• Le Comité donne suite aux examens des services de soins de longue durée en recommandant l’injection immédiate de 1,8 million de dollars pour l’embauche de 35 nouveaux employés, l’achat d’équipements essentiels et l’amélioration de la technologie

    Ottawa – Aujourd’hui, le Comité de vérification et le Comité des services communautaires et de protection ont reçu le résultat des examens externes réalisés dans les foyers de soins de longue durée de la Ville. Le vérificateur général Ken Hugues a présenté au Comité de vérification les résultats de son examen de la gestion des médicaments et de son enquête sur le signalement d’un incident survenu en 2017 dans un foyer de soins de longue durée de la Ville. Greg Fougère, un consultant engagé par la Ville pour vérifier les services offerts dans ses foyers de soins de longue durée, a pour sa part remis ses constats au Comité des services communautaires et de protection après avoir mené plus de 240 entrevues au cours de plusieurs mois.
     
    Ces examens sont les troisième et quatrième d’une série de vérifications externes des services de soins de longue durée de la Ville suivant une ordonnance de conformité rendue à l’encontre de la Ville par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Les deux premières vérifications étaient des plans de conformité approuvés par le ministère et un exercice étendu d’engagement des intervenants. Les quatre examens se sont déroulés au cours de la même période, à savoir de la fin de 2017 au début de 2018. Les résultats de chaque examen étaient uniformes et se complétaient ou se confirmaient mutuellement. Chacun des examens et des plans de travail qui se sont ensuivis a été présenté aux intervenants; des mises à jour leur ont aussi été communiquées régulièrement. Cette boucle de rétroaction continue a permis au personnel d’examiner et d’améliorer ses plans de travail en tenant compte des constats et des recommandations des évaluateurs, et de corriger les lacunes soulevées.     
     
    Il en ressort un plan de travail consolidé contenant 84 mesures précises portant sur le personnel, l’amélioration des politiques et des programmes, les investissements en immobilisation et infrastructure technologique, la communication, et l’amélioration des soins aux résidents et de la prestation des services. Sur les 84 mesures, 18 ont été appliquées, 43 d’entre elles sont en voie de l’être et 23 n’ont pas encore été appliquées.
     
    Le Comité des services communautaires et de protection a été informé de la nécessité d’ajouter du personnel pour que les résidents puissent recevoir davantage de soins infirmiers et personnels. Le maire Jim Watson et la présidente Diane Deans ont déposé une motion pour l’embauche dans les plus brefs délais, en 2018, de 35 35 employés de soutien supplémentaires, et pour l’investissement immédiat de 800 000 dollars pour une partie de l’année. Cette motion a été approuvée par le Comité.                     
     
    Ces mesures s’ajoutent à l’investissement en immobilisation d’un million de dollars recommandé pour l’amélioration urgente de divers équipements, notamment les lits et les appareils de levage, pour la formation du personnel et pour des améliorations technologiques dans les foyers de soins de longue durée. Le Comité des finances et du développement économique va examiner cette recommandation demain.
     
    Une bonne partie des 84 mesures recommandées n’a pas de répercussions budgétaires. Toutefois, le personnel présentera les besoins de financement additionnel pour réaliser le plan de travail dans le cadre du processus budgétaire de 2019.
     
    Citations
     
    « Je suis heureux que nous ayons pu agir rapidement en embauchant immédiatement 35 nouveaux préposés aux services de soutien à la personne. Ces ressources nous aiderons à résoudre certaines des difficultés les plus pressantes parmi celles que nous avons cernées. Un merci tout spécial au personnel municipal et à Greg Fougère pour le travail qu’ils ont accompli dans ce dossier. Je suis impatient de travailler avec eux pour améliorer les services que nous fournissons aux personnes âgées vivant dans les foyers de soins de longue durée de la Ville. »
    Jim Watson, maire, Ville d’Ottawa
     
    « Le vérificateur général a fait preuve de rigueur et de diligence pour produire deux rapports sur les foyers de soins de longue durée de la Ville. Je le remercie, lui et son équipe, pour un exercice dont le résultat permettra de mieux soutenir nos employés, de renforcer la gestion de nos établissements et d’offrir de meilleurs services aux 700 résidents et plus de nos foyers de soins de longue durée. »
    Conseiller Allan Hubley, président, Comité de vérification
     
    « Notre expert externe Greg Fougère présente un regard éclairé sur les forces des services de soins de longue durée de la Ville et sur les aspects à améliorer. La Ville doit répondre de façon globale et rapidement aux préoccupations soulevées. Je remercie les employés qui ont travaillé d’arrache-pied pour maintenir la qualité des services offerts dans nos foyers durant cette période d’examen. Je remercie aussi nos résidents, leurs familles et les centaines de bénévoles qui viennent en aide dans les foyers pour leur soutien continu durant cette période difficile. Notre but est d’améliorer les soins et de mieux soutenir le personnel afin d’offrir la meilleure qualité de vie possible aux résidents de nos foyers. »
    Conseillère Diane Deans, présidente, Comité des services communautaires et de protection
     
    « La recommandation du Comité d’investir de toute urgence dans l’embauche de personnel de première ligne fournissant des soins directs aux résidents, ainsi que la recommandation d’investir des fonds d’immobilisation qui sera présentée demain, permettront au personnel de procéder plus rapidement aux changements requis afin de corriger les lacunes dans nos foyers de soins de longue durée. Si elles sont approuvées par le Conseil, ces mesures feront dès cette année une grande différence pour nos résidents, leurs familles et notre personnel. »
    Steve Kanellakos, directeur municipal
  • Mise à jour sur les soins de longue durée du Directeur municipal

    Cette note de service vise à donner au maire et aux membres du Conseil une mise à jour sur le travail en cours relativement aux incidents qui se sont produits récemment aux quatre foyers de soins de longue durée de la Ville d’Ottawa, à les informer des derniers développements concernant l’engagement du responsable de l’examen par un tiers indépendant de l’exploitation des foyers de soins de longue durée, l’approbation des plans de conformité présentés par la Ville au ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) et les activités d’engagement des intervenants qui ont été entreprises jusqu’à maintenant.

    Examen par un tiers indépendant

    La Ville a engagé M. Greg Fougère pour effectuer cet examen par un tiers indépendant. Pendant plus de 30 ans, M. Fougère a participé, aux échelons local et provincial, à divers projets relatifs aux aînés, portant notamment sur les politiques en matière de soins de longue durée, la planification, le financement et la conformité aux lois. Ses réalisations lui ont valu de nombreux prix et distinctions. Il possède une maîtrise en gestion des services de santé (MGSS) de l’Université d’Ottawa et détient le titre de Certified Health Executive (CHE) du Collège canadien des leaders en santé. M. Fougère a été, pendant 17 ans, président-directeur général du Centre de santé des anciens combattants Perley Rideau. Ses connaissances considérables dans le domaine des soins de longue durée et l’expérience qu’il a acquise au cours de sa brillante carrière à Ottawa lui seront extrêmement utiles pour mener à bien cette tâche.

    L’examen par un tiers indépendant débutera le 1er novembre 2017 et le rapport final sera terminé avant la fin du premier trimestre de 2018.

    Le processus comprendra notamment un examen complet des données, des documents et des dossiers associés à l’exploitation des foyers, ainsi que des incidents qui s’y sont passés, une entrevue des intervenants clés, une analyse des facteurs qui ont contribué aux récents incidents ainsi que la présentation des mesures réalisables, sous forme de recommandations visant à prévenir les mauvais traitements d’ordre physique, verbal, psychologique et sexuel ou à en éviter le non-signalement.

    Plans de conformité présentés au ministère de la Santé et des Soins de longue durée

    Le 15 septembre 2017, des plans de conformité (ci-joints) ont été présentés au MSSLD et, le 26 octobre 2017, ce dernier a informé le personnel qu’ils étaient approuvés tels quels.

    Ces plans approuvés seront affichés dans les foyers et communiqués aux intervenants. Les quatre foyers ont déjà tous établi des groupes de travail interdisciplinaires et la mise en œuvre des mesures indiquées dans les plans de conformité progresse bien.

    Engagement des intervenants

    La Ville a presque terminé de mener une stratégie ambitieuse d’engagement des intervenants afin de répondre aux questions de ces derniers, de leur fournir de l’information sur les efforts déployés et de recueillir leurs commentaires sur ce qui fonctionne bien et sur ce que les foyers pourraient faire pour améliorer les soins, la sécurité et les services. L’engagement des intervenants comprenait :

    • Treize (13) séances destinées aux familles, aux amis et aux bénévoles, qui se sont tenues dans les foyers, pendant la journée, le soir et les fins de semaine en septembre et en octobre. Dans les quatre foyers, plus de 220 personnes ont assisté à ces séances et plus de 90 % des participants s’en sont alors déclarés satisfaits ou très satisfaits;
    • des séances d’engagement des résidents qui ont eu lieu dans chaque foyer lors des réunions du conseil des résidents du mois d’octobre;
    • De multiples séances animées, encore en cours, avec le personnel des Soins de longue durée de chacun des foyers;
    • Des questionnaires en ligne et sur papier qui sont encore à la disposition de tous les intervenants, et ce, jusqu’au 1er novembre 2017. À ce jour, 400 questionnaires remplis ont été reçus.

    L’analyse des préoccupations, des commentaires et des suggestions engendrés par les stratégies d’engagement des intervenants a débuté; elle pourrait entraîner l’établissement d’autres mesures. La mise au point d’une stratégie de communication visant à tenir les intervenants au courant des activités en cours sera achevée d’ici la mi-novembre.

    N’hésitez pas à communiquer avec Janice Burelle au poste 44239 si vous avez des questions.

    Note de service originale signée par
    Steve Kanellakos
    Directeur minicipal