une fois approuvé, transformera le réseau de TLR d’Ottawa en un réseau de transport en commun de classe mondiale. J’ai hâte de continuer à collaborer avec nos partenaires fédéraux et provinciaux sur cette importante vision des transports écologiques ».
    Maire Jim Watson, Ville d’Ottawa

    « Grâce à des investissements en temps opportun des gouvernements fédéral et provincial pour financer le transport en commun et d’autres initiatives écologiques, et l’expérience et les connaissances acquises lors de la construction de la Ligne de la Confédération, nous sommes sur la bonne voie vers la prochaine étape qui consiste à fournir à nos résidents un réseau de transport en commun de classe mondiale. Lorsque l’Étape 2 sera terminée en 2023, nous aurons ajouté plus de 38 kilomètres de rail et 23 nouvelles stations au réseau de transport en commun d’Ottawa. »
    Conseiller Keith Egli, président du Comité des transports

    « Au cours des prochaines années, notre vision d’un réseau de transport abordable à l’échelle de la ville deviendra réalité, grâce à cet investissement transformationnel dans le train léger sur rail, qui améliorera la qualité et la fiabilité de notre service. De plus en plus de gens opteront pour le transport en commun comme premier choix de transport, et pas seulement pour leurs déplacements quotidiens, mais aussi pour sortir en famille, aller voir un match, aller au théâtre – et pas seulement au centre-ville.
    Conseiller Stephen Blais, président de la Commission du transport en commun

    Faits en bref :

    • Le Rapport sur la mise en œuvre de l’Étape 2 formule des recommandations qui respectent les directives du Conseil données dans le cadre du « Rapport sur l’évaluation environnementale et la conception fonctionnelle de l’Étape 2 du projet de train léger sur rail (TLR) » approuvé par le Conseil municipal le 8 juillet 2015. S’il est approuvé, il permettra la tenue d’un processus d’approvisionnement concurrentiel pour les trois prolongements de l’Étape 2 ainsi que pour les projets connexes et permettra de concrétiser les projets en respectant l’enveloppe d’abordabilité de la Ville.
    • Le budget de l’Étape 2 du projet de TLR est de l’ordre de 3 milliards de dollars (à l’exclusion du prolongement jusqu’à Trim avec une station à 160 millions de dollars et la liaison ferroviaire vers l’aéroport avec deux stations à 155 millions de dollars).
    • Les prolongements jusqu’à Trim et l’aéroport n’iront de l’avant que s’ils sont entièrement financés par les gouvernements fédéral et provincial. Le 3 juin 2016, le gouvernement de l’Ontario s’est engagé à financer la moitié des coûts d’immobilisations pour ces deux projets.
    • Une fois l’engagement de financement fédéral confirmé, la Ville pourra aller de l’avant avec la diffusion de la demande de propositions pour l’Étape 2.
    • On prévoit que le prolongement jusqu’à la promenade Moodie sera réalisable dans les limites de l’enveloppe budgétaire initiale pour l’Étape 2.